Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Solutions eczéma hiver.

Comment affronter le froid avec une peau sujette à l’eczéma ?

L'eczéma est une affection cutanée qui rend la peau rouge, sèche, irritée et enflammée sur la zone touchée, et qui peut survenir de manière occasionnelle ou chronique. L'air froid, le vent et une diminution de l'humidité en hiver s'associent pour rendre les poussées de symptômes plus fréquentes chez certaines personnes atteintes d’eczéma. Voici quelques mesures à prendre afin de vous aider à traverser la saison hivernale sans subir les désagréments de l'eczéma ou encore vous aider à réduire votre éruption eczémateuse qui apparaît par temps froid.

Conseil n°1 : S'hydrater la peau juste après la douche.

En hiver, la peau a besoin d'une attention supplémentaire en matière d'hydratation, surtout avec les peaux sujettes à l'eczéma. En hiver, il est recommandé d'appliquer une crème hydratante épaisse juste après la douche afin de retenir l'humidité lorsque votre peau est encore humide. De plus, portez une attention particulière aux zones sensibles de la peau qui sont vulnérables à l'exposition, tels que les mains et le visage, lorsque vous sortez.

Pendant cette période de l'année, passez à un autre émollient afin de vous aider à lutter contre les effets desséchants des conditions météorologiques comme une pommade, qui est très efficace pour retenir l’eau dans la peau ou une crème humectante qui attire l’eau dans l’épiderme depuis la derme.

Pendant les mois d'hiver, il peut être nécessaire d'hydrater votre peau à intervalles réguliers, plus qu'une fois par jour.

Conseil n°2 : Éviter les lotions parfumées et les détergents à lessive.

Certains ingrédients cosmétiques peuvent être des déclencheurs qui aggravent l'eczéma. Tenez-vous en à des produits sans parfum, sans huiles essentielles, sans alcool et hypoallergéniques.

Conseil n°3 : Esquiver les longs bains chauds.

Après les froides journées d'hiver, il y a parfois rien de mieux que de se détendre dans un bain chaud. Or, l'eau chaude a tendance à assécher la peau et provoquer une inflammation en éliminant le film hydrolipidique protecteur à la surface de la peau. Il est plutôt préférable d'opter pour des douches tièdes de courtes périodes (5 à 10 minutes).

Conseil n°4 : Maintenir les pièces à température régulière et avec un taux d'humidité correct.

Bien que le système de chauffage intérieur aide à nous garder au chaud, il élimine aussi l'humidité de l'air. Or, cet air sec (<40%) peut affecter la peau, réduisant la teneur en eau dans la peau. Pour prévenir cet effet desséchant et préserver des niveaux d'humidité optimaux dans l'air ambiant pendant la saison hivernale, vous pouvez installer un humidificateur d'air.

De même, à l'extérieur, lorsque les températures chutent, l'humidité relative diminue.

De même, il n'est pas nécessaire de surchauffer les pièces. Une température idéale ambiante de 18°C doit être maintenue. Évitez aussi de vous asseoir trop près d'une source de chaleur, telles que les cheminées, les poêles et les radiateurs. Cela pourrait aggraver les rougeurs.

Conseil n°5 : Aérer votre intérieur.

Bien qu'il puisse être tentant de garder les fenêtres fermées pendant les mois d'hiver pour conserver la chaleur, le fait de ne pas aérer correctement les pièces signifie que les acariens, dont les excréments sont un déclencheur courant chez les personnes souffrant d'eczéma, disposent de conditions idéales pour prospérer. Une ventilation inadéquate peut également entraîner la croissance de moisissures dans les cuisines et les salles de bains, ce qui, là encore, peut déclencher une poussée d'eczéma. Un conseil : pensez à ouvrir vos fenêtres tous les jours.

Conseil n°6 : Se couvrir autant que possible lors des sorties.

À l'extérieur, il est essentiel de protéger la peau avec des vêtements chauds, des gants et une écharpe pour éviter toute exposition directe au froid et au vent, notamment les mains et le visage qui sont les zones les plus fréquemment exposées à l'air froid et sec.

Par contre, l'exposition à l'air froid et sec peut certes provoquer une poussée d'eczéma, mais s'habiller trop chaudement n'est pas non plus la solution. Empiler plusieurs couches de vêtements peut vous faire transpirer. Or, des vêtements humides et moites au contact de la peau peuvent également assécher et irriter l'eczéma.

Conseil n°7 : Éviter les matières de textile irritantes.

Laine, polyester, nylon... ces matériaux rugueux peuvent entraîner des poussées d'eczéma et irriter davantage la peau déjà à vif. Choisissez plutôt des tissus doux et assurez-vous que les éléments qui sont directement en contact avec votre peau, c'est-à-cire les sous-vêtements, les vêtements de nuit, les linges de lit, les collants et les chaussettes, soient aussi proches que possible du 100% coton.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: