3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Informations télangiectasie hémorragique héréditaire.

Tout savoir sur la télangiectasie hémorragique héréditaire.

La télangiectasie hémorragique héréditaire est une maladie génétique se caractérisant par une déformation des vaisseaux sanguins. Fragilisés, ces derniers ont alors davantage tendance à saigner, ce qui peut s'avérer dangereux. Apprenez-en plus sur les symptômes, les causes et les traitements de la télangiectasie hémorragique héréditaire.

Qu'est-ce que la télangiectasie hémorragique héréditaire ?

Comme son nom l'indique, la télangiectasie hémorragique héréditaire est une maladie génétique qui provoque une dérégulation de l'angiogenèse, le processus de formation des vaisseaux sanguins. Également appelée syndrome de Weber-Rendu-Osler, cette maladie se caractérise par l'apparition de télangiectasies cutanéo-muqueuses, c'est-à-dire par une dilatation permanente des capillaires de ces zones, parfois accompagnées de malformations artério-veineuses, et souvent par un déficit en fer chronique. La prévalence de la télangiectasie hémorragique héréditaire est estimée entre 1/5000 et 1/8000.

Les lésions télangiectasiques caractéristiques de cette pathologie ont une couleur rouge à bleue et se situent majoritairement au niveau du visage, des lèvres, des muqueuses nasales ou buccales et à l'extrémité des doigts et des orteils. Dans certains cas plus graves, les lésions sont présentes dans le tube digestif, ce qui entraîne des risques d'hémorragies gastro-intestinales importants. Par ailleurs, on observe chez certains patients des malformations artérioveineuses pulmonaires, pouvant être à l'origine d'une respiration difficile, d'une grande fatigue ou encore d'une érythrocytose, soit d'une forte production de globules rouges. À terme, si elles ne sont pas prises en charge, ces malformations peuvent provoquer un accident vasculaire cérébral.

Quelle est la cause de la télangiectasie hémorragique héréditaire ?

Le développement de la télangiectasie hémorragique héréditaire est dû à des mutations génétiques sur des gènes autosomiques, c'est-à-dire portés par des chromosomes non sexuels. Cette pathologie touche ainsi aussi bien les hommes que les femmes. La transmission est dite autosomique dominante car il suffit que l'anomalie touche un seul exemplaire du gène pour que la maladie se développe. Plusieurs études se sont intéressées à l'étiologie de la télangiectasie hémorragique héréditaire et ont déterminé que plus de 80% des patients atteints présentent des mutations dans l’un des gènes suivants :

  • Gène de l'endogline (ENG) : ce gène code pour une protéine transmembranaire homodimérique, qui est une glycoprotéine majeure de l'endothélium vasculaire. Cette protéine est un composant du complexe récepteur du facteur de croissance transformant bêta (TGF-β) et elle se lie au TGF-β1 et au TGF-β3 avec une grande affinité. Elle est exprimée principalement au niveau des cellules endothéliales, des monocytes activés et des macrophages tissulaires.

  • Gène activin A receptor-like type 1 (ACVRL1) : ce gène code pour l'activine receptor-like kinase (ALK1), un récepteur de surface cellulaire pour les ligands de la famille du TGF-bêta. Il est exprimé de façon prédominante au niveau des cellules endothéliales, mais aussi au niveau des cellules pulmonaires et placentaires.

  • Gène SMADH4 (MADH4) : ce gène code pour la protéine SMAD4, jouant un rôle majeur dans la voie de signalisation du TGF bêta.

La télangiectasie hémorragique héréditaire est causée par une perturbation de la voie de signalisation du TGF. Cette voie joue un rôle important dans la régulation de nombreux processus cellulaires tels que la prolifération, la différenciation, l'adhésion et la migration. Par ailleurs, les gènes touchés par les mutations sont nécessaires au développement et au maintien de l'identité artério-veineuse, ainsi qu'au recrutement et à la différenciation des cellules musculaires lisses pendant le développement du système vasculaire.

Comment traiter la télangiectasie hémorragique héréditaire ?

La prise en charge de la télangiectasie hémorragique héréditaire dépend de l'organe touché. L'objectif est de prévenir et arrêter les saignements. Le traitement peut comprendre l’application d’une pression, l’utilisation d’un médicament topique à effet vasoconstricteur ou d’un faisceau laser pour détruire les vaisseaux sanguins atteints du nez ou du tube digestif. En cas de saignements graves, une chirurgie peut être envisagée. Une supplémentation orale en fer est également généralement prescrite.

Certains médicaments, comme le bévacizumab, le pazopanib, ou le pomalidomide, peuvent aussi être prescrits afin de réduire le nombre et la densité des vaisseaux sanguins anormaux. Enfin, pour minimiser les hémorragies et inhiber la dégradation des caillots sanguins, les patients peuvent avoir besoin de transfusions sanguines régulières. Ces transferts s'effectuent d'une personne non-malade vers une personne atteinte de télangiectasie hémorragique héréditaire et doivent prendre en considération la compatibilité des groupes sanguins.

Sources

  • PYERITZ R. E. & al. Hereditary hemorrhagic telangiectasia: An overview of diagnosis, management, and pathogenesis. Genetics in Medicine (2011).

  • ZIZA J. M. & al. La maladie de Rendu-Osler : un facteur de risque d’infection ostéoarticulaire à ne pas méconnaître. Revue du Rhumatisme (2017).

  • STEVENSON D. A. & al. Hereditary Hemorrhagic Telangiectasia. GeneReviews (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: