3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Comment appliquer son déodorant après une épilation ?

Comment appliquer son déodorant après une épilation ?

Pour prévenir l’apparition de mauvaises odeurs, l’application d’un déodorant fait partie intégrante de la majorité des routines d'hygiène. Mais doit-on tout de même en appliquer après une épilation ? Pourquoi cela peut-il s'accompagner de sensations de brûlure ? Comment utiliser un déodorant post épilation ?

Comment fonctionne un déodorant ?

Contrairement à l'anti-transpirant, le déodorant ne bloque pas la transpiration. Il renferme plusieurs composés qui agissent à différents niveaux.

  • Des actifs antibactériens

    Que ce soit des huiles essentielles comme celle de palmarosa ou des composés moins naturels comme le citrate de triéthyle, ces ingrédients sont primordiaux dans les déodorants car ils agissent directement sur la cause des mauvaises odeurs : les bactéries.

  • Des poudres absorbantes

    Grâce à leurs structures microporeuses, certains argiles comme la poudre de diatomée ou encore l'argile blanche sont des agents asséchants qui peuvent absorber leur poids en humidité. Leur action antibactérienne agit également sur les bactéries présentes sur la peau et limite ainsi l'apparition de mauvaises odeurs. Parmi les poudres absorbantes, il est aussi possible de citer le bicarbonate de soude, courants dans les déodorants naturels comme alternative aux sels d'aluminium.

  • Des agents parfumants, incorporés aux formules pour masquer les odeurs.

L’utilisation de déodorants est conseillée pour les flux de transpiration faible à modéré. Les déodorants existent aujourd'hui sous plusieurs formes : roll-on, stick solide, spray et crème.

Déodorant après épilation et sensation de brûlure : comment les éviter ?

Durant une séance d’épilation, et particulièrement à la cire, la surface de la peau est souvent agressée et devient plus sensible.

Restant ouverts, les pores des poils arrachés sont alors particulièrement réceptifs aux soins et produits d'hygiène. Ainsi, appliquer son déodorant sur une peau épilée risque d’entraîner des brûlures et d’autres réactions déplaisantes comme des rougeurs voire des petits boutons.

Pour éviter ce type de désagréments cutanés, voici quelques conseils à respecter.

  • Attendez toujours 2 heures au minimum avant d'appliquer un déodorant sur des aisselles fraîchement épilées ;

  • Choisissez un déodorant formulé sans alcool. L'éthanol est fréquemment ajouté aux déodorants en raison de sa faculté à réduire le temps de séchage. Néanmoins, ce type de composé est reconnu irritant, encore plus sur une peau où la barrière physiologique vient d'être altérée.

  • Appliquez toujours votre déodorant sur des aisselles bien sèches.

Quelle composition privilégier ?

Certains composés présents dans les déodorants "classiques" sont dans la tourmente (sels d'aluminium, tricosan, parabènes, talc...). Ces ingrédients sont généralement exclus des formules de déodorant bio et naturelles. Ces dernières renferment des alternatives plus douces et respectueuses de la peau et de l'environnement comme les ingrédients suivants.

  • Le bicarbonate de soude.

    Solution alternative aux sels d'aluminium, le bicarbonate de sodium possède des propriétés naturellement absorbantes, anti-odorantes et anti-inflammatoires pour apaiser les peaux agressées.

  • Les argiles.

    Grâce à leurs structures microporeuses, certains argiles comme la poudre de diatomée ou encore l'argile blanche sont des agents asséchants qui peuvent absorber leur poids en humidité. Leur action anti-bactérienne agit également sur les bactéries présentes sur la peau et limite ainsi l'apparition de mauvaises odeurs.

  • Certaines huiles essentielles.

    L'huile essentielle de référence pour lutter contre la transpiration des aisselles est celle de Palmarosa. Néanmoins, d'autres ont aussi fait leurs preuves comme celles de sauge sclarée ou de lavande.

  • Le Citrate de triéthyle.

    Ce composé autorisé en bio est produit par un processus d'estérification de l'acide citrique avec de l'éthanol. En raison de sa capacité à inhiber la décomposition enzymatique des composants de la sueur, il lutter efficacement contre les odeurs corporelles. De plus, il présente des propriétés antibactériennes.

Quid de la pierre d'alun ? La pierre d’Alun n'est pas aussi naturelle que son nom laisse présager. Il peut même s'agir parfois d'une pierre 100% synthétique, fabriquée à partir d’Ammonium Alum ou de Sulfate d’Ammonium de synthèse, sous-produit de l’industrie chimique du nylon. Dans tous les cas, naturelle ou synthétique, la pierre d'alun renferme des sels d’aluminium.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: