Le Carnet
Tous les Sujets
Acide hyaluronique et pores dilatés

Pores dilatés : l'acide hyaluronique est-il une solution ?

Peu esthétiques, les pores dilatés altèrent l'homogénéité du grain de peau. Heureusement, plusieurs solutions existent pour les atténuer et retrouver une peau plus nette. L'acide hyaluronique en fait-il partie ? Retrouvez ici plus d'informations sur les pores dilatés et les éventuels effets de cette macromolécule.

Sommaire
Publié le 7 mai 2024, mis à jour le 7 mai 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Des effets de l'acide hyaluronique sur les pores dilatés ?

Les pores sont les petits interstices présents à la surface de la peau et permettant l'écoulement de la sueur et du sébum. Normalement quasiment invisibles, il arrive qu'ils se dilatent et deviennent apparents, laissant alors les impuretés s'installer et les imperfections se former. Problématique touchant surtout les peaux grasses, la dilatation des pores est souvent due à une production excessive de sébum, mais peut aussi résulter d'une accumulation de cellules mortes ou du relâchement des tissus cutanés. En effet, la baisse progressive de la production de collagène s'accompagne d'un affaissement des structures cutanés. Les pores se distendent alors et occupent une surface de peau de plus en plus grande.

Si les AHA comme l'acide glycolique et l'acide mandélique sont très efficaces pour atténuer la visibilité des pores, aucune étude scientifique ne montre que l'acide hyaluronique en application topique peut agir en ce sens. En revanche, certains travaux récents se sont intéressés aux effets de cette molécule en injection. Surtout réputées pour leur action sur les rides, les injections d'acide hyaluronique permettent de stimuler la synthèse de collagène dans le derme, ce qui a également une influence sur la dilatation des pores. En effet, cela raffermit les structures cutanées et garantit la bonne tenue du pore. Toutefois, l'acide hyaluronique ne peut pas agir sur les deux autres causes de la dilatation des pores : la production excessive de sébum et le renouvellement cellulaire trop rapide. Par ailleurs, les effets obtenus sont temporaires et perdurent entre 6 et 24 mois.

Une première étude, menée en 2017 par FAN et son équipe a fait intervenir 42 personnes souhaitant atténuer la visibilité de leurs pores. Chacune a reçu des injections intra-dermiques de 2,5 mL (25 mg) d'acide hyaluronique à bas poids moléculaire sur l'ensemble du visage. Ce traitement a été répété deux à cinq fois avec un intervalle d'un mois à un mois et demi entre les injections. Après 6 mois, l'amélioration moyenne de la problématique cutanée des participants a été évaluée à 40% en utilisant le test des rangs signés de Wilcoxon, un test statistique. En outre, l'éclat et la pigmentation de la peau étaient meilleurs après le traitement qu'avant. Aucune infection ni nodule n'a été signalé au niveau des sites d'injection et les patients n'ont expérimenté que des ecchymoses temporaires. La satisfaction des 42 sujets après 6 mois a été recueillie et est explicitée dans le tableau ci-dessous.

Participants "très satisfaits"Participants "satisfaits"Participants "moyennement satisfaits"Participants "insatisfaits"Taux de satisfaction global
17223092,8%

En 2021, JURAIRATTANAPORN et son équipe se sont aussi intéressés aux effets des injections d'acide hyaluronique sur les pores dilatés. Ils ont souhaité comparer l'efficacité des ultrasons micro-focalisés seuls à celle des ultrasons micro-focalisés combinés aux injections d'acide hyaluronique réticulé à bas poids moléculaire. Assez populaires en médecine esthétique pour raffermir la peau, les ultrasons micro-focalisés génèrent un échauffement des tissus conjonctifs, promouvant la synthèse de collagène et d'élastine et le dépôt de nouvelles fibres d'acide hyaluronique. 46 personnes ont participé à l'étude, chacune ayant été traitée avec des ultrasons micro-focalisés sur l'ensemble du visage suivie d'une injection d'1 mL d'acide hyaluronique sur une moitié du visage.

Les chercheurs ont noté une diminution significative du volume des pores pour les deux procédures. Si on considère le graphique suivant, elle semble légèrement plus importante pour les ultrasons-micro focalisés suivis de l'injection d'acide hyaluronique. Néanmoins, bien que les barres d'erreur soient absentes du graphique, les auteurs ont indiqué que la différence entre les deux n'était pas significative. Il n'est donc impossible d'affirmer que l'acide hyaluronique a joué un rôle. En ce qui concerne la satisfaction des patients, celle-ci a été évaluée après 6 mois à 6,84 ± 2.86 / 10 pour la monothérapie et à 7,41 ± 2.84 / 10 pour le traitement combiné. Aucun effet secondaire n'a été reporté, si ce n'est des ecchymoses temporaires chez deux patients.

Nous n'avons pas assez de recul à l'heure actuelle pour attester de l'efficacité des injections d'acide hyaluronique sur les pores dilatés car seule une étude a mis en évidence cette propriété.

Évolution du volume moyen des pores et comparaison entre les ultrasons micro-focalisés seuls (MFU) ou suivis d'une injection d'acide hyaluronique (MFU + L-HA)
Évolution du volume moyen des pores et comparaison entre les ultrasons micro-focalisés seuls (MFU) ou suivis d'une injection d'acide hyaluronique (MFU + L-HA)
Source : JURAIRATTANAPORN N. & al. A study of combined microfocused ultrasound and hyaluronic acid dermal filler in the treatment of enlarged facial pores in Asians. Journal of Cosmetic Dermatology (2021).

Sources

  • SEO S. J. & al. Facial pores: definition, causes, and treatment options. Dermatologic Surgery (2015).

  • GUTOWSKI K. Microfocused Ultrasound for Skin Tightening. Clinics in Plastic Surgery (2016).

  • FAN J. F. & al. Effect analysis of intradermal hyaluronic acid injection to treat enlarged facial pores. Journal of Cosmetic Dermatology (2017).

  • JURAIRATTANAPORN N. & al. A study of combined microfocused ultrasound and hyaluronic acid dermal filler in the treatment of enlarged facial pores in Asians. Journal of Cosmetic Dermatology (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.