Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
La dihydroxyacétone pour un teint hâlé naturel.

La dihydroxyacétone, pour un teint hâlé naturel.

La dihydroxyacétone ou DHA est un sucre qui apporte un teint hâlé à la peau sans avoir à s'exposer au soleil. Il s'agit de l'actif principal des soins autobronzants. Il est généralement associé à un autre sucre : l'érythrulose. Découvrez son mode d'action pour un teint hâlé naturel, ainsi que les différents soins qui en contiennent.

Qu'est-ce-que la dihydroxyacétone et comment agit-elle sur la peau ?

La dihydroxyacétone (DHA) est une cétotriose, c’est-à-dire qu’elle se compose de trois atomes de carbone, avec un groupe carbonyle au milieu de la chaîne. Présent dans de nombreux soins autobronzants, ce sucre peut être d'origine végétale ou synthétique. Lorsqu'il est d'origine végétale, il est obtenu par bioconversion du glycérol contenu dans le maïs, la canne à sucre, le colza, la betterave, l’huile de palme, etc...

Au contact de la peau, la DHA entraîne une réaction chimique résultant de la glycation des acides aminés contenus dans les cornéocytes (cellules de la couche cornée). Cette réaction produit des mélanoïdines, polymères hétérogènes responsables de la coloration brune de la peau. La pigmentation apparaît dans les 6 à 12 heures qui suivent l’application du soin autobronzant. Cependant, cette couleur s’estompe progressivement pour disparaître totalement en 5 à 7 jours.

Ce phénomène s'explique par le renouvellement fréquent de la couche cornée (processus naturel de desquamation). N’agissant nullement sur les mélanocytes, ce bronzage artificiel ne confère aucune protection contre les rayons UV. L’utilisation d’une crème solaire adaptée est donc recommandée pour une exposition au soleil.

Dans quels soins retrouver la dihydroxyacétone ?

En application cutanée, la DHA est règlementée à une concentration maximale de 10%, mais généralement elle est présente à hauteur de 3 à 8%Comme évoqué précédemment, elle donne un teint hâlé par réaction avec les acides aminés de la couche cornée. Elle agit ainsi comme actif dans les produits autobronzants. Il en existe différentes galéniques : laits, crèmes, sérums, gels...

Chez Typology, nous avons formulé deux soins autobronzants, apportant couleur et éclat au teint. Notre sérum autobronzant renferme 10% de DHA associé à de l'érythrulose pour un fini naturel. Il contient aussi de l’extrait de pulpe de caroube pour prolonger le bronzage. Ce soin réhausse le teint dès 12 heures après la première application pour un effet progressif.  Pour le corps, nous vous proposons notre gel autobronzant, enrichi à 6% en DHA, et contenant également de l'aloe vera, ayant une action hydratante. Il colore également la peau de façon progressive et lui apporte un hâle léger et naturel.

Remarque : La DHA est également un ingrédient de teinture capillaire. Elle agit de manière similaire que sur les cellules cutanées, c'est-à-dire via la réaction de brûnissement appelée réaction de Maillard ou glycation. Les colorations obtenues à l'aide de produits riches en DHA sont généralement temporaires. Toutefois, elles permettent d’avoir une coloration sans agresser les fibres capillaires. Les cheveux gardent ainsi leur brillance et leur santé. Il est à noter que la concentration en DHA autorisée dans les colorations capillaires ne peut excéder 6,25%

Existe-t-il des risques liés à l'utilisation de la DHA sur la peau ?

Le SCCS (Scientific Committee on Consumer Safety) a déclaré que la DHA présente dans les soins autobronzants ne présentait pas de risques pour la santé du consommateur à une concentration maximale de 10%. En outre, aucune étude scientifique n'a prouvé que la DHA pénétrait les barrières protectrices de la peau. Elle n'est pas contre-indiquée aux femmes enceintes.

En revanche, un soin autobronzant contenant de la DHA peut provoquer une irritation s’il est appliqué sur des parties sensibles du corps. C'est pourquoi toutes les parties du corps recouvertes de muqueuses doivent être exemptes d'autobronzant.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: