3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Comment s'obtient l'extrait de caroube ?

Comment s'obtient l'extrait de caroube ?

Le caroubier, de nom botanique ceratonia siliqua L., est un arbre vivace originaire des pourtours de la Méditerranée. De la pulpe issue de la pression de ses graines est extrait un composé appelé inositol. En application cutanée, il prolonge le bronzage. Retrouvez dans cet article son procédé d'obtention.

Le caroubier en quelques lignes.

Il s'agit d'un arbre vivace capable d'atteindre jusqu’à 10 m de haut. Il est cultivé depuis l'Antiquité dans les zones méditerranéennes chaudes mais pousse également à l'état sauvage dans des zones sèches et pierreuses près des côtes. 

Ses fruits, les caroubes, sont des gousses indéhiscentes mesurant jusqu’à 25 cm de long, brunes foncées à maturité. Chaque gousse contient 12 à 16 graines dures incrustées dans une pulpe brune sucrée. Le nom botanique Ceratonia siliqua L. provient du grec « ceratos : horn » en raison de la forme de ses fruits. Ces derniers sont utilisés dans l’industrie alimentaire comme agents épaississants pour préparer un certain nombre de produits. En médecine, ils sont utilisés comme laxatifs, stimulateurs rénaux et agents astringents.

Dans les soins de la peau, la molécule active D-chiroinositol, appelée aussi inositol, est obtenue via un procédé biotechnologique à partir de la pulpe des caroubes, détaillé ci-après.

Procédé d'obtention de l'inositol à partir de la pulpe de caroube.

L'inositol, de formule brute C6H12O6, est un sucre qui entre dans la composition du phosphatidylinositol, un phospholipide de la membrane cellulaire. Dans les soins de la peau, l'inositol est généralement ajouté pour ses effets prolongateurs sur le bronzage et le teint hâlé, ainsi que pour ses propriétés antioxydantes. De plus, ce composé étant déjà présent dans les cellules cutanées, il est parfaitement toléré par la peau.

Son procédé d'obtention biotechnologique répond à plusieurs étapes :

  1. La pulpe de fruit du caroubier subit une étape d'extraction puis de filtration suivie d'un traitement enzymatique. Le produit de cette première étape est de l'extrait de caroube.

  2. Les molécules présentes dans l'extrait de caroube sont séparées sur une colonne chromatographique. On isole alors le D-Pinitol, de formule brute C7H14O6.

  3. Le D-Pinitol est alors soumis à une réaction chimique appelée déméthylation pour obtenir un réactif intermédiaire.

  4. La dernière étape consiste en une concentration par chromatographie suivie d'une cristallisation pour obtenir le composé final, le D-chiroinositol.

Dans quels soins retrouver l’extrait de caroube (inositol) ?

Comme vu précédemment, à partir du fruit du caroubier, on peut donc extraire l’inositol, d'appellation similaire selon le système I.N.C.I.

Cette molécule convient à tous les types de peau. Elle ne présente aucune contre-indication aux femmes enceintes et/ou allaitantes ainsi qu'aux jeunes enfants. L'inositol est généralement intégré aux soins à une concentration minimale de 0,1%.

On le retrouve dans des soins autobronzants, sous forme de laits, gels, sérums, brumes... Il est ainsi présent dans le sérum autobronzant DHA 10% + extrait de pulpe de caroube Typology. Celui-ci rehausse le teint dès 12h après la première application pour un effet progressif. Attention! Le sérum autobronzant ne protège en aucun can des rayons UV du soleil et ne peut se substituer à une crème solaire. Veillez à vous protéger des UV avec une crème solaire large spectre avant de vous exposer.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: