NOUVEAU : Le sérum mascara

NOUVEAU : Le sérum mascara

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Sérum alpha arbutine et extrait de citron

Tout savoir sur l'acide arbutine.

Dérivée de feuilles de busserole, l'alpha-arbutine est notamment connue pour ses vertus éclaircissantes. Cette molécule agit en inhibant la synthèse de mélanine, pigment de couleur foncée (du noir jusqu'au brun tirant sur le rouge) se trouvant dans la peau, les poils, les cheveux et la membrane de l'œil. Ainsi, l'acide arbutine lutte efficacement contre l'apparition des tâches pigmentaires. Retrouvez ci-dessous les principales informations à connaître à son sujet.

Publié le 28 juin 2022, par La rédaction — 6 min de lecture

Qu'est-ce-que l'acide arbutine ?

L’acide arbutine est un actif cosmétique également connu sous l'appellation alpha-arbutine ou encore sous le nom scientifique 4-Hydroxyphenyl-alpha-D-glucopyranoside. Cette molécule est naturellement présente dans certaines plantes, telles que la bruyère cendrée, la canneberge ou la myrtille. Cependant, c’est dans les feuilles de busserole (raisin d’ours) qu’il est possible d’en extraire le maximum. Cet actif peut aussi être fabriqué par voie synthétique, notamment à partir de l’hydroquinone, une substance chimique réputée pour traiter la décoloration ou l’hyperpigmentation de la peau.

Remarque : la bêta-arbutine (β-arbutine) est un ismoère de l’alpha-arbutine (α-arbutine) également présent dans certains soins anti-taches. Cependant, des études ont montré que l’alpha-arbutine est dix fois plus efficace que la bêta-arbutine sur l'hyperpigmentation.

L'hyperpigmentation en quelques lignes.

Il s'agit d'un dérèglement au niveau du processus de pigmentation. La mélanine, pigment à l’origine de la coloration naturelle de la peau, est surproduite à certains endroits ce qui entraîne l’apparition de taches brunes, rouges ou roses parfois disgracieuses. Ces dernières sont de tailles variables et impactent l'uniformité du teint. L'hyperpigmentation touche toutes les carnations, mais se révèlent fréquentes et visibles chez les personnes à la peau foncée. Les taches pigmentaires peuvent engendrer quelques inconforts dans le quotidien des sujets concernés.

L'acide arbutine, l'actif anti-taches par excellence.

L'acide arbutine est souvent qualifié d'hydroquinone naturelle en raison de son caractère régulateur de pigments. En application cutanée, son efficacité remarquable est due à son affinité parfaite avec le site actif de la tyrosinase, une enzyme impliquée dans la formation de mélanine. Ainsi, cette inhibition compétitive du site actif de l'enzyme bloque son activité et par conséquent la synthèse de mélanine. De par ses propriétés éclaircissantes, cet actif est préconisé pour estomper les marques d'acné (hyperpigmentation post-inflammatoire), les taches solaires et les masques de grossesse.

En raison de ces propriétés, cet actif est présent dans notre sérum Hyperpigmentation à hauteur de 2%, associé à un autre composé éclaircissant, l'extrait de citron. Nous vous recommandons d'utiliser ce soin quotidiennement sur une durée minimale de 6 semaines afin de pouvoir en constater les effets sur vos taches pigmentaires.

L'acide arbutine pour limiter le vieillissement cutané.

Cet actif possède également une forte activité antioxydante. Ainsi, il inhibe la formation de radicaux libres, espèces dérivées de l'oxygène extrêmement réactives qui dégradent les cellules et protéines saines de la peau, accélérant son vieillissement.

Des dangers ou des contre-indications ?

L'alpha-arbutine se présente aujourd'hui comme une alternative naturelle et sûre d'emploi à l'hydroquinone. Pour rappel, cette molécule est un agent de blanchiment interdit dans les cosmétiques depuis 2001 en Europe en raison de son potentiel cancérigène.

En application cutanée, à forte concentration, l'acide arbutine peut générer de légères irritations et/ou rougeurs. Selon un rapport publié en 2015, le CSSC (Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs) considère que l'utilisation de l'alpha arbutine dans les produits cosmétiques est sûre pour les consommateurs à une concentration allant jusqu'à 2 % dans les crèmes pour le visage et jusqu'à 0,5 % dans les laits corporels.

L’acide arbutine peut être associé à d’autres actifs éclaircissants, tels que l’acide kojique, le glutathion et les hydroxydes. Aucune mauvaise association n’a actuellement été reportée.

A noter : En ingestion, cette substance est contre-indiquée aux femmes allaitantes et enceintes ou à ceux souffrant de troubles hépatiques sévères ou de maladies digestives irritatives.

Sources :

  • ICHIASHI M. & al, Effect of arbutin on melanogenic proteins in human melanocytes. Pigment Cell & Melanoma Research (1998).

  • Rapport du CSSC sur l'alpha-arbutine (22 juillet 2015).

  • KAULPIBOON J. & al. Optimization of amylomaltase for the synthesis of α-arbutin derivatives as tyrosinase inhibitors. Carbohydrate Research (2020).

  • MOHAMMADAMINI H. & al. A comprehensive review of the therapeutic potential of alpha-arbutin. Phytotherapy Research (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: