Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Bienfaits gentiane peau.

Gentiane : quels sont les bienfaits sur la peau ?

La gentiane est une espèce de plante de la famille des Gentianacées. Elle est couramment utilisée dans la médecine traditionnelle pour ses propriétés phytochimiques. Ses racines intéressent de plus en plus les industries, notamment dans le domaine des cosmétiques. Découvrez les bienfaits de cet ingrédient sur la peau.

Bienfait n°1 : L'extrait de gentiane ralentit le vieillissement cutané.

La glycation est une réaction se faisant entre des sucres et des acides aminés afin de produire des glycoprotéines. Cependant, elle peut entraîner la formation de glycotoxines ou AGEs (produit finaux de glycation avancée). Or, les AGEs s'accumulent dans la peau avec l'âge et accélèrent le vieillissement cutané, à travers notamment une augmentation des réactions d'oxydation, soit la production de radicaux libres, et de l'inflammation, liées à l'endommagement des tissus. De plus, la glycation entraîne une diminution et une désorganisation des fibres d'élastine et de collagène, protéines tissulaires importantes pour la vitalité de la peau. On constate alors l'apparition de rides et de plis cutanés. L'exposition aux UV peut exacerber ce processus.

Cependant, les iridoïdes, constituants photochimiques de certaines plantes, ont présenté une activité anti-glycation démontrée dans des études in vivo et in vitro. Le gentiopicroside, contenu dans l'extrait de gentiane, est un iridoïde qui ralentit le vieillissement cutané, en empêchant la dégradation et la désorganisation de l'élastine, en stimulant la synthèse de collagène, et en bloquant la formation d'AGEs dans la peau, entre-autre à travers l'inhibition de la voie NF-kβ, un facteur de transcription induisant l'inflammation et la production d'espèces réactives de l'oxygène (ERO). La peau sera alors lissée. Par contre, les mécanismes moléculaires précis sont peu connus à ce jour.

Bienfait n°2 : L'extrait de gentiane réduit l'inflammation cutanée.

Une étude sur des souris a montré l'effet des extraits de racines et rhizomes de gentiane japonaise (Gentiana scabra) sur la dermatite de contact. L'application topique de l'extrait a permis d'atténuer les lésions cutanées, telles que la rugosité de la surface et les croûtes sur la peau. Elle a aussi empêché l'élargissement de la peau et a réduit l'érythème, caractérisé par des taches cutanées rouges, démontrant les propriétés anti-inflammatoires de la gentiane.

De plus, la gentiane a empêché l'hyperkératose et l'hyperplasie, processus d'épaississement de la peau et de prolifération cellulaire, respectivement, potentiellement lié à des affections cutanées ou à la suite de frottements répétés, à travers l'inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires (TNF-α, IFN-γ, IL-6 et MCP-1) dans les tissus enflammés, apaisant la peau.

Bienfait n°3 : L'extrait de gentiane agit comme un antioxydant.

Il a été montré que la gentiane diminue, à travers le gentiopicroside, la production de radicaux libres en impactant la glycation. Or, ces espèces, pouvant aussi provenir des UV, de la pollution ou du tabac, entraînent un stress oxydatif de la peau, et ce stress est impliqué dans l'apparition de dommages cutanés et des troubles sévères de la peau, comme le mélanome.

Ses propriétés antioxydantes lui viennent principalement des flavonoïdes qui la composent. Grâce à leur pouvoir réducteur et leur structure chimique, les flavonoïdes, à l'aide d'un groupement hydroxyle, sont capables de piéger les radicaux libres, et donc d'empêcher le stress oxydatif. La gentiane permet alors de protéger les cellules et empêcher les dommages.

Bienfait n°4 : L'extrait de gentiane a un effet antibactérien.

Des recherches ont prouvé que l'extrait de gentiane avait une activité antimicrobienne. En effet, une étude a montré que des extraits de feuilles et de fleurs de gentiane jaune (Gentiana lutea) ont inhibé la croissance de plusieurs micro-organismes pathogènes testés.

Les valeurs de "concentration minimale inhibitrice" se situaient entre 0,12 et 0,31 mg/mL, et les plus sensibles étaient, entre autres, Pseudomonas aeruginosa, Proteus mirabilis, Staphylococcus epidermidis, Escherichia coli (avec une concentration minimale inhibitrice de 0,12 mg/mL), Salmonella typhymurium et Staphylococcus aureus.

L'extrait sec de racines de Gentiana lutea a ainsi démontré une efficacité significative contre Streptococcus pyogenes, bactérie responsable d'infections, en particulier cutanées, qui se caractérisent par des lésions sur le visage ou les membres inférieurs.

Bienfait n°5 : L'extrait de gentiane améliore l'aspect du contour des yeux.

Une étude faite en utilisant un extrait de Gentiana lutea a exploré l'effet du gentiopicroside sur l'aspect du contour des yeux. Des tests in vitro suggèrent que l'extrait de gentiane a un effet positif significatif sur la libération de la protéine VEGF-C.

Le VEGF-C est un médiateur de la lymphangiogenèse, soit la synthèse des vaisseaux lymphatiques qui sont impliqués dans la régulation de la réponse inflammatoire en drainant le liquide qui s'accumule sous les yeux et qui provoque l'apparition de cernes bleutés, et en réduisant la formation d'œdème de la paupière lors d'inflammation cutanée aiguë.

Ces résultats suggèrent alors que l'extrait de gentiane aurait un effet protecteur contre la formation de rougeurs et de cernes sous les yeux. En outre, la gentiane agit sur le contour des yeux en ralentissant l'apparition des rides, qui se traduit ici par des "rides pattes-d'oie" par exemple, en limitant les plis cutanés, et donc en rendant la peau plus lisse.

Typology a fait le choix d'intégrer de l'extrait de gentiane jaune (INCI : Gentiana Lutea Root Extract) dans son masque contour des yeux lissant. Ce soin, à la texture baume-gel et enrichi en acide polyglutamique et en collagène végétal, hydrate, repulpe les ridules et illumine le contour des yeux. Les patchs en silicone réutilisables permettent d'optimiser l'absorption des actifs.

Sources

  • HOEFER J.C.F. Dictionnaire de botanique pratique. Paris, librairie de FIRMIN DIDOT, frères, fils et Cie, imprimeur de l'Institut, rue Jacob, 56 (1860).

  • SCHEMPP C.M. & al. Screening of plant extracts for antimicrobial activity against bacteria and yeasts with dermatological relevance. Phytomedicine (2007).

  • JANKOVIĆ T. & al. Antimicrobial Activity of Gentiana lutea L. Extracts. Zeitschrift für Naturforschung C (2014).

  • JENSEN C.J. & al. Iridoids are natural glycation inhibitors. Glycoconjugate Journal (2016).

  • CHO S. & al. Gentiana scabra Bunge roots alleviates skin lesions of contact dermatitis in mice. Journal of Ethnopharmacology (2019).

  • Thèse de Elise EMERAUX. Propriétés biologiques des flavonoïdes : étude bibliographique et évaluation de l’activité antioxydante (2019).

  • ZHOU X. & al. Gentiopicroside attenuates diabetic retinopathy by inhibiting inflammation, oxidative stress, and NF-κB activation in rat model. European Journal of Inflammation (2019).

  • FILAIRE E. & al. In vitro, ex vivo and clinical approaches to evaluate the potential effect of Gentiana lutea extract on skin. International Journal of Cosmetic Science (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: