Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Durillons, cors, callosités : comment y remédier ?

Durillons, cors, callosités : comment y remédier ?

Les cors, les callosités et les durillons ne sont pas des affections graves, mais douloureuses. Ils sont les conséquences de frottements répétés, de marches prolongées ou le port de chaussures non adaptées. Que faire pour s’en débarrasser ? Réponse dans cet article.

Sommaire
Publié le 16 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

Qu’est-ce que les cors, les durillons et les callosités ?

Les cors se caractérisent par un épaississement localisé de la peau avec un noyau dur. Ils apparaissent principalement dans les zones sujettes à des frottements répétés ou à une pression excessive. Ces contraintes encouragent les cellules de la couche superficielle de la peau (kératinocytes) à accroître leur production de kératine dans le but de préserver la peau, ce qui entraîne son épaississement. Les cors sont généralement localisés au niveau des orteils et le bord des pieds. Ils peuvent apparaître notamment chez les personnes présentant une déformation des orteils car cela peut entraîner des changements dans la distribution du poids et des pressions sur les pieds. Ces modifications de la structure du pied peuvent créer des points de friction et de pression supplémentaires, ce qui augmente le risque de formation de cors.

Les durillons désigne également un épaississement de la peau, cette fois sur une zone large. Ils se présentent sous la forme de petites bosses dures avec l'apparence d'une zone plus compacte et plus épaisse sur les zones du corps exposées à des contacts, des pressions ou encore des frottements répétés. Les durillons peuvent ainsi apparaître au bout des doigts, sur la paume de la main ou au niveau des pieds. Au fil du temps, ils deviennent douloureux s’ils ne sont pas traités.

Les callosités se caractérisent par un épaississement localisé de la peau, généralement au niveau de la plante du pied, du talon et du côté extérieur des gros orteils. Ces excroissances cutanées présentent par ailleurs une teinte jaunâtre et une consistance dure. Les callosités apparaissent suite à des frottements répétés avec le fond de la chaussure. Elles sont moins susceptibles d'être douloureuses, bien qu'elles puissent causer de l'inconfort si elles deviennent très épaisses.

Quels sont les remèdes ?

Plusieurs solutions peuvent être adoptées pour atténuer la douleur aux pieds, voire éliminer entièrement ces excroissances.

  • Poncer la corne.

    Pour faire disparaître les cors, les durillons et les callosités, le ponçage avec une pierre ponce, une lime ou une râpe est l’idéal. Pensez à ramollir préalablement la corne en plongeant votre pied dans un bain d’eau chaude. N'oubliez pas d'hydrater votre peau juste après pour qu'elle retrouve sa souplesse et son élasticité.

  • Le port de semelles orthopédiques.

    Des semelles spécialement conçues peuvent aider à redistribuer le poids et à réduire la pression sur les zones problématiques pour éviter d'accentuer les symptômes et d'aggraver les douleurs.

  • Traitement local.

    Dans certains cas, des soins topiques à base d'agents kératolytiques peuvent être utilisés. Ces derniers favorisent l'élimination des cellules cutanées mortes permettant de réduire l'épaisseur des cors, durillons ou callosités, ce qui peut soulager l'inconfort et la pression sur les tissus sous-jacents. Ils aident aussi à ramollir la peau dure de ces excroissances cutanées, facilitant ainsi leur retrait en douceur.

  • La chirurgie.

    Il est tout à fait réalisable de traiter certains cas graves de durillons ou de callosités au moyen d'une procédure chirurgicale mineure sous anesthésie locale. Dans cette procédure, le podiatre réalise une petite incision dans la zone touchée afin d'éliminer la lésion cutanée.

  • Utiliser des pansements hydrocolloïdes.

    Les pansements hydrocolloïdes peuvent être utilisés pour soulager temporairement ces excroissances aux pieds en réduisant les frottements et les pressions sur la zone touchée. Ces pansements sont conçus pour créer un environnement humide qui favorise la cicatrisation et peut aider à ramollir la peau dure. Cependant, ils ne traitent pas la cause sous-jacente de ces affections et ne sont généralement pas considérés comme un traitement principal.

  • Évitez le port de chaussures trop étroites.

    En cas de cors, de durillons ou de callosité aux pieds, il est recommandé de ne pas portez de chaussures trop étroites qui exerceraient une pression sur ces excroissances cutanées et accentueraient les symptômes. Privilégiez les chaussures plates et confortables qui permettent de marcher confortablement sans trop de frottements.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: