Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Que signifie la mention "hypoallergénique" sur un produit cosmétique ?

Que signifie la mention "hypoallergénique" sur un produit cosmétique ?

En consultant l’emballage d’un soin dermocosmétique, vous pouvez apercevoir un certain nombre d’informations concernant la formule et son utilisation. Outre les ingrédients, certaines allégations sont également présentes, comme parfois la mention « hypoallergénique ». Mais qu'est-ce que cela signifie ?

Publié le 1 décembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 5 min de lecture

Les allégations cosmétiques, qu’est-ce que c’est ?

Les allégations cosmétiques sont les textes, les images et/ou les symboles adoptés par les enseignes de cosmétologie pour décrire les caractéristiques d’un soin qu’elles commercialisent. Elles sont utilisées comme moyen de communication avec les utilisateurs, notamment en devenant des outils publicitaires. Les allégations cosmétiques sont encadrées par la réglementation européenne n°655/2013. Les soins cosmétologiques mis sur le marché doivent respecter les six critères communs établis à savoir :

  • La conformité avec la législation ;

  • La véracité ;

  • Les éléments probants ;

  • La sincérité ;

  • L’équité ;

  • Le choix en connaissance de cause.

La mention « hypoallergénique » figure parmi les allégations permettant au consommateur de choisir la formule en connaissance de cause. Cependant, une explication précise de ce terme doit être visible sur la notice pour éviter les incompréhensions.

« Hypoallergénique », qu’est-ce que cela signifie ?

Pour faire simple, la mention « hypoallergénique » signifie que le soin a été formulé de manière à minimiser les risques d’allergie cutanée. Il renferme ainsi un nombre réduit de substances sensibilisantes ou en est totalement dépourvu. Le risque zéro pour l’utilisateur en termes d’allergies n’existe donc pas, mais il est minimisé. D’une certaine manière, la mention « hypoallergénique » signifie que les allergènes courants sont absents de la composition du soin. Il s’agit, entre autres, des acrylates, des parabènes, du bronopol, du sulfate de nickel, de la benzophénone-3, des parfums de synthèse, d'alcool, de colorants, de sulfates ou encore de phénoxyéthanol. Par ailleurs, ce ne sont pas que des ingrédients synthétiques qui sont écartés. Certaines huiles essentielles peuvent aussi être particulièrement allergisantes et ne seront pas présentes dans une formule dite "hypoallergénique".

Attention, cette indication n’écarte en rien les risques d’allergie. En effet, les substances allergisantes et les réactions allergiques peuvent différer d’une personne à l’autre. À titre d’exemple, certaines personnes peuvent être allergiques à des ingrédients considérés comme anodins, comme l’huile d’amande douce.

Pour savoir si un soin peut être allergisant, il est nécessaire d’effectuer un test de tolérance cutanée sur un coin de votre peau. Si vous connaissez un ingrédient en particulier qui est source d’allergies pour votre peau, vérifiez sa présence en consultant l’étiquette et plus précisément la liste I.N.C.I.

A savoir ! La mention « hypoallergénique » est différente de celle « soin testé dermatologiquement ». En effet, « testé dermatologiquement » indique que la formule a subi des tests rigoureux pour prouver qu’elle ne présente aucun effet indésirable une fois en contact avec la peau. Elle n’est pas élaborée pour minimiser les risques d’allergie.

Comment est généralement évaluée l'hypoallergénicité d'un soin ?

Avant la mise sur le marché d'un soin, à l'étape du produit fini, des patch tests sur des volontaires humains sont effectués. Pour rappel, les tests sur les animaux sont interdits depuis plusieurs années maintenant.

Ces tests de sensibilisation s'appellent HRIPT («Human Repeat Insult Patch Test») ou RIPT («Repeat Insult Patch Test»). Ils sont généralement effectués sur un panel de 50, 100 ou 200 volontaires qui appliquent de manière répétée des patchs contenant le produit en question sur la peau du dos durant une période de 6 semaines.

Si réactions il y a, ces dernières sont observées, notées et interprétées par un dermatologue pour confirmer ou non le caractère allergénique du produit.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: