Le Carnet
Tous les Sujets
Durillons, cors, callosités : quelles sont les différences ?

Durillons, cors, callosités : quelles sont les différences ?

Les durillons, cors et callosités désignent des lésions souvent douloureuses formées au niveau des pieds. Ils sont généralement consécutifs à des pressions et frottements lors de la marche. S’ils se reconnaissent à leur durcissement et épaississement de la peau, ceux-ci présentent toutefois des différences notables. Découvrez comment en faire la distinction au quotidien.

Sommaire
Publié le 16 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture
Thèmes :

Qu’est-ce que le cor ?

Les cors se manifestent par des excroissances dures localisées sur la plante des pieds ou par la formation de tissu cutané mou entre les orteils, connu sous le nom d'œil de perdrix. Ils émergent généralement aux endroits soumis à des frottements répétés ou à une pression excessive. Ces contraintes incitent les cellules épidermiques (kératinocytes) à augmenter leur production de kératine dans le but de protéger la peau, ce qui entraîne son épaississement.

D’abord, les peaux mortes s’accumulent sous forme de cône. Celle-ci pénètre ensuite les couches profondes de la peau, exerçant une pression sur les terminaisons nerveuses. Parfois, cela peut engendrer une sensation d'inconfort voire de douleur.

Il existe deux types de cors :

  • Les cors durs.

Assez fréquents, ils apparaissent directement aux endroits exposés à la pression aux frottements des chaussures. Ceux-ci sont généralement localisés sur le dessus des orteils ou sur la partie extérieure du petit orteil.

  • Les cors mous.

Ils se forment suite à la compression de deux articulations au niveau de deux orteils et surviennent de ce fait par paire. Ils se distinguent par leur consistance spongieuse et leur couleur blanchâtre.

Callosités : kesako ?

À l’instar des cors, les callosités représentent des zones épaissies de la peau des pieds. Elles se distinguent par leur étendue et leurs contours moins définis. Les callosités présentent par ailleurs une teinte jaunâtre et une consistance dure. Cependant, contrairement aux cors, les callosités n'ont pas de noyau dur au centre. Ces excroissances cutanées apparaissent également dans les zones de pression du pied, et de manière bilatérale :

  • Sur les côtés du pied, notamment au niveau du talon ou de la plante ;

  • Sous les pieds, à la jonction entre l’avant du pied et les orteils.

Dans leurs débuts, les callosités sont indolores et peu développées. En évoluant, celles-ci peuvent former des plaques ou des crevasses en se fissurant au niveau des talons. Cela entraîne des douleurs.

Et le durillon ?

Le durillon désigne également un épaississement de la peau, cette fois sur une zone large. Soumise à des pressions ou frictions intenses et régulières, la peau réagit en s’épaississant. Elle se durcit et crée une sorte d’excroissance hémisphérique, avec une rugosité friable, qui jaunit peu à peu et peut parfois être de couleur grise. Chez certains individus, cette région devient sensible, voire douloureuse. Les pieds sont généralement touchés suite à un mauvais appui au sol ou des chaussures inadaptées.

Les durillons se retrouvent souvent sur les talons, sous/sur les orteils ou sous l’avant-pied, entraînant ainsi de vives douleurs plantaires.

Que retenir ?

En résumé, les cors se caractérisent par des bosses dures et épaisses avec un noyau dur, les callosités sont des épaississements plus larges de la peau sans noyau dur, et les durillons sont des zones épaisses et dures de la peau généralement causées par des pressions répétées. Les callosités présentent généralement une surface plus régulière et lisse que les durillons. Ces derniers se forment souvent de manière plus ciblée et limitée sur des parties spécifiques des pieds, telles que les talons, les côtés des orteils ou les articulations. Comparativement aux cors ou aux durillons, les callosités ont tendance à être moins susceptibles d'occasionner de la douleur, bien qu'elles puissent engendrer de l'inconfort si elles deviennent excessivement épaisses. Il existe néanmoins des solutions pour soulager ces types d'épaississement de la peau.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.