Noël :  Découvrez nos coffrets cadeaux

Noël : Découvrez nos coffrets cadeaux

Noël
Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Pourquoi perd t-on des cheveux tous les jours ?

Pourquoi perd t-on des cheveux tous les jours ?

La perte de cheveux est un phénomène courant rencontré quotidiennement. Il est ainsi normal de retrouver quelques mèches sur l’oreiller, sur les vêtements ou sous la douche. Mais connaissez-vous les raisons de cette perte de cheveux ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Sommaire
Publié le 27 juin 2023, par Manon, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture

Le déroulement du cycle de vie du cheveu.

La peau possède naturellement des follicules pileux. On en compte environ 1 million sur la tête, qui peuvent produire jusqu’à 150 000 cheveux selon l’individu. Chaque cheveu est composé d'une tige pilaire divisée en trois parties: la médulla, le cortex et la cuticule. Issus d’un follicule pileux, ils ont chacun leur propre cycle de vie qui se déroule en trois étapes :

  • La phase anagène: Il s'agit de la phase de croissance du cheveu durant laquelle il y a prolifération des cellules matricielles qui forment la gaine interne de la racine, le cortex et la moelle de la tige pilaire. La synthèse et la pigmentation de la tige pilaire n'ont lieu que pendant cette phase. Sa durée détermine la longueur des cheveux.

  • La phase catagène: Le premier signe de la phase catagène est l'arrêt de production de mélanine, pigment responsable de la couleur de nos cheveux, dans le bulbe pileux. Le cheveu cesse de croître mais reste attaché à son follicule pileux.

  • La phase télogène: Après la phase catagène, les follicules dorment dans une phase de repos, la phase télogène. La tige pilaire finit par se détacher de son follicule qui commence déjà à produire un nouveau cheveu sous la peau.

La durée de vie d’un cheveu dure entre 2 à 7 ans selon les individus. Une fois son cycle fini, le follicule pileux en recommence un nouveau. On estime que chaque follicule pileux va subir en moyenne une vingtaine de cycles jusqu'à son épuisement.

Perdre des cheveux tous les jours, c’est normal.

Chaque cheveu a son propre cycle de vie. Lorsqu’un cheveu meurt, il tombe pour laisser sa place à un autre. Comme chaque cheveu possède un cycle de vie indépendant, ils ne tombent pas tous en même temps.

On estime que notre chevelure est constituée d’environ 85 à 90 % de cheveux en phase de croissance. Les 10 à 15 % restants sont des cheveux morts ou sont en phase de repos, c’est-à-dire sur le point de tomber. Ce sont ces cheveux morts que nous retrouvons chaque jour sur la brosse à cheveux, sur l’oreiller, etc. Généralement, nous perdons environ 50 à 150 cheveux par jour. Toutefois, cette quantité peut varier d’un individu à l’autre.

La perte de cheveux liée à des problèmes de santé.

Il est normal de perdre des cheveux tous les jours. La chute de cheveux peut être ponctuelle ou chronique, selon plusieurs critères. Cependant, lorsque vous remarquez que vous en perdez beaucoup ou que votre cuir chevelu commence à se dégarnir, cela peut être le signe d’un problème de santé.

  • Maladies de la peau

Certaines maladies peuvent être à l’origine d’une perte de cheveux accentuée. Il peut s’agir de maladies infectieuses ou des problèmes de thyroïde. Cependant, il existe des périodes durant lesquelles la perte de cheveux s’accentue comme la grossesse, l’accouchement et la ménopause.

Les différentes maladies connues pour faire perdre des cheveux sont : l’alopécie androgénique, la pelade, la dermatite séborrhéique, le psoriasis du cuir chevelu, le lupus érythémateux ...

  • L’alimentation, la base d’une chevelure saine

La perte de cheveux quotidienne peut également être favorisée par une carence dans l’alimentation. Une carence en fer augmente souvent le nombre de cheveux qui tombent au quotidien. C’est pourquoi la perte des cheveux est prononcée chez les végétariens ou chez les femmes durant les menstruations.

La vitamine D joue également un rôle déterminant dans la chute de cheveux. En effet, les follicules pileux présentent des récepteurs à la vitamine D (VDR: Vitamin D Receptor) qui une fois activés permettent de favoriser l'initiation de la phase anagène. Un manque de vitamine D ne permet donc pas de favoriser la transition entre les phases télogène-anagène.

  • Un trouble hormonal sous l’effet du stress ou de la dépression

Lorsque l’organisme est dans un état de stress, cela impacte la production et le fonctionnement de nombreuses hormones. L’œstrogène est l’hormone qui joue un rôle essentiel dans l’entretien de la santé des cheveux. Une quantité de testostérone supérieure au taux d’œstrogène peut ainsi accélérer le processus de fabrication de cheveux. La vitesse de renouvellement des cheveux va ainsi augmenter, mais dans un cycle court.

Sources

PRICE V. H. Treatment of hair loss. The New England Journal of Medicine (1999).

RASHEED H. & al . Serum Ferritin and Vitamin D in Female Hair Loss: Do They Play a Role? Skin Pharmacology and Physiology (2013).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: