Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Calendula Officinalis Flower Extract.

Qu’est-ce-que le "Calendula Officinalis Flower Extract" et quelle est son utilité ?

Reconnu pour ses propriétés apaisantes et antiseptiques, le macérât huileux de calendula convient particulièrement aux peaux sensibles. Les pétales de calendula sont en effet riches en actifs capables de réduire les irritations et les inflammations. Découvrez-en davantage sur cette plante aux nombreux bienfaits pour la peau et les cheveux.

Publié le 31 janvier 2023, par Maylis, Ingénieure chimiste — 7 min de lecture

Le Calendula officinalis, en bref.

Le Calendula officinalis ou "souci des jardins tient son nom du latin "soisequier" qui signifie "qui suit le soleil", car ses fleurs s'ouvrent et se referment en fonction du soleil. Cette plante appartient à la famille des Asteracées et s'épanouit principalement en Europe centrale, particulièrement sur les bords de la mer Méditerranée, ainsi qu'en Asie du Sud-Ouest. Elle entre en période de floraison à partir du printemps jusqu'au début de l'hiver. La fleur de calendula dégage une odeur enivrante qui embaume facilement les mains au toucher. En cosmétique, son macérât huileux est l'allié des peaux sèches et réactives grâce à ses propriétés adoucissantes et apaisantes.

Le macérât huileux de calendula.

Intitulé "Calendula Officinalis Flower Extract" selon la nomenclature I.N.C.I., l'extrait de fleurs de souci des jardins est obtenu par macération solaire de fleurs fraîches de calendula dans de l'huile végétale (généralement de l'huile de tournesol). Ce macérât huileux est riche en acides gras essentiels (acide linoléique, acide oléique, acide stéarique, acide palmitique), en esters triterpéniques (esters de faradiol), en caroténoïdes (bêta-carotène, flavoxanthine, lutéine, lycophène) ainsi qu'en flavonoïdes (lupéol, quercetin).

Le macérât huileux de calendula se présente sous la forme d'un liquide huileux limpide à légèrement trouble, de couleur jaune foncé à orange vif. Son odeur est végétale et il a un toucher sec. Peu comédogène, il n'obstrue pas les pores et convient aussi bien aux peaux sèches qu'aux peaux mixtes.
Sensible à l'oxydation, il se conserve de préférence dans un endroit frais, à l'abri de la chaleur et de la lumière dans un flacon ambré.

Il n'existe pas de contre-indications à l'utilisation cosmétique du macérât huileux de calendula. Cependant, les personnes allergiques aux Astéracées doivent demander un avis médical avant utilisation. Les femmes enceintes et les jeunes enfants peuvent l'utiliser.

Les propriétés cosmétiques du macérât huileux de calendula.

Cet ingrédient cosmétique est bien toléré par tous les types de peaux et présente de multiples bienfaits :

  • Stimuler la cicatrisation des plaies et prévenir le photovieillissement cutané grâce à son pouvoir antioxydant.

    Riche en flavoinoïdes antioydants, le macérât huileux de calendula lutte contre les radicaux libres, et en particulier les radicaux superoxydes et les radicaux hydroxyles. Pour rappel, les radicaux libres sont des molécules instables générées par toute sorte de facteurs (soleil, pollution, fumée de cigarette, stress etc...). Constituées d'un seul électron, elles sont très réactives et agressent les cellules et protéines saines de la peau, accélérant son vieillissement. Les flavonoïdes contenus dans le macérât huileux de calendula donnent des électrons pour désactiver les radicaux libres en les rendant plus stables et donc moins réactifs. Ainsi, cet ingrédient retarde le vieillissement cutané et protège la peau des agressions externes.

    En outre, lors d'une blessure ou d'une brûlure due par exemple à une surexposition au soleil, la production de radicaux libres au lit de la plaie ou autour de celle-ci peut contribuer à retarder sa cicatrisation par la destruction des lipides, des protéines, du collagène, du protéoglycane et de l’acide hyaluronique. Des études ont ainsi démontré que l'activité antioxydante du calendula permettait de conserver des tissus viables et faciliter ainsi la cicatrisation. Ainsi, le macérât huileux de calendula est plébiscité pour apaiser les coups de soleil ainsi que les éventuelles irritations cutanées.

  • Inhiber la dégradation du collagène et prévenir le relâchement de la peau.

    Le collagène est une protéine fibreuse qui compose le tissu conjonctif présent dans le derme, couche profonde de la peau. Elle assure la fermeté de l'épiderme. Néanmoins, avec l'âge, la synthèse de collagène est plus lente et sa teneur diminue : la peau se relâche et les rides se creusent. Des chercheurs ont montré la capacité de l'extrait de calendula à inhiber l'activité des métalloprotéinases matricielles (MMP) sur la dégradation du collagène.

  • Prévenir les pellicules grâce aux propriétés antimicrobiennes.

    Grâce à son pouvoir antiseptique, le calendula permet de lutter contre la prolifération bactérienne à l'origine des pellicules et des irritations du cuir chevelu. Il est donc plébiscité pour assainir le cuir chevelu redonnant ainsi de la force aux fibres capillaires.

Dans quels soins retrouver du macérât huileux de calendula ?

Cet ingrédient est particulièrement préconisé pour les peaux sèches et sensibles ainsi que pour les cuirs chevelus irrités présentant ou non des pellicules. Le calendula est également un allié de choix pour réparer les ongles cassés et abimés et apaiser les coups de soleil. Il est possible de le retrouver dans des soins visage (masques, crèmes, sérums, baumes lèvres, gels contour des yeux, sérums, démaquillants), des soins pour le corps (crèmes mains et pieds, gels douche, lotions, baumes, huiles de massage, baumes coups de soleil, savons solides) ainsi que des soins capillaires (shampooings, conditionneurs, masques). En outre, l'extrait de fleurs de calendula entre souvent dans la composition des soins pour bébés. Doux et apaisant, cet ingrédient peut être utilisé pour laver, masser et même calmer les rougeurs des nourrissons.

Sources :

  • LEACH M. J. Calendula officinalis and wound healing: A systematic review. Wounds (2008).

  • WINDSOR J. L. & al. Effects of Calendula officinalis on human gingival fibroblasts. Homeopathy (2012).

  • ALMEIDA I. F. & al., Anti-inflammatory activity of Calendula officinalis L. flower extract. Cosmetics (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: