Le Carnet
Tous les Sujets
Effet cicatrisation Centella asiatica.

La Centella asiatica, un actif végétal qui favorise la réparation cutanée.

La Centella asiatica, également appelée herbe du tigre ou hydrocotyle, est une plante herbacée et semi-aquatique qui pousse dans des zones marécageuses. Elle se trouve principalement en Inde, en Chine, au Sri Lanka et en Indonésie. Anciennement réputée dans la médecine traditionnelle ayurvédique, son utilisation s’est depuis étendue à différents domaines comme celui des soins de la peau et des cheveux, notamment pour ses vertus réparatrices.

La Centella asiatica, en bref.

Originaire d’Asie, la Centella asiatica est une plante herbacée annuelle qui pousse dans les zones marécageuses tropicales et subtropicales d'Asie mais aussi d'Afrique. Ses feuilles, ses racines et ses pétioles sont riches en saponosides (madécassoside et asiaticoside) et triterpènes (acide asiatique et acide madécassique). Grâce à cette composition biochimique, la Centella asiatica est utilisée dans les soins de la peau pour son action régénératrice, réparatrice, et même antioxydante.

La Centella asiatica pour réparer le tissu cutané.

La Centella asiatica est une plante aux vertus apaisantes et cicatrisantes. Sa composition biochimique joue à plusieurs niveaux dans la réparation des tissus cutanés :

  • Il a été démontré que les composés majeurs de la plante, l’asiaticoside et la madécassoside, accélèrent les processus cicatriciels, aussi bien en cas de plaies profondes que de brûlures superficielles. Ils augmentent également de manière significative la résistance à la traction de la peau nouvellement formée. La Centella asiatica peut donc être utilisée pour apaiser les coups de soleil. Par ailleurs, une étude a démontré son effet bénéfique sur les vergetures, notamment celles qui apparaissent sur l'abdomen des femmes durant la grossesse. Certaines études suggèrent même que l’utilisation de Centella asiatica ou de ses composants peut être utile dans le traitement du psoriasis et de la sclérodermie.

  • Par l’action des saponosides et des triterpènes, la Centella asiatica favorise la production de collagène. En plus de prévenir le vieillissement cutané, cette protéine assure la régénération cellulaire et ainsi la réparation des tissus.

  • Les saponosides présentes dans la Centella asiatica apaisent et réparent l'épiderme. En effet, ces molécules contribuent à la rénovation du film hydrolipidique de la peau, permettant ainsi de conserver son hydratation. Par la même occasion, ils agissent sur les rougeurs et les irritations. En cas de desquamation sévère, une application topique de Centella asiatica régule ainsi la production de kératinocytes (cellule épithéliale à l’origine d’apparition de squames).

En résumé, la composition biochimique de Centella asiatica permet d'accélérer la cicatrisation des plaies et des brûlures plus ou moins superficielles. Cet actif végétal est également efficace pour apaiser certaines affections cutanées comme le psoriasis et l'eczéma. En outre, il favorise la synthèse des fibres de collagène et prévient le vieillissement prématuré de la peau.

Sources

  • BOREL J. P. & al. Stimulation of collagen synthesis in venous and dermis fibroblast cultures by titrated extract from Centella asiaticaConnective Tissue Research (1990).

  • BRZEZINSKA M. & al., Centella asiatica in cosmetology. Postepy Dermatologii I Alergologii (2013).

  • PYTKOWSKA K. & al. Moisturizing and anti-inflammatory properties of cosmetic formulations containing Centella asiatica extract. Indian Journal of Pharmaceutical Sciences (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.