Le Carnet
Tous les Sujets
Effets alimentation bronzage.

L’alimentation, un atout pour avoir un teint hâlé ?

Un teint hâlé ne dépend pas uniquement de l'exposition au soleil ou de l'application d'un autobronzant, mais passe aussi dans l'assiette. Certains composés nutritifs présents dans notre alimentation sont également réputés pour être des stimulateurs de bronzage. Qu'en est-il réellement ?

Sommaire
Publié le 4 mars 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture

Les nutriments qui favorisent le bronzage.

Un teint hâlé ne dépend pas uniquement de l'exposition au soleil, mais passe aussi dans l'assiette. En effet, la consommation de certains aliments, riches en nutriments spécifiques, permet d'optimiser son bronzage de façon naturelle.

Les éléments nutritifs qui apportent un teint hâlé.

Les principaux alliés du bronzage sont les molécules appartenant à la famille des caroténoïdes, soit les bêta-carotènes, les alpha-carotènes, les lycopènes et les zéaxanthines. D'un point de vue biologique, le bêta-carotène est transformé en rétinol, la forme active de la vitamine A, dans la muqueuse intestinale. Or, la présence de rétinol dans le sang stimule la mélanogenèse, la synthèse de mélanine. Il n'a pour l'instant pas été démontré que les autres caroténoïdes avaient un effet stimulateur sur le bronzage. Néanmoins, ils ont tous comme les bêta-carotènes des propriétés antioxydantes.

À titre informatif, une cure autobronzante nécessitant la prise quotidienne d'une gélule renfermant 7 mg de bêta-carotène dure 100 jours. On peut ainsi extrapoler et supposer qu'on commence à obtenir un teint hâlé après consommation d'environ 700 mg de bêta-carotène.

Il est également conseillé d'intégrer des aliments riches en cuivre dans ses repas. En effet, cet oligo-élément est un co-facteur de la tyrosinase, l'enzyme-clé de la production de mélanine. Si l'on s'intéresse au mécanisme, la tyrosinase est responsable de l'activation de la tyrosine, un acide aminé, en mélanine. Pour un teint bronzé et lumineux, la consommation de tyrosine est d'ailleurs elle aussi recommandée.

Les antioxydants pour protéger la peau.

Pour arborer un beau bronzage uniforme, n'hésitez pas à faire le plein d'antioxydants. Par un don d'électron, ces molécules sont capables de neutraliser les radicaux libres générés en excès par l'organisme suite à une exposition prolongée au soleil. Rappelons que les radicaux libres sont des espèces instables endommageant l'ADN, les cellules et les protéines et pouvant provoquer des désordres cutanés (coups de soleil, hyperpigmentation...). Ainsi, pour éviter d'avoir une peau rougie par le soleil, misez sur une alimentation riche en vitamines A, C et E, en polyphénols, mais aussi en oligo-éléments comme le zinc, le cuivre ou le sélénium.

Les aliments ayant une forte teneur en eau.

Pour un joli hâlé et hydraté, nous vous conseillons d'opter pour des aliments ayant une forte teneur en eau. En effet, leur consommation diminue le risque de dessèchement cutané lié à l'exposition au soleil. Une peau déshydratée est fragilisée face aux rayons UV et risque davantage de voir apparaître un coup de soleil plutôt qu'un hâle.

Dans quels aliments retrouve-t-on ces éléments ?

À présent que nous avons déterminé quels éléments favorisaient un teint hâlé, nous pouvons nous intéresser aux ingrédients les renfermant. La plupart de ceux présentés sont retrouvés dans le tableau ci-dessous, ainsi que leur teneur en élément d'intérêt.

Les fruits et légumes.

En plus de ses bienfaits sur l'organisme, une alimentation riche en fruits et légumes favorise l'obtention d'un teint hâlé. Les carottes, les tomates, les pêches et les mangues sont par exemple d'excellentes sources de caroténoïdes. De plus, ils sont souvent gorgés d'eau et participent à prévenir la déshydratation cutanée. On peut également penser aux fruits comme les goyaves et les cassis, ayant une forte teneur en vitamine C (étonnamment bien supérieure à celle des agrumes). Enfin, les fraises, les litchis et les raisins renferment des polyphénols.

Les légumineuses et les oléagineux.

On retrouve une forte quantité de cuivre dans certains oléagineux et légumineuses. Lentilles, amandes, noix... N'hésitez pas à intégrer ces différents aliments dans vos menus quelques semaines avant de vous exposer au soleil, ils contribueront à protéger votre peau.

Les produits laitiers.

Les produits laitiers, comme le lait de vache, le beurre et les fromages de type parmesan constituent une source précieuse de tyrosine, l'acide aminé précurseur de la mélanogenèse. Leur consommation est donc conseillée lorsqu'on souhaite un teint hâlé.

Les œufs.

En plus d'être sources de protéines, les œufs renferment de la tyrosine et du zinc. Ils ont ainsi une double action : protectrice pour la peau et stimulatrice du bronzage.

Certains produits de la mer et viandes.

Enfin, on retrouve également du zinc dans les huîtres et certaines viandes rouges comme le foie. Ces aliments sont donc aussi considérés comme des protecteurs de la peau face aux rayons UV.

AlimentNutriment d'intérêt retrouvé
Carotte15 mg de caroténoïdes (dont 10 mg de bêta-carotènes)
Tomate moyenne3,6 mg de caroténoïdes
Fraise26,4 mg de polyphénols
Goyave220 mg de vitamine C
Orange70 mg de vitamine C
Amandes (100 g)1,07 mg de cuivre
Noisettes (100 g)1,57 mg de cuivre
Parmesan (100 g)2,34 g de tyrosine
Œuf1,58 g de tyrosine
Huître20 mg de zinc

Sources

  • LANERI S. & al. Nutricosmetics: A brief review. Phytotherapy Research (2019).

  • HEVERTS H. & al. Vitamin A in skin and hair: an update. Nutrients (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus