Le Carnet
Tous les Sujets
Vocabulaire de la cosmétique.

Le langage de la cosmétique.

Le jargon cosmétique n'est pas toujours facile, c'est tout un langage. Certains termes peuvent nous échapper. Voici un lexique utile pour les décrypter et ne plus rien ignorer du vocabulaire de la cosmétique.

Sommaire
Publié le 31 octobre 2023, par Stéphanie, Doctoresse en Sciences de la Vie et de la Santé — 25 min de lecture

A

Actif cosmétique (nom masculin) : Ingrédient présent dans un soin cosmétique responsable de l'efficacité du produit en ayant une action précise pour la peau.

Acide alpha-hydroxylé (A.H.A.) (nom masculin) : Famille de molécules souvent utilisées dans la cosmétique comme un peeling doux. Il a une action en surface en décollant délicatement les cellules mortes et déshydratées de la surface de la peau qui peuvent boucher les pores, contribuant aux éruptions cutanées. Les A.H.A. peuvent être d'origine synthétique ou naturelle (également connu sous l'appellation d'acides de fruits). Les plus couramment utilisés sont l’acide glycolique (canne à sucre, betterave, raisin), l’acide lactique (lait), l’acide citrique (citron), l'acide malique (pomme) et l'acide tartrique (vin).

Acide bêta-hydroxylé (B.H.A.) (nom masculin) : Famille d'actifs ayant une action plus profonde. En effet, ils sont utilisés pour nettoyer en profondeur les pores de la peau, où il y a accumulation de sébum, de peaux mortes et de polluants. Le plus couramment utilisé est l’acide salicylique (saule). 

Acné (nom féminin) : Dermatose inflammatoire chronique du canal pilosébacé évoluant par poussées. Elle apparaît lorsque trois phénomènes sont conjointement impliqués : hyperkératinisation, hyperséborrhée et prolifération bactérienne. Les lésions associées à l'acné peuvent être de deux types : rétentionnelles (comédons ou microkystes) ou inflammatoires (papules, pustules ou nodules). La forme la plus courante est l'acné juvénile qui est généralement localisée sur le visage, mais aussi, pour les cas les plus sévères, sur le décolleté ou le haut du dos.

Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (A.N.S.M.) : C’est un établissement public affilié au ministère de la santé. Composée d’experts, elle œuvre pour assurer la sécurité des médicaments, des dispositifs médicaux, des produits biologiques mais aussi des cosmétiques destinés à l'être humain.

Allergène cosmétique (nom masculin) : Substance susceptible d'induire une réaction dite de sensibilisation chez un individu. Un allergène présente un risque uniquement chez les personnes sensibilisées. La réaction d’hypersensibilité se traduit alors par une réponse immunitaire inappropriée entraînant rougeurs, gonflements, démangeaisons, etc… Les molécules allergènes sont issues de parfum, d'huiles essentielles et/ou d'extraits végétaux. Le Règlement Cosmétiques Européen a soumis 26 d'entres eux à une obligation de déclaration dans les listes d'ingrédients du produit, dès qu'ils sont présents à plus de 0,01% dans les produits à rincer et à plus de 0,001% dans les produits sans rinçage.

Alopécie (nom féminin) : Perte diffuse ou localisée, aiguë ou chronique, partielle ou totale des cheveux ou des poils. Cette chute de cheveux ou de poils peuvent avoir plusieurs origines : hérédité, stress, carence alimentaire, shampooing inadapté, etc... Le stade ultime de l'alopécie est la calvitie

Androgène (nom masculin) : Hormone sexuelle mâle sécrétée par les testicules et les glandes surrénales situées au-dessus de chaque rein. La testostérone est l'androgène le plus actif. Les femmes sécrètent aussi des androgènes en petite quantité par les ovaires. Il stimule ou contrôle le développement et le maintien des caractères mâles, comme le développement de la pilosité et de l’appareil génital masculin, la croissance et le fonctionnement normal de la prostate, etc... Au niveau de la peau, les androgènes stimulent la sécrétion de sébum. 

Anti-fongique (adjectif et nom masculin) : Capacité à détruire les champignons ou d'empêcher leur développement.

Antiseptique (adjectif et nom masculin) : Produit utilisé pour s'opposer à la multiplication des micro-organismes comme les bactéries, les virus ou les champignons, permettant ainsi d'empêcher les infections de la peau et de la muqueuse.

Antioxydant (adjectif et nom masculin) : Substance freinant ou empêchant le processus d’oxydation en neutralisant les radicaux libres qui attaquent les cellules de l'organisme. Les antioxydants permet donc de lutter contre le vieillissement cutané et le teint terne, et de protéger les cellules contre les dommages causés par l'oxydation.

Apaisant (adjectif) : Se dit d'une substance qui aide à diminuer l'inconfort de la peau et/ou du cuir chevelu.

Astringent (adjectif) : Propriété de resserrer les tissus et donc de rendre les pores de la peau moins visibles. Cette constriction limite également la sécrétion de sébum.

Atopie (nom féminin) : Prédisposition génétique à développer des réactions d'hypersensibilité due à une réponse immunitaire disproportionné. L'atopie se manifeste sous différentes formes : l'eczéma, l'asthme, la dermatite atopique, le rhume des foins, etc…

B

Bactérie (nom féminin) : Micro-organisme unicellulaire et sans noyau (procaryote). Au niveau de la peau, certaines bactéries sont responsables de maladies (bactéries pathogènes), mais la plupart sont inoffensives ou même en symbiose avec notre organisme (flore bactérienne).

Barrière cutanée (nom féminin) : Fonction de barrière physique de l’épiderme qui joue un rôle de protection de l’organisme vis-à-vis du milieu extérieur. La barrière cutanée englobe tous les mécanismes de défense de la peau : flore cutanée, film hydrolipidique et couche cornée (la couche la plus superficielle de l'épiderme). Cette barrière s’oppose à la perte en eau et diminue la pénétration de substances toxiques ou de germes pathogènes.

Baume (nom masculin) : Soin visage et corps à la texture très riche avec une consistance plus grasse et plus épaisse qu'une crème. Il est notamment composé d'huiles, d'eaux mais aussi de beurres ou de cires végétales. Le baume permet de nourrir l'épiderme en profondeur grâce aux nombreux lipides qu'il apporte et participe à la régénération du film hydrolipidique.

Bio (adjectif) : Terme relatif à un produit issu de l'agriculture biologique, et qui par conséquent n'utilise aucun composant chimique de synthèse comme les pesticides, les herbicides chimiques, les fertilisants artificiels, les OGM, ou les hormones de croissance. Il s'inscrit donc dans une vision globale de développement durable dans le respect de l'environnement. La présence de labels sur le produit (AB, Cosmebio, Ecocert, etc...) vous garantissent que le produit est bio.

Brume (nom féminin) : Eau en spray riche en actifs pour rafraîchir et hydrater en douceur la surface de la peau du visage ou du corps, mais aussi de protéger l'épiderme des agressions extérieures.

Bulbe pilaire (nom masculin) : Structure arrondie à la base des follicules pileux sous le cuir chevelu. C'est à ce niveau que le cheveu est fabriqué. Il pousse ainsi de la racine d'environ 1 cm par mois.

C

Cellule (nom féminin) : Elément de base fonctionnel et structurel fondamental de tous les tissus et organes du corps humain. Son noyau contient le matériel génétique de l'être humain. Chaque cellule fonctionne de manière autonome mais en adéquation avec toutes les autres.

Cellulite (nom féminin) : Accumulation locale de graisses sous-cutanés dans certaines zones du corps. La peau a un aspect capitonné, dit en "peau d'orange". Elle survient quasi exclusivement chez les femmes.

Céramides (nom masculin) : Composés lipidiques naturellement présents dans le ciment intercellulaire au niveau de la peau. Ils comptent pour 50% de la composition de la peau. Les céramides maintiennent la cohésion entre les cellules et forment une couche protectrice, empêchant l’eau de s’évaporer et les substances irritantes de pénétrer dans la peau.

Cerne (nom féminin) : Modification de la teinte de la peau sous l'oeil. Souvent dus à un manque de sommeil, les cernes donnent au regard un aspect fatigué et vieilli. Ce phénomène peut être accentué par une dépression de la zone : on parle alors de "cernes creux".

Cheveu (nom masculin) : Long poil de couleur variable issu d'un follicule pileux sur le crâne et composé de kératine. Le diamètre d'un cheveu varie, selon l'âge et les facteurs génétiques, de 40 à 100 micromètres.

Cicatrice (nom féminin) : Résultat de la régénération du tissu suite une lésion du derme.

Cancérigène, Mutagène ou Reprotoxique (C.M.R) : Dénomination issue de la réglementation sur la prévention des risques chimiques d'agents présentant à moyen ou long terme divers effets nocifs pour la santé humaine par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée. Ainsi, certaines d'entre elles peuvent être :

  • Cancérigène : Agent chimique dangereux seul ou en mélange pouvant provoquer un cancer ou en augmenter la fréquence (par exemple l'amiante, le benzène, etc...) ;

  • Mutagène ou génotoxique : Produit chimique qui peut induire des altérations génétiques ou en augmenter la fréquence ;

  • Reprotoxique (toxique pour la reproduction) : Substance chimique (le plomb par exemple) pouvant porter atteinte aux fonctions ou capacités reproductives et entraîner des effets nocifs sur la progéniture (avortement spontané, malformation, etc...). 

Au regard des dangers qu'elles présentes, ces substances sont soumises à des réglementations restrictives. 

Collagène (nom masculin) : Protéine naturellement présente dans toutes les structures de l'organisme : peau, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs. C'est la protéine la plus abondante du corps humain. En effet, il représente 30 à 35% des protéines totales de l'organisme. Produit par les fibroblastes du derme, le collagène joue un rôle structurel pour la peau et confère fermeté, élasticité et souplesse à la peau. Or, avec l'âge, sa production se détériore.

Comédogène (adjectif) : Terme faisant référence à un produit qui a tendance à provoquer la formation d'imperfections de type points noirs en bouchant les pores de la peau. Le sébum s’accumule alors, des bactéries prolifèrent et les imperfections apparaissent.

Comédon (nom masculin) : Petit amas de matière sébacée blanchâtre (comédon fermé) ou noir (comédon ouvert), lorsque la partie au contact de l'air s'oxyde et noircit, au niveau du pore de la peau. Il apparaît suite à une accumulation excessive de sébum qui obstrue l'orifice des canaux pilosébacés. Lorsqu'il persiste ou s'aggrave (infection bactérienne), il peut évoluer en acné.

Conservateur (nom masculin) : Composé chimique utilisé pour inhiber la prolifération des micro-organismes (bactéries, moisissures) dans les produits cosmétiques et ainsi prévenir leur décomposition afin de garantir la sécurité du produit. Il est notamment ajouté aux préparations cosmétiques contenant de l’eau car, contrairement à l’huile, la présence d’eau favorise le développement de micro-organismes. Pour pouvoir être utilisé dans un produit cosmétique en Europe, un conservateur doit figurer sur la liste contenue dans le Règlement Cosmétique Européen n°1223/2009, tel que les parabènes, le phénoxyéthanol, etc...

Contamination microbienne (nom féminin) : Présence non-souhaitée d’un élément biologique indésirable (bactérie, toxine, champignon, etc...) dans un produit cosmétique. Le risque de contamination augmente avec le pourcentage d’eau dans la formule. En effet, les bactéries et moisissures prolifèrent en milieu aqueux.

Contour des yeux (nom masculin) : Zone la plus fine, la plus sensible et la plus fragile du visage tout autour de l'oeil (paupière mobile, coin et dessous de l'oeil) et ayant besoin de soins spécifiques.

Contouring (nom masculin) : Technique de maquillage pour redessiner le visage en jouant sur les effets d'optique sombre/clair. Ainsi, il permet de corriger, d'atténuer, de remodeler et de sculpter certains traits du visage en créant des zones d'ombre à l'aide d'une poudre bronzante et des zones de lumière obtenues avec un enlumineur/illuminateur. Le principe même du contouring consiste donc à dissimuler certains petits défauts, à affiner des parties du visage jugées peu flatteuses (double menton, front trop large, taille du nez, visage trop rond, etc...), tout en valorisant d'autres parties jugées pas suffisamment imposantes.

Cortex (nom masculin) : Couche intermédiaire et la plus épaisse de la tige pilaire responsable de la pigmentation et de la plupart des propriétés physiques du poil et du cheveu (résistance, souplesse, élasticité et direction de la repousse). Le cortex est composé de kératinocytes riches en kératine et renfermant également les pigments donnant leur couleur aux cheveux (mélanine). Le cortex est protégé par la cuticule.

Cosmétique (nom masculin) : "Toutes substances non-médicamenteuses ou mélanges destiné(e)s à être mis(e)s en contact avec les parties superficielles du corps humain (peau, poil, cheveux, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles", selon le Règlement Cosmétique Européen n°1223/2009.

Cosmétologie (nom féminin) : Science étudiant la préparation et l'emploi des produits cosmétiques.

Cosmétovigilance (nom féminin) : Système de surveillance stricte et d'enregistrement des évènements indésirables ou graves (rougeur, brûlure, éruption cutanée, etc…) attribuables à l’utilisation des produits cosmétiques imposé par le Règlement 1223/2009. Cela consiste à :

  1. Recueillir l’information de l'effet indésirable ;

  2. Évaluer si cet effet est imputable au produit ;

  3. Gérer et prévenir la survenue d’autres effets indésirables.

Cette activité est obligatoire, elle permet de veiller à la sécurité des produits cosmétiques après leur mise sur le marché. 

Couche cornée ou stratum corneum (nom féminin) : Couche la plus externe de l'épiderme constituée de cellules mortes (les cornéocytes) qui résultent de la différenciation du type cellulaire majoritaire de l'épiderme : les kératinocytes. Elle est ainsi en contact direct avec le milieu environnant. L’épaisseur de la couche cornée varie selon la localisation, elle est par exemple très épaisse au niveau de la plante des pieds (5 à 15 assisses kératocytaires anucléées et aplaties).

Couperose (nom féminin) : Etat de rougeur permanent situé sur le centre du visage (joues, nez, menton et front). Elle est liée à la dilatation des vaisseaux sanguins.

Crème (nom féminin) : Produit cosmétique qui hydrate la peau et empêche sa déshydratation en reconstituant le film hydrolipidique.

Cuir chevelu (nom masculin) : Revêtement cutané qui recouvre le crâne et qui développe une pilosité de type chevelure. Il assure une fonction de barrière physique et d'isolant thermique. Le cuir chevelu peut parfois être le siège d'affections cutanées comme le psoriasis ou la pelade.

Cuticule (nom féminin) : Couche la plus superficielle du cheveu ou du poil, constituée de cellules mortes constituées de kératine et agencées sous forme d’écailles orientées vers l'extérieur du cheveu. La cuticule a pour rôle de protéger le cortex, la partie la plus résistante et élastique du cheveu ou du poil. On parle également de cuticule des ongles, cela correspond à la peau très fine qui encadre la base de l’ongle afin d'empêcher l’intrusion de bactéries. 

D

Date de durabilité minimale (D.D.M.) (nom féminin) : Date jusqu'à laquelle un cosmétique ne doit présenter aucun signe de dégradation et doit continuer d'exercer pleinement sa fonction. Elle doit soit être introduite par un pictogramme en forme de sablier, soit par la formule : "A utiliser de préférence avant fin... ou Best used before the end of...", et est exprimée en mois/année ou jour/mois/année. Elle n'est obligatoire que pour les produits cosmétiques dont la durabilité minimale est inférieure à 30 mois avant ouverture. Pour ceux qui peuvent "vivre" plus longtemps, seule l'indication de la période après ouverture (P.A.O.) est requise. Au-delà de cette date, et même si le produit n'a pas été entamé, ce dernier peut perdre en qualité, en stabilité et en efficacité.

Démaquillant (nom masculin) : Se dit d'un produit de beauté destiné à retirer de la surface cutané les traces de maquillage, la poussière, les débris cellulaires, la sueur et le sébum. Sous forme d'huile ou d'émulsion, les démaquillants contiennent des lipides afin de capturer les impuretés et résidus de maquillage lipophiles.

Déodorant (nom masculin) : Produit cosmétique qui a pour vocation de limiter ou de masquer les mauvaises odeurs corporelles liées à la transpiration, ainsi que d'éliminer les bactéries naturellement présentes à la surface de la peau qui en sont à l'origine.

Dermabrasion (nom féminin) : Intervention consistant à "user" mécaniquement la couche supérieure de l'épiderme. Elle est utilisée pour faire disparaître les cicatrices, les rides moyennement profondes, les tâches pigmentaires ou les couperosés.

Dermatite atopique ou eczéma (nom féminin) : Maladie chronique inflammatoire de la peau, caractérisée par une sécheresse cutanée accompagnée de rougeurs, de prurits, de squames, de croûtes et de suintement, qui évoluent par poussées.

Dermatose (nom féminin) : Désignation de toutes les affections de la peau et des muqueuses.

Derme (nom masculin) : L'une des trois couches formant la structure de la peau, situé entre l’épiderme en surface et l’hypoderme en profondeur. C'est un tissu conjonctif qui est principalement composé d'une matrice extracellulaire produite par des fibroblastes, la principale population cellulaire dermique et responsables de la synthèse des protéines structurelles de la peau (fibres de collagène et d'élastine). Il a une épaisseur moyenne de 1 à 2 mm : il est plus épais au niveau de la paume des mains et la plante des pieds (3 à 4 mm) et plus fin au niveau des paupières et du prépuce (0,6 mm). Le derme héberge des follicules pilo-sébacés, des glandes sudoripares eccrines et apocrines, des nerfs, des terminaisons nerveuses, des vaisseaux sanguins ou lymphatiques, et des cellules du système immunitaire (macrophages, mastocytes, etc...). 

Desquamation (nom féminin) : Phénomène d’élimination spontanée des couches superficielles de la peau ou du cuir chevelu. Les cellules se détachent sous forme de squames, plus ou moins grosses, souvent invisible à l’œil nu. Ce mécanisme est corrélé au processus de renouvellement permanent de la peau. En excès, elle peut être pathologique.

Dilution (nom féminin) : Opération consistant à obtenir une solution de concentration inférieure à celle de départ par ajout d'un solvant.

Distillation (nom féminin) : Procédé de séparation qui permet par exemple d’extraire par entraînement à la vapeur d'eau l'huile essentielle et l'hydrolat. Le but est de chauffer une eau contenant une partie de la plante (feuilles fleurs, etc...). L’eau s’évapore alors et entraîne avec elle des composés aromatiques de la plante, la vapeur est ensuite condensée en liquide. On obtient alors 2 parties : l’une aqueuse (l’hydrolat) et l’autre qualifiée de "huileuse" (l’huile essentielle).

Duvet (nom masculin) : Cheveu très fin, court, non-pigmenté ou peu pigmenté, de moins de 40 micromètres de diamètres.

E

Ecocert : Organisme de certification indépendant qui consiste à évaluer la conformité d'un produit selon les exigences environnementales et sociales dans un cahier des charges. Il a été le tout premier à développer un référentiel pour les "Cosmétiques écologiques et biologiques".

Effet indésirable (E.I.) (nom masculin) : “Réaction nocive pour la santé humaine, imputable à l’utilisation normale ou raisonnablement prévisible d’un produit cosmétique” selon le Règlement Cosmétique Européen n°1223/2009.

Effet indésirable grave (E.I.G.) (nom masculin) : "Effet indésirable entraînant une incapacité fonctionnelle temporaire ou permanente, un handicap, une hospitalisation, des anomalies congénitales, un risque vital immédiat ou un décès" selon le Règlement Cosmétique Européen n°1223/2009.

Elasticité (nom féminin) : Aptitude physique d'un corps à reprendre sa forme d'origine après avoir été déformé. Elle est assurée un réseau de tissus fibreux qui traversent le derme.

Elastine (nom féminin) : Protéine essentielle de la matrice extracellulaire du derme responsable de l'élasticité des tissus. Au même titre que le collagène, elle est produite par les fibroblastes.

Emollient (nom masculin) : Formule qui a la particularité d'hydrater, de relâcher les tissus biologiques et d'adoucir la peau.

Emulsion (nom masculin) : Mélange hétérogène de deux fluides normalement non-miscibles mais qui se mélangent finalement sous l'effet de l'ajout d'un principe actif (émulsifiant). Par exemple, une crème est une émulsion, car elle est le résultat d’un mélange d’eau et d’huile lié par un tensioactif. 

Emulsifiant ou émulsionnant (nom masculin) : Substance permettant de mélanger deux liquides non-miscibles.

Enlumineur ou illuminateur (nom masculin) : Accessoire de maquillage servant à surligner certaines zones du visage pour qu'elles paraissent plus lumineuses. Il permet aussi de raviver le teint, de rehausser les points de lumière du visage, d'estomper les petites imperfections de l'épiderme sans pour autant les masquer, d'atténuer les ridules et d'uniformiser la peau. Ainsi, pour capter et fixer la lumière, il convient d'appliquer l'illuminateur sur le haut des pommettes pour un effet glow naturel, l'arête du nez pour affiner le nez, l'arcade sourcilière pour une impression de sourcils plus définis, en coin interne de l'œil pour agrandir le regard et l'arc de cupidon pour simuler des lèvres pulpeuses. Ce produit peut se décliner sous différentes formes : crème, poudre, stick, gel, liquide.

Epaississant (nom masculin) : Ingrédient utilisé pour réduire le caractère liquide en augmentant la viscosité des formules.

Epiderme (nom masculin) : Revêtement le plus externe et superficiel de la peau, situé au-dessus du derme et de l'hypoderme. Les kératinocytes constituent 90 à 95% de la population épidermique, mais d'autres cellules sont aussi présentes telles que les mélanocytes, les cellules de Langerhans et les cellules de Merkel. Il ne contient ni vaisseau sanguin, ni vaisseau lymphatique, mais renferme de nombreuses terminaisons nerveuses libres. La fonction primaire de l'épiderme est de produire la couche cornée qui forme une couche protectrice semi-perméable à la surface de la peau, empêchant ainsi la perte en eau, constituant la première défense contre les agressions extérieures et maintenant une hydratation satisfaisante de la peau. L'épiderme est organisé en plusieurs couches cellulaires : la couche basale (stratum basale), la couche spineuse (stratum spinosum), la couche granuleuse (stratum granulosum) et la couche cornée (stratum corneum). En effet, les kératinocytes prolifèrent dans l'assisse basale puis se différencient progressivement pour former ces différentes couches épidermiques en migrant depuis la profondeur vers la surface où elles desquament. Ce cycle de différenciation prend 28 jours.

Epilation (nom féminin) : Destruction contrôlée, temporaire ou définitive de la pilosité. Elle peut se faire par des méthodes classiques : pince à épiler, rasoir, épilateur électrique, épilation traditionnelle orientale, crème dépilatoire, épilation à la cire, etc...

Erythème (nom masculin) : Lésion dermatologique courante qui se manifeste par une rougeur congestive de la peau, diffuse ou localisé, plus ou moins intense qui s'efface à la vitropression.

Excipient (nom masculin) : Désignation de toute substance neutre, autre que le principe actif, dans un cosmétique ou un médicament pour servir de support ou de véhicule. En effet, son addition est destinée à permettre au principe actif à parvenir là où il est censé agir. C'est lui aussi qui confère une consistance donnée (galénique) ou d'autres caractéristiques physiques particulières (goût, couleur, etc...) au produit final, tout en évitant toute interaction, particulièrement chimique, avec le principe actif. Dans les cosmétiques, l'excipient est l'ingrédient ou l'association d'ingrédients le plus important en volume par rapport au principe actif, et arrive généralement en tête de la liste I.N.C.I. Les plus utilisés sont l'eau, les eaux florales, les huiles végétales, les huiles synthétiques (minérales) et l'alcool. N'ayant généralement aucun intérêt cosmétique, certains excipients peuvent déjà constituer un actif à part entière.

Exfoliant (nom masculin) : Propriété permettant d’éliminer les cellules mortes de l’épiderme. L’exfoliation peut être mécanique (gommage) ou chimique, on appelle alors cela un peeling.

Eye-liner (nom masculin) : Outil d'une grande précision utilisé pour souligner et définir les yeux.

F

Facteur naturel d’hydratation (F.N.H.) (nom masculin) : Mélange de substances hydrosolubles et hygroscopiques intracellulaires. Ce sont majoritairement des acides aminés issus de la protéolyse de la filaggrine, de l'acide pyrrolidone carboxylique (P.C.A.), de l'acide lactique, de l'urée, des glucides et des ions minéraux (chlorure, sodium et potassium). Il a la capacité de fixer et de retenir les molécules d'eau dans la matrice intracornéocytaire, et participe donc au maintien de l’hydratation de la couche cornée.

Fard à joues ou blush (nom masculin) : Composition colorée que l'on applique sur l'ossature des joues pour rehausser le teint. On le retrouve sous différentes formes : poudre, crème, gel ou liquide.

Fard à paupières ou ombre à paupières (nom masculin) : Produit de cosmétique qui permet de sculpter, de donner de la profondeur, d'intensifier ou au contraire d'adoucir le regard. Cependant, ce maquillage requiert une technique d'application et une marche à suivre bien définies. Il se présente sous forme de poudre, de crayon ou de crème.

Fibroblaste (nom masculin) : Cellule du derme en forme d’étoile, responsable de la fabrication des composants de la matrice extracellulaire, notamment le collagène, l'élastine et l'acide hyaluronique.

Film hydrolipidique (nom masculin) : Film protecteur à pH acide qui recouvre la totalité de la surface de la peau, correspondant à une émulsion d'eau et de graisse. En effet, il est essentiellement composé de sueur, de sébum, d'eau provenant des couches profondes de la peau et autres lipides. Son rôle est d'agir comme barrière protectrice externe contre le développement de micro-organismes et les agressions extérieures. Il permet aussi à l'épiderme de conserver souplesse, éclat et hydratation.

Filmogène (adjectif) : Se dit d'une substance qui forme un film sur la peau, les cheveux ou les ongles. Contrairement aux agents occlusifs, ils laissent la peau "respirer" et sont moins efficaces dans le temps. Parmi les agents filmogènes, nous avons la cire d'abeille, le collagène, l'acide hyaluronique, etc...

Filtre chimique ou organique (nom masculin) : Molécule synthétique qui doit pénétrer l'épiderme pour être active et protège des rayons UV en absorbant leur énergie. Il ne devient opérationnel que 20 à 30 minutes après application. On peut en dénombrer 25 filtres chimiques autorisés sur le marché.

Filtre minéral ou physique (nom masculin) : Particule microscopique d'origine naturelle qui forme une couche protectrice à la surface de la peau pour réfléchir les rayons du soleil. Il en existe actuellement deux : le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc. Contrairement aux filtres chimiques, les filtres minéraux sont immédiatement actifs, dès leur application.

Flore cutanée (nom féminin) : Ensemble d'espèces bactériennes et fongiques qui vivent en permanence à la surface de la peau en symbiose avec l'organisme humain. La peau adulte héberge plus de 500 espèces différentes, dont les principaux sont les Staphylococcus, les Corynébacterium, les Propionibacterium, les Candida albicans et les Malassezia furfur. Ce microbiote cutané participe à la défense de la peau face aux germes pathogènes et constitue aussi une protection contre l'inflammation de l'épiderme. Cependant, un déséquilibre de cette flore peut conduire à une situation pathologique, par exemple le développement de mycoses cutanées.

Follicule pilo-sébacé/pileux (nom masculin) : Petite poche où le poil/cheveu va prendre naissance et qui traverse l'épiderme et le derme. Il est constitué d'un poil/cheveu, de ses gaines, de glandes sébacées à l'origine de la production de sébum, d'un muscle arrecteur (pour redresser le poil), et dans certaines zones du corps (aisselles, autour de l'anus et des mamelons), de glandes sudoripares apocrines qui sécrètent la sueur et des phéromones. Leur rôle est d'élaborer les poils/cheveux et d'intervenir dans la production de sébum qui augmente le caractère imperméable de la couche cornée. Les follicules pilo-sébacés sont distribués sur toute la surface de la peau, à l'exception des paumes, des plantes, du nombril, des mamelons et des faces latérales des doigts et des orteils.

Fond de teint (nom masculin) : Produit de maquillage coloré destiné à unifier le teint et à camoufler les imperfections. Il peut être mat, poudré, satiné ou liquide. Contrairement à une crème teintée, le fond de teint ne permet pas d'hydrater la peau.

Forme galénique (nom féminin) : Etat sous lequel sont mis les principes actifs et les excipients (matières inactives) pour constituer un produit cosmétique ou pharmaceutique, soit à l'aspect physique et à la texture d'un produit cosmétique final. De plus, chaque type de galénique cosmétique possède une ou des actions qui lui sont propres. En cosmétologie, il existe de nombreuses formes galéniques que nous pouvons regrouper en trois grandes catégories :

  • Les dispersions : les émulsions (crème hydratante, lait démaquillant), les mousses, les aérosols (eau thermale, déodorant), les suspensions (vernis à ongles, fond de teint) ;

  • Les formes anhydres : les baumes, les poudres (fard à paupières), les huiles, les pommades ;

  • Les formes aqueuses : les gels, les solutions colloïdales (sérum, eau micellaire), les solutions vraies (lotion, eau florale).

G

Galénique (nom féminin) : Discipline qui traite des différentes formes que peuvent prendre un produit cosmétique ou pharmaceutique pour faciliter son utilisation et maximiser son efficacité.

Gel (nom masculin) : Galénique semi-solide de nature colloïdale homogène, translucide, visqueuse et de consistance molle, entrant dans la composition de certaines préparations cosmétiques. Il s'agit d'un système à deux phases séparées constitué de particules en suspension dans un solvant. Les molécules se mettent à gonfler en présence du fluide et forment un réseau tridimensionnel emprisonnant ce dernier. Ce sont ces enchevêtrements qui donnent aux gels leur structure.

Gerçure (nom féminin) : Plaie linéaire peu profonde de l'épiderme et d'une partie du derme apparaissant au niveau de la peau ou des muqueuses, le plus souvent observée aux mains et aux lèvres. Elle est associée à une déshydratation de la peau.

Glande sébacée (nom féminin) : Organe situé dans le derme et généralement rattaché à un poil ou à un cheveu par le canal excréteur. Parfois, elle est indépendante et débouche directement à la surface cutanée, c'est le cas au niveau des lèvres, des aréoles des seins et à la base des cils par exemple. Cette glande intradermique participe à la synthèse et à la sécrétion du sébum. Les glandes sébacées sont réparties sur toute la surface de la peau, à l'exception de la paume des mains et la plante des pieds, mais elles sont abondantes au niveau du visage, du cuir chevelu et du dos.

Glande sudoripare ou sudorale (nom féminin) : Glande exocrine localisée dans le derme et produisant de la sueur lors du phénomène de transpiration. Deux sortes de glandes sudoripares coexistent dans l'organisme en fonction de leur localisation et de la composition de la sueur qu'elles excrètent :

  • Les glandes eccrines : De loin les plus nombreuses, ces glandes se répartissent sur presque l'ensemble du corps, surtout sur la paume des mains, sur la plante des pieds et sur le front. Elles jouent un rôle dans la thermorégulation. La sueur qu'elles sécrètent se compose principalement d'eau, additionnée de sels minéraux et d'acide lactique.

  • Les glandes apocrines : Ces annexes sont présentes dans des régions déterminées de l'organisme : aisselles, paupières, pubis, scrotum, région péri-anale, petite lèvre et conduit auditif externe, et sont toujours rattachées à un follicule pilo-sébacé. En outre, elles ne s'activent qu'à partir de la puberté sous l'influence du système hormonal et sont, de ce fait, des caractères sexuels secondaires. Contrairement aux glandes sudoripares eccrines, les glandes apocrines participent peu à la régulation de la température du corps, mais répondent surtout aux stimuli psychiques (transpiration émotionnelle) et à l'excitation sexuelle. La sueur provenant de ces glandes est particulièrement riche en lipides, en urée, en ammoniaque et en phéromones. Leur odeur caractéristique est liée à la présence de bactéries à la surface de la peau.

Glycation ou réaction de Maillard (nom féminin) : Réaction chimique naturelle et irréversible résultant en la fixation des sucres présents dans l'alimentation sur les protéines. Ces protéines glyquées sont néfastes pour l'organisme car elles ne peuvent ni être détruites, ni être libérées par le corps et peuvent conduire à un vieillissement accéléré des tissus. En effet, dans le derme, les molécules de glucose vont se fixer autour des fibres d'élastine et de collagène, qui vont alors progressivement se rigidifier voire se briser. Ainsi, la peau perd petit à petit en élasticité et en tonicité, des rides apparaissent à la surface, le processus de cicatrisation se retrouve perturbé et l'hydratation de la peau s'affaiblit.

Gommage ou exfoliant (nom masculin) : Soin de beauté permettant d'éliminer les impuretés et les cellules mortes accumulées à la surface de l'épiderme. Cette action peut être mécanique grâce à des billes de différentes tailles contenues dans le produit (poudre de noyaux d'abricot, etc...) ou chimique grâce à des actifs pro-desquamants comme l'acide glycolique, l'acide lactique, l'acide salicylique, etc...

H

Hormone (nom féminin) : Substance chimique biologiquement active produite par le système endocrinien en réponse à une stimulation et capable d'agir à très faible dose. L'hormone est ensuite diffusée dans l'ensemble de l'organisme par voie sanguine ou lymphatique, et est destinée à agir à distance sur des récepteurs spécifiques d'une ou plusieurs cellules cibles afin d'en modifier le fonctionnement. Elle a donc un rôle de messager chimique au sein de l'organisme en transmettant des informations d’un organe à l’autre. La molécule messagère intervient dans de nombreux processus, dont la croissance, la reproduction, la fonction sexuelle, le sommeil, la faim, la différenciation cellulaire, l'humeur et le métabolisme.

Huile essentielle ou essence végétale (nom féminin) : Liquide hydrophobe et concentré en composés odoriférantes, généralement extrait d'une plante aromatique (fleur, racine, feuille, etc...), après séparation de la phase aqueuse par des procédés physiques : soit par entraînement à la vapeur d'eau, soit par distillation sèche, soit par un procédé mécanique approprié sans chauffage. Ces méthodes d'extraction permettent de concentrer les molécules aromatiques de la plante insolubles dans l'eau et ses principes actifs. En d'autres termes, il s'agit d'un mélange complexe de molécules variées comme des terpènes, des phénols, des cétones, des esters, des aldéhydes, etc....

Huile minérale (nom féminin) : Matière grasse synthétique obtenue par distillation et raffinage de combustibles fossiles (houille, pétrole ou certains schistes). Ce liquide est composé principalement d'hydrocarbures saturés. Parmi les plus populaires, nous avons la paraffine, le silicone et la vaseline. En cosmétique, les huiles minérales sont employées pour lutter contre la sécheresse, la déshydratation cutanée et apporter de la souplesse à la peau. En effet, elle dépose un film occlusif à la surface de la peau, ce qui va limier ses pertes naturelles en eau et la garder artificiellement hydratée.

Huile végétale (nom féminin) : Corps gras issu de plantes oléagineuses, autrement dit une plante dont les graines, les noix ou les fruits contiennent des lipides, et obtenu par pression mécanique à froid (c'est-à-dire qu'on ne chauffe pas la matière première pour ne pas la dénaturer). Cette huile dite vierge, n'ayant pas subie de raffinage après la pression, est riche en acides gras insaturés essentiels (oméga-3, 6 et 9), en vitamines liposolubles (A, D, E et K) et en oligo-éléments. En usage externe par application sur la peau, les huiles végétales sont notamment connues pour nourrir, assouplir, calmer les irritations, réparer la peau (brûlures, crevasses, vergetures), protéger la peau de la déshydratation en créant comme un film lipidique à la surface de l'épiderme et booster la régénérescence cellulaire.

Humectant (nom masculin) : Substance capable d'attirer l’eau au niveau cutané. Parmi les humectants, on retrouve notamment l'urée, l'acide hyaluronique, le glycérol, le polyéthylèneglycol (P.E.G.), etc...

Hydratant (adjectif et nom masculin) : Se dit d'une substance ayant la capacité d'augmenter et de maintenir la teneur en eau de l'épiderme. Ce phénomène peut être obtenu grâce à l'emploi d'agents humectants, filmogènes, occlusifs ou d'émollients contenus dans les produits cosmétiques.

Hydrocarbure (nom masculin) : Composé organique constitué exclusivement d'atomes de carbone (C) et d'hydrogène (H).

Hydrolat ou hydrosol (nom masculin/féminin) : Extrait aqueux de condensation obtenu en fin de processus de distillation des huiles essentielles à partir d'une matière première végétale. Contrairement aux huiles essentielles, l'hydrolat contient une très faible quantité de composés aromatiques, dont la plupart sont insolubles dans l'eau, et est donc plus doux. Il constitue donc une bonne alternative pour les peaux sensibles, les femmes enceintes et les enfants. Concentrée en molécules aromatiques hydrosolubles, cette eau permet notamment de purifier, d'apaiser et de tonifier la peau.

Hydrophile (adjectif) : Propriété d'un composé qui a une affinité pour l’eau et qui a tendance à s'y dissoudre. 

Hydrophobe (adjectif) : Caractéristique d'une molécule insoluble dans l'eau, d'une substance qui n'est pas affine avec l'eau.

Hydrosoluble (adjectif) : Qui est soluble dans l'eau ou en milieu aqueux.

Hydrotrope (nom masculin) : Ingrédient capable d'augmenter la solubilité d'une substance qui est à l'origine peu soluble dans l'eau, tels que le xylènesulfonate d'ammonium, l'oxyde de dodécyldiméthylamine, etc...

Hygroscopique (adjectif) : Se dit d'un actif qui a tendance à retenir l'eau par absorption ou adsorption, dont voici quelques exemples : l'acide hyaluronique, la glycérine, etc...

Hyperkératose ou kératose (nom féminin) : Epaississement anormal de la couche cornée de l'épiderme lié à une accumulation de cellules épithéliales. Elle peut apparaître en cas de verrues, de psoriasis ou d'eczéma par exemple.

Hyperpigmentation (nom féminin) : Terme utilisé pour décrire le développement exagéré de tâches plus ou moins foncées, localisées ou généralisées sur l'ensemble du corps. Elle est liée à une production excessive de mélanine par la peau. L'exposition au soleil en est la principale cause, mais les variations hormonales, l'âge, les prédispositions génétiques ou encore les traumatismes cutanées (cicatrices d'acné par exemple) peuvent également déclencher leur apparition.

Hypopigmentation (nom féminin) : Perte partielle ou complète de mélanines contenues dans la peau, contribuant ainsi à une diminution de la pigmentation de l'épiderme. Qu'elles soient héréditaires ou non, les causes de l'hypopigmentation cutanée sont nombreuses : vitiligo, albinisme, maladie de Menkes, dépigmentation par agents physiques (UV, rayons X, brûlures, etc...), sclérose tubéreuse de Bourneville, etc...

Hyperséborrhée (nom féminin) : Se dit d'un état dans lequel le sébum est produit en excès par les glandes sébacées rendant la peau grasse.

Hypoallergénique (adjectif) : Fait référence à un produit dont la composition minimise les risques d'allergies.

Hypoderme (nom masculin) : Compartiment le plus profond de la peau, situé sous le derme, constitué du tissu adipeux blanc sous-cutané. En effet, l’hypoderme est composé de cellules adipeuses (graisseuses), formant un coussin de protection, une interface qui sépare la peau des tissus et organes plus profonds. Il joue également un rôle fondamentale dans la thermorégulation du fait du caractère isolant de la graisse, sert de réserve énergétique, protège l'organisme des chocs physiques et modèle le corps en lui donnant sa forme. L'hypoderme est traversé par des fibres nerveuses et est largement irrigué par la circulation sanguine. Il a une épaisseur variable selon la localisation et le sexe.

I

Immediat Pigmentation Darkening (I.P.D.) : Test pour calculer l'indice de protection UVA. Il mesure la réponse pigmentaire immédiatement et jusqu'à 15 minutes après exposition à une dose d'irradiation UVA. Il s'agit d'une pigmentation transitoire de la peau, qui apparaît rapidement après l'exposition aux UVA. Le facteur de protection UVA est calculé en faisant le rapport entre les doses d'irradiation requises pour produire la pigmentation avec et sans produit de protection solaire appliquée sur la peau. Les produits solaires doivent respecter un ratio S.P.F./indice UVA inférieur à 3, garantissant une protection UVA efficace et équilibrée.

Indice de protection (I.P.) (nom masculin) : Mesure du niveau d'efficacité d'une crème solaire contre les coups de soleil induits par les UVB. Il est aussi dénommé "Facteur de Protection Solaire (F.P.S.)" ou encore "Sun Protection Factor (S.P.F.)". En d'autres termes, cet indice traduit le rapport entre le temps nécessaire pour déclencher un érythème sur une zone de la peau protégée par un produit de protection solaire et sur la même zone de la peau non-protégée.

Inflammation (nom féminin) : Mécanisme de défense immunitaire de première ligne du corps humain en réponse à une agression (plaie, infection, brûlure, allergie, etc...), caractérisé par 5 signes cliniques : douleur, chaleur, gonflement (oedème), perte de fonction et rougeur. Elle a pour objectif d'isoler, de détruire ou d'inactiver et d'éliminer toutes les substances qui lui sont étrangères, et aussi de préparer le terrain pour permettre la réparation du tissu endommagé.

Insaponifiable (adjectif et non masculin) : Eléments d'un corps gras qui ne sont pas se transformés en savon lors d'une réaction de saponification. Ceux-ci comprennent les stérols, les hydrocarbures (squalène, etc...), les alcools gras (cires, etc...), les pigments liposolubles, les vitamines, les polyphénols, les minéraux, etc.... Cette fraction insaponifiable permet de préserver toutes les propriétés et vertus du corps gras, et qui fait que le savon fabriqué est surgiras. En général, il ne représente que 0,5 à 2% du corps gras, mais peut atteindre les 15% pour le beurre de karité, 20% dans la cire d'abeille et atteindre les 50% pour une huile de jojoba.

K

Kératine (nom féminin) : Protéine fibreuse et insoluble dans l'eau qui entre dans la composition de l’épiderme, des ongles, des cheveux, de l'émail dentaire et des poils. Fabriquée par les kératinocytes, elle assure leur protection et leur imperméabilité vis-à-vis des agents extérieurs. Cette protéine a également une importance dans la cohésion et l'intégrité de l'épiderme.

Kératinisation ou kératogénèse (nom féminin) : Processus continu de différenciation et de migration des kératinocytes pour donner naissance aux cellules cornées superficielles de la peau, aux ongles et aux cheveux.

Kératinocyte (nom masculin) : Cellule constitutive de l'épiderme, responsable de la synthèse de kératine ainsi que de lipides qui imperméabilisent la peau. Le kératinocyte naît à la base de l'épiderme, dans la membrane basale, avant de rejoindre la couche cornée après avoir traversé plusieurs épaisseurs dans l'épiderme. Il joue un rôle essentiel dans la protection de la peau contre les agressions externes, notamment contre le rayonnement des UV, et est aussi garante de l'imperméabilité du corps.

Kératolytique (adjectif) : Se dit d'un agent qui aide à ramollir la couche cornée de l'épiderme pour en favoriser sa desquamation. Il agit par simple contact avec la peau en interagissant avec la kératine. Nous avons par exemple l'acide salicylique, les A.H.A. (acide glycolique, acide malique, etc...), l'urée, etc...

L

Lait (nom masculin) : En cosmétique, un lait désigne une émulsion fluide "huile dans eau", c'est-à-dire qu'il est peu chargé en corps gras avec une part en eau plus importante que dans une crème. Il a une texture assez liquide et très légère, qui pénètre très facilement dans la peau sans laisser de film gras. Ce produit permet de nourrir et d'hydrater la peau.

Lipide (nom masculin) : Molécule amphiphatique, c'est-à-dire possédant à la fois un domaine hydrophobe et un domaine hydrophile, composée d'acides gras. Il est caractérisé par leur insolubilité dans l'eau et par leur solubilité dans les solvants organiques non polaires. Au sein de l'organisme, le lipide exerce des rôles majeurs : il participe à la structure et à la fonction des membranes cellulaires et assure par ailleurs diverses fonctions biologiques, notamment de signalisation cellulaire, de stockage de l'énergie métabolique, dans la synthèse d'hormones, dans l'absorption des vitamines liposolubles ou encore dans l'isolation thermique.  

Lipophile (adjectif) : Terme qui caractérise l'affinité chimique d'une matière pour les lipides. 

Liposoluble (adjectif) : Se dit d'un corps chimique qui a la propriété d'être soluble dans les graisses.

Liste I.N.C.I. (abréviation de "International Nomenclature of Cosmetic Ingredient") ou liste d'ingrédients (nom féminin) : Nomenclature officielle internationale qui liste tous les ingrédients autorisés et utilisés dans les produits cosmétiques avec leur appellation légale. Sa présence sur le conditionnement de chaque cosmétique est obligatoire. Cette liste détaille donc tous les éléments de la formule en latin pour les ingrédients naturels ou en anglais pour les molécules chimiques. Néanmoins, le fabricant n'a pas l'obligation d'indiquer à coté de chacun de ceux-ci leur concentration en raison du "secret de fabrication". Toutefois, ces éléments doivent être classés obligatoirement dans l'ordre décroissant de leur quantité pour ceux dosés à plus de 1%. En revanche, en dessous de 1%, le fabricant peut le faire apparaître dans l'ordre qu'il souhaite.

Lotion ou tonique (nom féminin/masculin) : Liquide transparent ou translucide, constitué d’une seule phase dont la viscosité est faible, et servant à nettoyer, purifier, rafraîchir et tonifier la peau. En effet, dans la routine beauté, l’étape de la lotion intervient après le démaquillage et permet de parfaire le nettoyage de la peau. Elle préparer ainsi la peau à recevoir les soins appliqués ensuite pour une meilleure pénétration.

Lymphe (nom féminin) : Liquide biologique clair, circulant dans le système lymphatique. Elle joue un rôle important dans l'immunité de l'organisme en transportant les cellules immunitaires (lymphocytes, macrophages, etc...) pour permettre à l'organisme de lutter contre les infections. La lymphe permet également de drainer l'excédent de liquide et les déchets cellulaires, et de transporter les graisses alimentaires et les vitamines liposolubles (A, D, E et K).

M

Macérât huileux (nom masculin) : Résultat d'une technique d'extraction (macération) d’une partie de plante en l'infusant dans une huile végétale. L'huile devient alors le support des principes actifs contenus dans la plante.

Mascara (nom masculin) : Produit cosmétique utilisé pour le maquillage des cils en les colorant et en leur donnant plus de longueur ou d'épaisseur apparente afin d'intensifier le regard.

Masque (nom masculin) : Soin visage à la formule concentrée nécessitant, en règle générale, un temps de pose de quelques minutes. Alors que la plupart des masques cosmétiques se rincent, d'autres sont à laisser pénétrer dans la peau pendant toute la nuit. Il permet d'entretenir la peau en lui apportant tous les éléments et les principes actifs dont elle a besoin pour traiter en profondeur des préoccupations cutanées spécifiques et rééquilibrer tous les types de peau. Ce soin rituel agit aussi comme un complément aux soins quotidiens pour renforcer ainsi leur efficacité.

Matifiant (adjectif) : Terme qualifiant un produit ou d’un actif qui a la propriété de diminuer l'aspect brillant de la peau, en absorbant l'excès de sébum et en contrôlant sa production. 

Matrice extracellulaire (M.E.C.) ou ciment intercellulaire (nom féminin) : Réseau très organisé de macromolécules de nature protéique et glucidique (collagène, protéoglycanes, élastine et glycoprotéines) qui lient les cellules entre elles et les organisent en tissu. En effet, cette structure complexe entoure les cellules qui la synthétisent et déterminent en retour leur phénotype. La matrice extracellulaire joue ainsi un rôle dans le soutien structural, l'adhérence, le mouvement et la régulation des cellules.

Mélanine (nom féminin) : Substance pigmentaire qui donne sa couleur à la peau, aux poils, aux cheveux et aux yeux. Il existe deux types chimiquement distincts de mélanines dans les cellules épidermiques :

  • les eumélanines qui sont des polymères de couleur noir à brun ;

  • les phéomélanines qui sont des monomères de couleur rouge à jaune.

La concentration et le type de mélanines sont les deux principaux facteurs à l'origine de la diversité de couleurs de la peau, des yeux et des cheveux. Leur synthèse dépend de plusieurs facteurs comme la génétique, l'âge, l'environnement, les hormones, etc... De plus, sous l'action des rayonnements UV, la production de mélanine est stimulée : c'est le bronzage, jouant ainsi un rôle de bouclier solaire naturel. 

Mélanocyte (nom masculin) : Cellule localisée dans la couche basale de l'épiderme, responsable de la pigmentation de la peau par la sécrétion de mélanine. Ces pigments bruns sont synthétisés dans les mélanosomes, des organiques intracellulaires spécifiques des mélanocytes, qui sont par la suite transférés aux kératinocytes environnants pour les colorer. Chaque mélanocyte distribue sa mélanine à 36 kératinocytes. Bien qu'il soit la cause du bronzage, le mélanocyte colore la peau afin de la protéger des méfaits des rayons UV et d'empêcher ainsi le développement de cancers cutanés.

Mélasma ou chloasma (nom masculin) : Forme d'hyperpigmentation particulièrement fréquente chez les femmes, surtout lors de la grossesse. Il apparaît sous forme de grandes plaques foncées, qui affectent surtout le visage et en particulier l'arête du nez, les joues et le front. D'autres parties du corps peuvent également être concernées comme le décolleté, le cou, etc... Le mélasma est causé par une augmentation de la synthèse de mélanine. Cette surproduction survient généralement en réaction à des modifications hormonales, par exemple au cours de la grossesse, suite à la prise d'une pilule contraceptive ou d'un traitement hormonal substitutif, mais aussi en cas d'exposition prolongée au soleil.

Micelle (nom féminin) : Agrégat sphérique constitué d'un faisceau de molécules amphiphiles dont les faces apolaires sont tournées vers l'intérieur de la micelle et les faces polaires vers l'extérieur en suspension dans dans un liquide. Selon la polarité du solvant, on parle de :

  • Les micelles dites "directes" lorsqu'elles sont dans une solution aqueuse, telle que l'eau, et où le coeur est composé par les queues hydrophobes des amphiphiles et la région interne est une couronne comportant les chaînes hydrophiles.

  • Les micelles dites "inverses" lorsqu'elles sont dans un milieu organique, comme l'huile, et dont l'assemblage se constitue avec les chaînes hydrophobes rassemblées au coeur de la micelle et les têtes polaires hydrophiles orientées vers l'extérieur.

Microcirculation cutanée (nom féminin) : Réseau sanguin et lymphatique structuré de capillaires, d'artérioles et de veinules, localisé au niveau du derme et de l'hypoderme. Elle est impliquée dans l'homéostasie de la peau (transport de gaz, nutriments, déchets), dans la thermorégulation, ainsi que dans le maintien de la pression artérielle et la réponse inflammatoire. Cependant, la microcirculation cutanée est modifiée au cours du vieillissement cutané, où une diminution progressive de la formation de nouveaux vaisseaux peut être observé, entraînant pâleur de la peau, alopécie, ischémie cutanée, etc...

Mousse (nom féminin) : Dispersion d’un gaz comprimé dans un liquide en présence d'un émulsionnant et d'un stabilisateur de mousse. En effet, l'ensemble est stabilisé par un tensioactif qui se met à l’interface entre le gaz et le liquide. 

Muqueuse (nom féminin) : Revêtement tissulaire constitué de cellules épithéliales tapissant la paroi interne des organes creux, dont la cavité buccale, l'appareil respiratoire, le tube digestif, le canal vaginal, etc... La spécificité de la muqueuse est d'être en permanence humidifiée. Elle fabrique du mucus (sécrétion visqueuse et translucide) pour prévenir de la dessiccation des tissus et protéger l'organe qui en est revêtu des particules étrangères.

N

Nanomatériau (nom masculin) : Matériau insoluble ou bio-persistant, fabriqué intentionnellement, contenant des particules libres sous forme d'agrégat dont au moins 50% présentent une ou plusieurs dimensions externes à l'échelle nanométrique (1 nanomètre correspond à un milliardième de mètre). Les nanomatériaux sont notamment utilisés pour augmenter l'efficacité des produits cosmétiques, en encapsulant les ingrédients. Ils permettent aussi d'optimiser les caractéristiques de texture. L’utilisation des nanomatériaux dans les soins cosmétiques est très réglementée en Europe. Depuis le 11 Juillet 20213, le Règlement Cosmétique Européen n°1223/2009 établit que la présence du nanomatériau doit obligatoirement être mentionnée sur la liste des ingrédients des produits cosmétiques. De plus, la mention [nano] sur l'étiquetage du produit cosmétique doit suivre le nom du nano-ingrédient. Les nanomatériaux autorisés dans les cosmétiques sont le noir de carbone comme colorant, ainsi que 4 ingrédients utilisés comme filtres UV : le dioxyde de titane, l'oxyde de zinc, le tris-biphényltriazine et le méthyle bis-benzotriazolyl tetraméthylbutylphénol.

Nettoyant (nom masculin) : Soin qui nettoie la peau et supprime les impuretés fixées à la surface : les pigments du maquillage, les traces de pollution, les toxines libérées par la peau et les poussières.

Nourrissant (nom masculin) : Se dit d’une substance qui va apporter des lipides à la peau. Un produit nourrissant va alors participer à la restaurer du film hydrolipidique et donc de la barrière cutanée. 

O

Occlusif (adjectif) : Se dit d'une substance qui forme un film imperméable à la surface de l'épiderme. Parmi les agents occlusifs, on trouve notamment la paraffine, la vaseline, l'huile de germe de blé, etc... L'inconvénient est que ces substances peuvent boucher les pores et donc contribuer à l'apparition de comédons.

Ongle (nom masculin) : Phanère kératinisé, dure et insensible qui recouvre le dessus du bout des doigts et des orteils chez les primates et les Hommes.

Oxydation (nom féminin) : Réaction chimique, souvent provoquée par l'oxygène, consistant en un transfert d'électrons entre des réactifs, comme par exemple l'oxydation du fer qui conduit à la rouille. L'espèce chimique qui capte les électrons est qualifiée par le terme "oxydant", alors que celle qui les cède est appelée "réducteur".

P

Papule (nom féminin) : Lésion cutanée sèche, pleine (sans contenu liquidien ou purulent au percement), plus ou moins saillant, de moins de 5 mm de diamètre, de couleur rose à rouge, quelques fois douloureuse et pouvant affectée n'importe quelle zone du corps. Divers facteurs peuvent être à l'origine de l'apparition de papules sur la peau : il peut s'agir de réaction allergique, d'irritation cutanée, de maladies infectieuses (varicelle, eczéma, etc...), de piqûre d'insectes ou de verrue. Cependant, elle peut évoluer en pustule.

Peau (nom féminin) : Organe souple et résistance à la fois le plus grand et le plus lourd du corps humain et qui enveloppe l'ensemble de l'organisme. Elle est constituée de 3 couches superposées qui sont, de l'extérieur vers l'intérieur : l'épiderme en renouvellement permanent, le derme et l'hypoderme qui assure la charpente fibreuse. Elle assure plusieurs rôles fondamentaux, dont celui de barrière de protection contre les agents chimiques et physiques (soleil, pollution, infections, chocs, etc...) renforcée par l'action de la kératine et de la mélanine, de régulation thermique par la dilatation des vaisseaux sanguins et l'évaporation de la sueur, de synthèse de la vitamine D à la suite de son exposition aux rayons UV, elle possède également une fonction immunitaire avec la présence de cellules de Langerhans, joue aussi un rôle sensoriel notamment grâce aux différentes terminaisons nerveuses sensibles au toucher, à la douleur et à la température, et permet d'évacuer certains déchets du corps par les glandes sudoripares.

Peeling (nom masculin) : Méthode de médecine esthétique consistant à appliquer sur la peau une substance chimique, telles que les A.H.A., l'acide salicylique ou le T.C.A. homogénéisé, afin de provoquer une desquamation limitée et contrôlée des cellules de l'épiderme, voire des couches superficielles du derme. Il en existe 3 types selon le type et la concentration d'acide utilisé : le peeling superficiel/doux, moyen et profond. Le but de ce procédé est de régénérer la peau et ainsi d'améliorer la qualité de la peau au niveau de l'éclat, de la texture ou de l'homogénéité. Il permet de traiter et gommer un très grand nombre de défauts cutanés apparents : le teint terne, l'hyperpigmentation, les pores dilatés, les peaux acnéiques et grasses, les cicatrices d'acné ou encore les signes du vieillissement cutané (rides, ridules, perte de tonicité).

Pellicule (nom féminin) : Amas de peaux mortes se détachant de la surface du cuir chevelu et se disséminant dans les cheveux. Dans certains cas, les pellicules peuvent s'accompagner de démangeaisons et d'une irritation du cuir chevelu. On en distingue deux formes :

  • Les pellicules sèches qui sont fines, blanchâtres, parfois associées à des démangeaisons et qui tombent en pluie sur les épaules.

  • Les pellicules grasses plus épaisses, plus collantes, jaunâtres, associées à un cuir chevelu et à des cheveux gras (surproduction de sébum par les glandes sébacées), accompagnées d'une inflammation et de démangeaisons du cuir chevelu, et pouvant provoquer à la longue une chute des cheveux.

Dans ces deux situations, ces squames sont corrélés à certains facteurs, entraînant un renouvellement accéléré des cellules épidermiques, comme la prolifération excessive d'un champignon sur le cuir chevelu appelé Malassezia, une hypersécrétion de sébum, ainsi que des facteurs externes (stress, fatigue, pollution, certaines maladies, certains médicaments).

Période Après Ouverture (P.A.O.) (nom féminin) : Recommandation de la durée d'utilisation maximale d'un produit une fois que celui-ci a été ouvert. Elle est symbolisée sur l’emballage du cosmétique par un petit pictogramme sous la forme d'un chiffre suivi par la lettre M (pour "mois") encastré dans un pot ouvert. Les produits ayant une P.A.O. sont ceux qui se conservent fermés pendant plus de 30 mois, contrairement à la D.L.U. Passé ce laps de temps, le produit risque de perdre en qualité, en texture, en couleur ou en sécurité microbiologique.

Persistent Pigment Darkening (P.P.D.) : Méthode in vivo de mesure du niveau de protection contre les UVA. Elle évalue la réponse pigmentaire, suite à la photo-oxydation des mélanines, 2 heures après l'exposition aux UVA. Le facteur de protection UVA est calculé en faisant le rapport entre les doses d'irradiation requises pour produire la pigmentation avec et sans produit de protection solaire appliquée sur la peau. Les produits solaires doivent respecter un ratio S.P.F./indice UVA inférieur à 3, garantissant une protection UVA efficace et équilibrée.

Perte insensible en eau (P.I.E.) ou perspiration insensible (nom féminin) : Phénomène mixte composé d'une diffusion passive de l'eau et de perspiration, menant à l’évaporation constante et imperceptible de l'eau contenue dans le derme à la surface de la peau. Cette diffusion insensible à travers l'épiderme est essentielle au fonctionnement normal de la peau, car ce processus physiologique favorise l'hydratation de ses couches superficielles et permet aussi de faire monter les substances nutritives depuis le derme vers l'épiderme, vu que ce dernier n'est pas vascularisé. En fonctionnement normal, cette perte s’élève à 300 - 400 mL par jour. Il ne faut pas confondre cette évaporation invisible à l’oeil nu avec la transpiration qui forme des microgouttelettes à la surface de la peau. 

Perturbateur endocrinien (nom masculin) : Substance ou mélange exogène possédant des propriétés capables de dérégler le système hormonal des organismes vivants (thyroïde, hypophyse, testicules, ovaires, pancréas, etc...), entraînant ainsi des effets délétères sur la santé. Le plus souvent, ils agissent en mimant certaines hormones comme les oestrogènes. Ces composés affectent potentiellement de nombreuses fonctions, notamment sur la reproduction et ainsi nuire à la fertilité ou perturber le développement du foetus, sur le système nerveux, sur le métabolisme, etc.... Dans les cosmétiques, il s'agit des parabènes, des phthalates, des alkyphénols, des phénoxyéthanols, etc...

Phanère (nom masculin) : Toute formation épidermique apparente et caractérisée par une kératinisation intense. Chez l'Homme, les principaux phanères sont les cheveux, les dents, les ongles et les poils. 

Phéromone (nom féminin) : Composé chimique ou mélange de substances produites par les glandes exocrines de la plupart des animaux et de certains végétaux, influençant la physiologie et le comportement (sexuel, agression, maternel, etc...) d'individus de la même espèce.

Photosensibilisant (adjectif) : Se dit d’une substance chimique ou médicamenteuse qui rend la peau ultra-sensible aux rayonnements solaires, se traduisant par une éruption cutanée. A ne pas confondre avec photosensible.

Photosensible (adjectif) : Se dit d’une substance qui est sensible au soleil et qui est donc susceptible d’être dégradée et de devenir inefficace si elle est exposée aux UV. Ne pas confondre avec photosensibilisant.

Phototype (nom masculin) : Echelle de classification des types de peau en 6 catégories, fondée sur la réaction de la peau au soleil. Le phototype I correspond au type de peau très clair et donc le plus sensible au soleil. Le phototype VI correspond au phototype le plus foncé et donc ayant une meilleure tolérance aux rayons UV. 

Photovieillissement (nom masculin) : Vieillissement prématuré de la peau causé par une surexposition aux rayons UV du soleil ou à des sources artificielles. Les UVA sont la principale cause du photovieillissement cutané. Par rapport aux UVB, ils pénètrent plus en profondeur jusqu'au niveau du derme et déclenchent la formation de radicaux libres. Ces derniers seront ensuite à l'origine des dommages sur l'ADN et altèrent ainsi les cellules cutanées, plus particulièrement les fibres de collagène et d'élastine. Tout comme le soleil, la lumière bleue émise par le soleil ou par les écrans d'ordinateur, de téléphone portable est aussi responsable du vieillissement prématuré de la peau, mais dans une moindre mesure que les UVA. En effet, en infiltrant le derme, la lumière bleue réduit progressivement la capacité des cellules de la peau à se régénérer.

Pigment (nom masculin) : Substance chimique colorante, naturelle ou synthétique, d'origine minérale ou organique, qui confère aux matières organiques leur couleur.

Poche (nom féminin) : Boursouflure sous les yeux due à une mauvaise circulation sanguine et/ou lymphatique et parfois à une accumulation de graisse associé à un relâchement cutané.

Poil incarné (nom masculin) : Poil qui s'entortille et repousse sous la peau car il ne parvient pas à percer la barrière cutanée et à émerger par l'orifice du follicule pileux, causant souvent des rougeurs et inflammations.

Pore (nom masculin) : Petite cavité située à la surface de la peau, d’où est évacuée la sueur et le sébum. 

Potentiel hydrogène (pH) (nom masculin) : Paramètre servant à mesurer l'état acido-basique d'un milieu en fonction de sa concentration en ions d'hydrogènes. L’échelle du pH s’étend, par convention, de 0 à 14. Une solution à pH inférieur à 7 est acide, si le pH est égal à 7 la solution est neutre, et si le pH est supérieur à 7 la solution est dite alcaline ou basique. La peau a un pH naturellement acide, ce qui lui permet de se protéger de certaines bactéries pathogènes : ce pH est appelé pH physiologique. 

Poudre bronzante ou bronzer (nom féminin) : Produit de maquillage qui sert à réchauffer le teint, donner bonne mine, d'imiter l'effet que provoque le soleil sur la peau en créant l'illusion d'un hâle lumineux et naturel sur le visage. En plus de donner un léger hâle, elle va permettre de recréer les reliefs naturels (ombres et volumes) du visage.

Poudre compacte (nom féminin) : Produit de maquillage généralement teinté qui apporte une certaine couvrance. C'est l'équivalent du fond de teint mais en poudre "solide". Elle permet de cacher les pores dilatés, d'estomper les imperfections, les rougeurs et les cernes pour un rendu lisse et unifié.

Poudre libre (nom féminin) : Produit de maquillage translucide ou teinté, léger et volatile qui contient essentiellement des poudres minérales comme le talc, et qui sert à matifier et à fixer le maquillage. En effet, idéal pour les peaux à tendance mixte à grasse, elle contient des substances qui absorbent l'excès de sébum, ce qui en fait une excellente poudre matifiante.

Propionibacterium acnes ou Cutibacterium acnes (nom) : Germe anaérobie, lipophile, commensal de la peau et des muqueuses. Cette bactérie fait partie intégrante du microbiome cutané participant à son équilibre, où elle colonise les follicules pileux et les glandes sébacées. Elle se nourrit principalement des acides gras contenus dans le sébum. Inoffensif en temps normal, ce micro-organisme est soupçonné être impliqué dans l'éclosion de l'acné. En effet, des recherches ont montré que l'acné est associé à la pullulation d'un phototype de P. acnes qui sécrète des substances pro-inflammatoires.

Protéine (nom féminin) : Macromolécule, composée d'acides aminés, à la base de tout organisme vivant. En effet, la protéine assure une multitude de fonctions au sein de la cellule vivante et dans les tissus : rôle enzymatique, structurel, dans le conditionnement de l'ADN, la régulation de l'expression génique, le métabolisme énergétique ou la transmission de signaux cellulaires.

Prurit ou démangeaison (nom masculin) : Sensation d'irritation de la peau ou du cuir chevelu entraînant une envie de se gratter.

Psoriasis (nom masculin) : Maladie inflammatoire non-contagieuse, systémique et chronique de la peau due à un dérèglement immunitaire. Il se manifeste par des plaques rouges recouvertes de pellicules blanches correspondant à des dépôts de kératinocytes morts. Les localisations habituelles sont les coudes, les genoux, le bas du dos, les avant-bras, mais aussi le cuir chevelu et les ongles, et parfois les mains et les pieds.

Purifiant (adjectif) : Se dit d'un soin qui nettoie la peau en profondeur des impuretés et la débarrasse ainsi de tout ce qui pourrait provoquer des imperfections. En effet, ce type de cosmétique aide à éliminer l'excès de sébum, et à désincruster et à resserrer les pores.

Pustule (nom féminin) : Lésion inflammatoire dermatologique, d'un diamètre inférieur à 5 mm, caractérisée par un relief épidermique en une zone bien délimitée et circonscrite contenant un liquide purulent blanchâtre ou jaunâtre. Elle est liée à l'aggravation d'une papule déjà existante. En effet, la pustule est dans la majorité des cas dues à des infections.

R

Radical libre ou espèce réactive de l'oxygène (E.R.O.) (nom masculin) : Espèce chimique particulièrement instable et très réactive, car elle possède un ou plusieurs électrons non-appariés sur sa couche externe et va donc chercher à "oxyder" d'autres molécules en leur soustrayant un électron pour s'auto-stabiliser rendant ainsi les autres molécules à leur tour instables (réaction d'oxydation). Ces espèces sont bénéfiques pour le corps, car ils sont par exemple utiles pour se défendre contre les infections. Or, en cas de production importante, ils peuvent devenir néfastes pour l'organisme, car ils altèrent le bon fonctionnement des cellules et provoquent ainsi des dégâts tissulaires. Au niveau de la peau, les radicaux libres détruisent les cellules cutanées ce qui entraîne un vieillissement de la peau. Divers stress cellulaires biotiques et abiotiques peuvent considérablement augmenter leur production : pollution, alimentation déséquilibrée, tabac, soleil, attaque de pathogènes, etc... Cependant, ils peuvent être neutralisés par des molécules antioxydantes, protégeant ainsi les cellules des dommages radicalaires.

Relipidant (adjectif) : Se dit d'un soin qui permet de redonner le bon niveau de lipides à la peau, et ainsi de restaurer la fonction de barrière de la peau et d'améliorer l'hydratation cutanée.

Renouvellement cellulaire (nom masculin) : Processus dynamique de régénération naturel de la peau. Il consiste en la production de nouvelles cellules pour remplacer celles qui sont mortes et éliminées sous forme de squames. Le cycle normal est de 28 jours, soit le temps nécessaire entre la naissance d'une cellule et sa migration jusqu'à la couche cornée. Cependant, ce temps s'allonge avec l'avancée en âge.

Ride (nom féminin) : Pli qui s'est formé à la surface de l'épiderme, dû à une perte progressive de fermeté et d'élasticité de la peau liée au vieillissement. Il existe une différence entre les ridules et les rides. En effet, les sillons de 0,2 à 1 mm de profondeur sont considérés comme des ridules, mais lorsque leur profondeur dépasse 1 mm, ils sont alors considérés comme des rides.

Rosacée (nom féminin) : Affection chronique de la peau, localisée sur le centre du visage (joues, nez, front, menton), qui se manifeste par des rougeurs, une sensation de chaleur, de la couperose, des picotements et des boutons, suivant son évolution dans le temps. Elle est liée à une hyperréactivité des vaisseaux sanguins qui se dilatent de façon excessive.

Rouge à lèvres (nom masculin) : Produit de maquillage enrichi en pigments ou en agents nacrants destiné à souligner les lèvres en les colorants ou à donner un effet brillant à la bouche.

S

Saponification (nom féminin) : Réaction chimique totale entre une matière grasse (huile végétale, matière grasse animale, beurre végétale, etc...) et une base forte, nécessaire à la fabrication d'un savon : soit avec de la soude (hydroxyde de sodium) pour les savons solides, soit avec de la potasse (hydroxyde de potassium) pour les savons pâteux ou liquides.

Savon surgras (nom masculin) : Produit doux et moins irritant que le savon classique, enrichi en agents nutritifs surgraissants comme les huiles végétales, les beurres végétaux, la glycérine, etc..., permettant ainsi de nettoyer la peau sans la dessécher. Il permet donc de protéger, d'hydrater et d'aider à la restauration du film hydrolipidique de la peau.

Sébum (nom masculin) : Sécrétion grasse, blanchâtre et épaisse, élaborée par les glandes sébacées de la peau, riche en acides gras, jouant un rôle important dans la protection de la peau (action fungistatique et bactéricide). De plus, en se mélangeant à la sueur, le sébum forme le film hydrolipidique qui protège l'épiderme des agressions extérieures et du dessèchement.

Sensibilisation cutanée (nom féminin) : Réaction cutanée de caractère immunologique faisant suite à des contacts locaux répétés, à faibles doses, après une période plus ou moins longue avec une substance dite sensibilisante.

Sérum (nom masculin) : Soin cosmétique à la texture fluide, légère et pénétrante, gorgé d'actifs. Il a été conçu pour traiter divers problèmes de peau et ainsi apporter une réponse ciblé aux besoins de l'épiderme.  

Solvant (nom masculin) : Constituant liquide possédant la propriété de dissoudre, de diluer, mettre en suspension ou d'extraire d'autres substances afin de former une solution.

Squame (nom féminin) : Fines et petites lamelles de peau morte, ressemblant à des écailles, qui se détachent spontanément de l'épiderme.

Stress oxydatif (nom masculin) : Ensemble des agressions causées par des molécules dérivant de l'oxygène sur les constituants des cellules. Il est lié à un déséquilibre entre la production de molécules pro-oxydantes avec des effets délétères sur l'organisme et les capacités de l'organisme à se défendre contre ces radicaux libres. Les altérations cellulaires engendrées sont responsables d’un vieillissement cellulaire prématuré et pourraient être associés à certaines maladies.

Sueur (nom féminin) : Liquide biologique incolore et inodore, majoritairement composé d'eau additionné de sels minéraux et d'acide lactique. Cependant, la sueur n'est pas la même partout et diffère en fonction de son origine. En effet, elle peut être produite par deux types de glandes sudoripares distinctes : les glandes sudoripares eccrines et les glandes sudoripares apocrines.

Système immunitaire (nom masculin) : Système biologique de surveillance et de défense qui fonctionne en permanence. Il a pour mission de préserver l'organisme d'agressions extérieures et de dysfonctionnements internes.

T

Tache brune (nom féminin) : Trouble de la pigmentation provoquant l'apparition de zones sombres de taille variable sur la peau. Ces taches inesthétiques sont liées à une surproduction anormale de mélanine et à sa répartition inégale. Elles sont principalement causées par une exposition fréquente ou intense aux rayons UV du soleil. Toutefois, les changements hormonaux, résultant de la grossesse ou de la prise de contraceptifs oraux, peuvent également être responsables de ce phénomène. De même, le risque d'hyperpigmentation augmente aussi avec le vieillissement des cellules et est généralement visible sur les zones les plus exposées au soleil au fil du temps (visage, mains, cou, épaule, décolleté, le crâne des hommes, etc...).

Teint (nom masculin) : Coloration, aspect, nuance et éclat du visage.

Tensioactif ou agent de surface (nom masculin) : Composé chimique qui modifie la tension superficielle entre deux surfaces. Les composés tensioactifs sont des molécules amphiphiles présentant une partie lipophile (attirée par les lipides) et une partie hydrophile (attirée par l’eau). Cette structure amphiphile leur confère la propriété de s'agréger aux interfaces entre l'eau et d'autres substances peu solubles dans l'eau comme l'huile, et donc la capacité à solubiliser deux phases non-miscibles. Les tensioactifs sont généralement utilisés pour leur effet moussant, lavant ou émulsifiant, et entre ainsi dans la composition des produits cosmétiques comme le shampooing, le gel douche, le savon, etc... Il existe 4 types de composés tensioactifs, plus ou moins respectueux de l'épiderme : les cationiques, les anioniques, les amphotères ou les zwitterioniques et les non-ioniques. Les anioniques et les cationiques sont réputés pour être les plus irritants, alors que les amphotères et les non-ioniques sont les mieux tolérés par l'épiderme. Parmi les tensioactifs, on peut citer le caprylyl/capryl glucoside, le sodium laureth sulfate, le sodium lauryl sulfate, le sodium cocoyl isethionate, etc...

Terne (adjectif) : Critère de beauté qui s'emploie pour définir un visage qui ne reflète plus la lumière, qui manque d'éclat, de fraîcheur et d'uniformité, et qui est souvent grisâtre.

Tonifiant (adjectif) : Qui donne de l'énergie, du tonus, qui revigore.

Toxicologue (nom masculin) : Expert scientifique chargé d'étudier les effets nocifs des produits sur la santé humaine (médicaments, cosmétiques, solvants, etc...). 

Transpiration ou sudation (nom féminin) : Phénomène actif caractérisé par l'évacuation de la sueur, sécrétée par les glandes sudoripares, par les pores de la peau pour réguler la température cutanée.

U

Ultraviolet (UV) (nom masculin) : Rayonnement électromagnétique invisible à l'oeil nu qui émet dans la gamme de longueur d'onde de 100 à 400 nanomètres (nm). Selon sa longueur d'onde, il peut traverser la couche d'ozone et avoir différents effets sur la santé. Plus sa longueur d'onde est courte, plus il est nocif mais pénètre alors moins facilement la peau.

UVA : Rayonnement provenant de l'énergie électromagnétique émise par le soleil. Les UVA représentent 95% des UV qui réussissent à franchir la couche d'ozone et avec une longueur d'onde de 315 à 400 nm. Ils pénètrent la peau très profondément jusqu'au cellules du derme et peuvent developper des dommages long terme comme l'hyperpigmentation, le vieillissement cutané, les réactions de photosensibilisation et le développement de cancers cutanés. Les UVA sont présents toute l'année, sous toutes les latitudes et sont capables de traverser les nuages et les vitres. 

UVB : Rayonnement émis par le soleil où seulement 5% se rendent à la surface de la Terre et ont une longueur d'onde de 280 à 315 nm. Ils pénètrent moins profondément la peau et sont principalement responsables du bronzage à long terme mais aussi des coups de soleil (brûlures), ainsi que des réactions allergiques et de la majorité des cancers de la peau. Les UVB sont capables de traverser les nuages, mais sont arrêtés par les vitres. 

UVC : Fraction du rayonnement ultraviolet émis par le soleil avec une longueur d'onde de 100 à 280 nm. Les UVC sont intégralement absorbés par la couche d'ozone de l'atmosphère et n'atteignent donc pas la surface de la Terre. Leur courte longueur d'ondes fait d'eux des rayons extrêmement énergétiques et dangereux pour toutes les formes de vie. Ils sont créés de manière artificielle et utilisés dans les hôpitaux et laboratoires de biologie pour leur fonction germicide.

V

Vegan (adjectif et nom masculin) : Terme définissant quelqu'un ou quelque chose n'ayant pas recours à l'exploitation animale, et donc ne consommant/contenant aucun produit/ingrédient d'origine animale.

Vieillissement cutané (nom masculin) : Processus physiologique naturel et inéluctable qui induit des dommages structurels de la peau et des altérations dans les fonctions cutanées. Deux mécanismes sont à l'origine du vieillissement visible de la peau :

  • Le vieillissement intrinsèque/chronique dépendant du temps et du bagage génétique qui aboutit à des changements dans la structure et la fonction de la peau (diminution de l'activité des glandes sébacées et sudoripares, perte en élasticité du derme, ralentissement du renouvellement des cellules, diminution du nombre de mélanocytes et des défauts de cicatrisation). Les causes du vieillissement chronique sont le stress oxydant, le raccourcissement des télomères et les variations de l'activité hormonale.

  • Le vieillissement extrinsèque influencé par des facteurs environnementaux qui accélèrent le vieillissement naturel, comme l'exposition aux UV, la consommation de tabac, la sédentarité, la pollution atmosphérique, l'abus de l'alcool, etc...

Ainsi, le vieillissement cutané se traduit par l'apparition de rides, un relâchement cutané, un changement d'aspect du teint, l'affaissement de la peau et l'émergence d'anomalies de surface (tâches pigmentaires, rougeurs, vaisseaux dilatés, etc...)

Viscosité (nom féminin) : Propriété de résistance à l'écoulement d'une matière. La viscosité est élevé si le liquide est gluant et elle est faible si le liquide est très fluide.

Vitamine (nom féminin) : Substance organique sans valeur énergétique mais essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, le corps humain ne sait pas les fabriquer, à l'exception de la vitamine D et K, et doivent donc être apportés par l’alimentation. Or, une carence en vitamines peut se traduire par des troubles graves. Elles sont indispensables car elles interviennent dans de nombreuses fonctions de notre organisme (croissance, transformation et utilisation des macro-nutriments, synthèse d'hormones, système immunitaire, vision, synthèse de collagène, fabrication d'ADN, etc...). A ce jour, il existe 13 vitamines : 9 vitamine hydrosolubles (vitamine B1, vitamine B2, vitamine B3, vitamine B5, vitamine B6, vitamine B8, vitamine B9, vitamine B12, vitamine C) et 4 vitamines liposolubles (vitamine A, vitamine D, vitamine E et vitamine K).

W

Waterproof (adjectif) : Capacité de résister à l'eau.

X

Xérose (nom féminin) : Etat de sécheresse de la peau. Elle apparaît lorsque la teneur en eau est largement inférieure à la normale. Elle peut avoir différentes causes comme certaines pathologies (eczéma), des carences (notamment en vitamine A) ou des facteurs externes (contact avec des substances irritantes ou le traitement par certains médicaments).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.