Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Le match : macérât ou huile végétale ?

Le match : macérât ou huile végétale ?

L'emploi des huiles végétales et des macérâts huileux est courant pour le soin de la peau. Cependant, leur utilisation prête parfois à confusion dans certaines occasions. Afin de connaître la nature de chacun, voici une étude comparative de ces deux produits de soins, pas si semblables qu'il n'y paraît. 

La différence entre un macérât huileux et une huile végétale.

Ces deux compositions proviennent toutes les deux d’extraits de végétaux. Ce qui les différencie ? Ils sont obtenus par des procédés différents :

  • Extraite directement à partir d’un fruit ou d'un noyau, une huile végétale est riche en acides gras. Elle est déclarée "pure", car elle ne contient pas d’autres huiles que celle de la plante. Les huiles d’olives, d’avocat, de jojoba, de rose musquée, etc... en sont des exemples. L’extraction d’une huile végétale se fait à froid à l’aide d’une presse hydraulique, appelée première pression à froid, par presse mécanique où les graines sont légèrement chauffées par centrifugation ou par extraction au solvant.

  • Un macérât huileux est le résultat d'une technique d'extraction (macération) de plantes ou de certaines parties de plantes (feuilles, racines, fleurs...) dans une huile végétale. En effet, les plantes infusent dans l'huile choisie, où elle devient un support des propriétés actives du végétal, son parfum et son goût. Ce procédé permet de dégager les vertus de ces dernières afin que ses molécules consolident les principes actifs déjà présents dans l'huile. Le macérât huileux ainsi obtenu est un mélange plus concentré et plus efficace qu'une huile ordinaire. Pour obtenir ce mélange, il existe deux méthodes d’extraction : celle faite à chaud, où le mélange est portée à faible ébullition afin d’accélérer le processus de dissolution des actifs, et celle à froid, où les plantes sont laissées macérer à température ambiante durant 4 à 6 semaines.

Comment reconnaître un macérât huileux de qualité ?

Afin d'obtenir un macérât huileux de qualité, la méthode d'extraction à froid est plus recommandée : à température ambiante les substances actives ne sont pratiquement pas altérées. Notez cependant que la durée de macération peut être assez longue (plusieurs jours au minimum). On peut citer en exemple de macérât : la carotte, l'arnica ou encore le calendula.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: