Le Carnet
Tous les Sujets
Comment est produit l'hydrolat de sauge officinale ?

Comment est produit l'hydrolat de sauge officinale ?

La sauge officinale est un sous-arbrisseau qui s'épanouit principalement sur le pourtour méditerranéen. C'est une plante sacrée à laquelle on attribue depuis des siècles plusieurs vertus : digestive, astringente, cicatrisante, fortifiante, purifiante, anti-dépressive… Elle chasserait même les mauvais esprits et les énergies destructives. En soin visage, son hydrolat est anti-oxydant et régule la sécrétion de sébum. Il est également purifiant et assainit les cuirs chevelus irrités. Découvrez en détail le processus d'obtention de l'hydrolat de sauge officinale.

L'hydrolat de sauge officinale, en bref.

La sauge officinale, de nom botanique Salvia officinalis, fait partie de la famille des lamiacées. Il s’agit d’une plante aromatique qui pousse majoritairement en Provence. Grâce aux actifs qu’il renferme (eucalyptol, camphre, thujone, acétate de bornyle), son hydrolat possède plusieurs vertus. Il régule la production de sébum et matifie les peaux mixtes à grasses. Il lutte contre la transpiration excessive due à une surcactivité des glandes sudoripares. Grâce à ses propriétés antioxydantes, il protège la peau et les cheveux des agressions extérieures (cigarette, pollution, rayons UV...).

Comment obtient-on l'hydrolat de sauge officinale ?

L'hydrolat de sauge officinale est obtenu par hydrodistillation, également appelée distillation par entrainement à la vapeur d'eau. Cette technique permet d'obtenir deux fractions distinctes : l'huile essentielle et l'hydrolat. Elle se déroule en plusieurs étapes :

  1. Tout d'abord, les feuilles sont récoltées et séchées.

  2. De la vapeur d'eau est transmise à l’intérieur d’un alambic contenant les feuilles séchées de sauge officinale. Les essences aromatiques, plus légères que l’eau sont entraînées tout en haut de l’alambic afin de parvenir jusqu’au col de cygne.

  3. La vapeur d'eau enrichie en essences est refroidie dans un condenseur et récupérer sous forme liquide. Celui-ci est versé dans un vase de décantation où l’huile essentielle et l’eau de distillation se séparent. A la surface flotte alors l'huile essentielle, moins dense que l'eau ayant servie à l'extraction qui n'est autre que l'hydrolat. Issues de la même plante, les deux fractions ont des propriétés similaires mais l'hydrolat est moins concentré en espèces actives car les essences aromatiques sont présentes en plus faible quantité. Il peut donc être utilisé sans contre-indications par les enfants et les femmes enceintes, contrairement à l'huile essentielle.

Remarque : L'huile essentielle de sauge officinale est jugée neurotoxique en raison de sa forte teneur en thujone. Elle est inscrite à la liste des huiles essentielles dont la vente est réservée aux pharmaciens (Code de la santé publique).

Source :

  • FAUCON M. Traité d'aromathérapie scientifique et médicale - les hydrolats (Tome 2). Paru le 13 novembre 2018. 

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.