Le Carnet
Tous les Sujets
Différentes formes d'autobronzant.

Les différentes formes d'autobronzant.

L’autobronzant est l’allié idéal pour arborer un teint hâlé toute l’année, sans subir les désagréments des UV. Ce soin se décline sous différents formats afin de s'adapter à tous les besoins. Faisons un tour d’horizon sur les avantages et les inconvénients de chaque formule et texture.

Sommaire
Publié le 13 mai 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Les autobronzants sous différentes formes.

Spray, crème, lait, gel, lingettes... les autobronzants existent sous de nombreuses déclinaisons. Il est utile de connaître leurs avantages et leurs inconvénients respectifs avant de choisir une forme d'autobronzant.

  • Les sprays autobronzants.

    Avec sa texture aérienne, les autobronzants en spray séduisent par leur facilité d’utilisation. Pratiques, ils se transportent partout. Pour obtenir un bronzage uniforme, il suffit d’en pulvériser sur le visage et de lisser doucement, sans frotter pour ne pas éliminer le produit. Un autre avantage du spray est la faible quantité de produit émise, ce qui permet de doser l'intensité du bronzage. De plus, ils pénètrent rapidement et laissent un fini naturel. Toutefois, il convient de faire attention lorsqu'on utilise un spray autobronzant sur le visage : l'inhalation de ce type de soin est nocive pour la santé et peut provoquer de l'asthme, des maladies pulmonaires voire un cancer.

  • Les crèmes et mousses autobronzantes.

    Formats assez classiques, les crèmes et mousses autobronzantes offrent également l’avantage d’être faciles à utiliser. D’application agréable, leur texture onctueuse et fondante est particulièrement adaptée aux peaux normales à sèches. Ces formules comportent généralement des actifs hydratants et apportent ainsi un double bénéfice.

  • Les huiles et sérums autobronzants.

    La formule riche des huiles et des sérums satine la peau et confère un résultat naturel et modulable. Un autre avantage : les huiles et sérums autobronzants peuvent soit s'appliquer seuls ou se mélanger à une crème de jour pour un meilleure dosage.

    Chez Typology, nous vous proposons un sérum autobronzant pour le visage, hautement concentré en DHA (10%). Il renferme également de la pulpe de caroube, un extrait riche en inositol. Cette molécule agit sur le processus de mélanogenèse pour activer le bronzage naturel de la peau. Le nombre de gouttes appliquées et la fréquence d'utilisation du sérum vous permettent de moduler l'intensité du bronzage.

  • Les laits autobronzants.

    De texture fluide, ces soins s’appliquent rapidement, et conviennent tout aussi bien au visage qu'au corps. Ils sont généralement très agréables à appliquer et contiennent souvent des actifs hydratants et nourrissants, très appréciés des personnes à la peau sèche. Néanmoins, certains laits ont une formulation très légère et sont susceptibles de s’évaporer en cas d’exposition prolongée au soleil.

  • Les lingettes autobronzantes.

    Solution nomade, les lingettes ne laissent ni tache ni trace, et se glissent dans un sac ou une valise en un geste. Ils sont généralement faciles à utiliser et offrent une application homogène. Toutefois, leur texture légère n’offre pas une tenue longue durée. On peut également noter le caractère peu écologique de cette solution, les lingettes étant jetées après une utilisation.

  • Les gels autobronzants.

    Les gels autobronzants sont très appréciés en raison de leur texture fraîche et dépourvue de corps gras. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils sont particulièrement adaptés aux personnes à la peau mixte ou grasse. Les gels pénètrent rapidement la peau, mais peuvent parfois assécher la peau. Ils sont ainsi déconseillés aux personnes à la peau sèche. Ils s’appliquent sur le visage ou le corps par massage avec la paume de la main jusqu’à pénétration complète.

    Chez Typology, nous avons formulé un gel autobronzant, concentré à 6% en DHA et renfermant de l'aloe vera, connue pour ses propriétés apaisantes et hydratantes. Il offre un hâle naturel et modulable grâce à l’association de molécules autobronzantes d’origine végétale.

  • Les gélules autobronzantes.
    Souvent à base de bêta-carotènes, les gélules autobronzantes permettent d'éviter les marques et les bronzages non-homogènes. Les bêta-carotènes sont une forte de vitamine A, devenant actifs lorsqu'ils atteignent la muqueuse intestinale. Ils stimulent alors la synthèse de mélanine, ce qui pigmente la peau. Une cure est généralement efficace après un mois et se prolonge souvent pendant trois mois.

  • Les douches autobronzantes.

    Il s'agit de cabines où de fines gouttelettes d'une lotion autobronzante sont pulvérisées sur le corps et/ou le visage. Cette technique est assez pratique et rapide (moins d'une dizaine de minutes si une machine est utilisée) offrant un résultat homogène. On peut néanmoins s'interroger sur le risque présent d'inhalation de DHA. En effet, l'ingestion ou l'inhalation de cette molécule est susceptible d'entraîner de l'asthme, des maladies pulmonaires ou un cancer. À ce jour, aucune autorité de santé n'a toutefois établi que les douches autobronzantes présentaient un risque pour la santé, en raison du faible temps d'exposition au produit.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.