Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets

Fiche d'identité : Rhinophyma

Définition : Pathologie dermatologique rare qui aboutit à un épaississement et un élargissement progressif (hypertrophie) de la peau du nez, conférant l’apparence d’un nez rouge, de surface irrégulière avec l'apparition de nodules, plus volumineux et avec des pores très dilatés. Il s'agit de la forme la plus évoluée et la plus sévère de la rosacée. Il est estimé qu'environ 5% des patients atteints de rosacée développent un rhinophyma. Dans les formes sévères, elle peut entraîner une obstruction nasale, des excroissances polypeuses multiples ou s'étendre au front, menton et paupières. Il touche préférentiellement les hommes à partir de 45 ans. Le rhinophyma évolue progressivement en plusieurs stades associant une néo-vascularisation, une déformation de l’organe nasal, une dilation des orifices folliculaires et une excroissance de la peau du nez. Cette zone est particulièrement touchée, due à la forte concentration de glandes sébacées à ce niveau. Contrairement aux idées reçues, cette condition dermatologique n’évolue pas en cancer.
Causes internes et externes : Déclenchement d'une réaction inflammatoire disproportionnée par l'agent infectieux Demodex folliculorum ; infiltration granulomateuse secondaire.
Comment les atténuer ou les faire disparaître : Prise d'antibiothérapie orale (cyclines, métronidazole) ou de rétinoïdes (isotrétinoïne) afin de contrôler les poussées inflammatoires ; traitement au laser CO2 ; intervention chirurgicale (électro-coagulation, décortication, exérèse des excroissances cutanées).
Les gestes à adopter pour les prévenir : /