Le Carnet
Tous les Sujets
Les changements observés au sein des lentigos solaires

Les changements observés au sein des lentigos solaires

À partir d’un certain âge, des taches brunes apparaissent progressivement sur le visage ou dans le dos : les lentigos. Ces lésions cutanées hyperpigmentées peuvent toutefois s’enflammer, formant ainsi des kératoses séborrhéiques ou des kératoses lichénoïdes. Comment se déroule ce mécanisme ? Réponses dans cet article.

Sommaire
Publié le 22 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture

Lentigos solaires : késako ?

Les lentigos solaires, aussi appelé taches solaires ou taches de vieillesse, sont dues à une exposition prolongée et répétée aux rayons UV du soleil. En effet, lorsque notre peau est exposée au soleil les mélanocytes produisent de la mélanine, un pigment responsable de la couleur de notre bronzage. Lorsque la mélanine est produite en excès, elle va finir par s'accumuler et former ces taches brunes appelées lentigos solaires. Elles sont surtout retrouvées sur le dos des mains, le décolleté, le visage, les épaules et dans le dos.

Par ailleurs, le lentigo peut également être causé par le vieillissement cutané. Avec l’âge, la peau ne parvient pas à se protéger totalement des agressions externes et se détériore. Les radicaux libres attaquent les noyaux des mélanocytes et des mitochondries. On observe un dysfonctionnement des mélanocytes associé à l’épuisement de leur potentiel pigmentaire au niveau des bulbes pileux. La peau devient ainsi plus vulnérable aux rayons UV, favorisant la formation des taches solaires ou taches de vieillesse. Attention, la prise de certains médicaments photosensibilisants peut favoriser les lentigos.

Lentigo et kératose séborrhéique.

La kératose correspond à une pathologie de la peau aussi appelée kératodermie ou hyperkératose quand la kératose est très épaisse. Elle correspond à un développement excessif (hypertrophie) de la couche superficielle de l’épiderme, la couche cornée, dont le principal élément est la kératine. Cette dernière se forme au niveau des kératinocytes.

Les kératoses séborrhéiques sont des lésions épithéliales superficielles souvent pigmentées. Cette excroissance cutanée est localisée principalement sur les zones de frottement, notamment la poitrine et le visage. Elles surviennent, dans un premier temps, à travers des taches beiges ou brunes, ou lentigos solaires, puis noircissent et s’épaississent progressivement. Bien que leur origine implique la génétique, le soleil y joue un rôle prépondérant en favorisant leur prolifération. Malgré leur apparence en forme de verrue, ces lésions sont bénignes et inoffensives.

Lentigos, kératose séborrhéique et kératoses lichénoïdes.

La kératose lichénoïde ou kératose lichen-planus est une lésion cutanée à la forme d’une bosse ovale ou ronde et solitaire. Elle s’apparente à une croissance verruqueuse ou douloureuse, rouge ou enflammée, ou, au contraire, à une tache écailleuse et sèche. Bien que sa cause reste méconnue, une réaction inflammatoire est généralement retenue. Elle se produit lorsque le système immunitaire est dirigé contre la peau suite à une exposition excessive aux rayons UV, entre autres.

La kératose lichénoïde peut également être favorisée par la présence de taches solaires pigmentées ou lentigos solaires, et par une excroissance cutanée bénigne, les kératoses séborrhéiques. En effet, une étude clinique a affirmé que les lentigos solaires sont les précurseurs les plus courants d'une kératose lichénoïde avec un lentigo solaire présent chez 29 des 59 patients touchés par une kératose lichénoïde.

Sources

GOLDENHERSH M. A. & al. Documented evolution of a solar lentigo into a solitary lichen planus-like keratosis. Journal of Cutaneous Pathology (1986).

ELGART G. W. SEBORRHEIC KERATOSES, SOLAR LENTIGINES, AND LICHENOID KERATOSES. Dermatologic Clinics (2001).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.