3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Les contres-indications de l'épilation au laser.

Épilation au laser : y a-t-il des contre-indications ?

L’épilation laser fait partie des techniques utilisées pour venir à bout des poils indésirables. Bien qu’elle soit pratique, il ne faut pas oublier que cet acte n’est pas anodin et qu'elle n’est pas faite pour tout le monde. Voici une liste non-exhaustive des contre-indications à prendre en compte pour votre propre sécurité.

Contre-indication n°1 : Si vous êtes enceinte ou vous allaitez.

Bien qu'il n'y ait aucune preuve que l'épilation au laser est nocive pour votre futur enfant, elle n'est généralement pas recommandée par précaution. Les hormones de grossesse ont tendance à provoquer de l'hyperpigmentation, ainsi qu'une hypersensibilité. De plus, pendant la grossesse, le taux d'androgène est plus élevé, ce qui entraîne l'accélération de la croissance des poils. En outre, cette technique est également à éviter pendant l'allaitement. Ainsi, il est déconseillé de réaliser une épilation au laser pendant cette période, car la procédure pourrait ne pas donner les résultats que vous attendez.

Contre-indication n°2 : La prise de sels d'or.

Les sels d'or (chrysothérapie) sont généralement utilisés pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ou dans certains types de dermatoses bulleuses. Cependant, une étude a montré que la combinaison du traitement au laser et de la prise de sels d'or peut induire une chrysiase, un dépôt d'or dans la peau.

Contre-indication n°3 : La prise de médicaments photosensibilisants.

La photosensibilité fait partie des effets secondaires de certains médicaments comme les diurétiques, les anxiolytiques, les sirops contre la toux, etc. Si vous prenez un médicament contenant au moins un agent photosensibilisant, il vaut mieux éviter l’épilation au laser car votre peau sera plus sensible et aura tendance à présenter des brûlures après la séance d'épilation.

Contre-indication n°4 : L'herpès.

L'herpès et les boutons de fièvre sont considérés comme des maladies de la peau contagieuses. Il est ainsi déconseillé d’avoir recours à l’épilation au laser en cas d’herpès et de boutons de fièvre, car le laser peut déclencher de nouvelles crises. En effet, il se peut que le virus latent reste en sommeil et se redéclenche suite à un stress local exercé par le laser. En cas d'antécédents connus, il est conseillé de prendre des mesures en consultant votre médecin pour prévenir la maladie avant les séances d'épilation.

Contre-indication n°5 : La présence de grains de beauté.

Il n'existe aucune preuve que le laser peut modifier un grain de beauté et le rendre cancéreux. Toutefois, il est prudent de ne pas épiler une zone comportant des grains de beauté, ainsi que toute autre lésion cutanée comme les boutons d’acné, les verrues ou encore le psoriasis.

Contre-indication n°6 : L'épilation récente à la cire.

L’épilation au laser cible le follicule pileux. Comme l’épilation à la cire enlève la racine du poil, il est généralement recommandé d'attendre deux semaines avant de faire une épilation au laser. Si vous souhaitez vous débarrasser de vos poils indésirables entre deux séances, optez pour d’autres alternatives telles que le rasage et les crèmes dépilatoires.

Contre-indication n°7 : Les tatouages.

Il est possible de réaliser l'épilation au laser en dehors des zones dépourvues de tatouages. En revanche, sur les zones tatouées il n'est pas recommandé de réaliser ce type d'épilation, car cela risquerait de décolorer le tatouage. Tournez-vous vers un professionnel de la santé si vous présentez un tatouage et envisagez de vous faire épiler au laser.

Contre-indication n°8 : Les poils clairs.

L'épilation au laser vise spécifiquement la mélanine présente dans les poils. Cependant, les poils blonds, blancs ou gris, qui contiennent une faible quantité de mélanine, ne répondent généralement pas efficacement à cette méthode. Dans ces cas, il existe un risque que le laser cible plutôt la mélanine de la peau, ce qui pourrait potentiellement provoquer des brûlures cutanées.

Contre-indication n°9 : Les peaux bronzées.

Les beaux bronzées ont tendance à avoir un taux de mélanine plus élevée. Le laser risque donc de ne pas faire la distinction entre les poils et la peau, entraînant des brûlures cutanées et une efficacité réduite.

Contre-indication n°10 : La puberté.

La puberté est caractérisée par une période de changements hormonaux importants qui peuvent influencer la croissance des poils. Or, ces fluctuations hormonales peuvent rendre les résultats de l'épilation au laser moins prévisibles, car de nouveaux poils peuvent apparaître avec le temps. Il est donc préférable d'attendre que les fluctuations hormonales de la puberté se stabilisent avant de commencer un traitement d'épilation au laser.

Contre-indication n°11 : La prise de médicaments anti-coagulants.

Les médicaments anticoagulants peuvent rendre la peau plus fragile et plus sensible aux traitements, y compris à l'épilation au laser. Cela pourrait augmenter le risque d'irritation ou de brûlure. De plus, les médicaments anticoagulants peuvent augmenter le risque de saignements ou d'ecchymoses. Demandez l'avis à votre médecin avant toute séance d'épilation.

Sources

  • HOVENIC W. & al. Laser hair reduction and removal. Facial Plastic Surgery Clinics of North America (2011).

  • IBRAHIMI O. A. & al. Laser hair removal. Dermatologic Therapy (2011).

  • GAN S. D. & al. Laser hair removal : A review. American Society for Dermatologic Surgery (2013).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: