Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Photobiomodulation : le pouvoir de la lumière LED sur la peau

Photobiomodulation : le pouvoir de la lumière LED sur la peau

La photobiomodulation est une pratique adoptée aussi bien dans le cadre de la dermatologie que de la médecine esthétique. Elle repose sur la lumière LED. Elle est plébiscitée pour ses pouvoirs régénérantanti-acné, et antibactérien sur la peau. Tour d'horizon sur cette pratique, réalisable en cabinet comme à domicile.

Publié le 11 octobre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 6 min de lecture

La photobiomodulation : qu’est-ce que c’est ?

Existant depuis plus d'une trentaine d'années, la photobiomodulation est une méthode dérivée de la photothérapie et inspirée de la technologie du laser. Cette technique utilise des LEDs.Elle peut également être désignée par le terme photomodulation.

Le principe de la photobiomodulation consiste à exposer la peau à une lumière froide artificielle non ionisante de type LED. La photobiomodulation exploite différentes longueurs d'onde du spectre visible et proche infrarouge. Cette technique est indolore et sans effets secondaires ; elle engendre une stimulation profonde des cellules cutanées.

Partageant des similitudes avec la photosynthèse des plantes, la photobiomodulation est une réaction biochimique que la lumière provoque au niveau des cellules cutanées. Lorsque ces dernières perçoivent la lumière, les mitochondries qu'elles renferment sont stimulées et produisent de l'Adénosine Tri Phosphate ou ATP. Cette substance est nécessaire pour optimiser le renouvellement cellulaire.

Les différentes longueurs d'onde utilisées en photobiomodulation permettent de cibler précisément les différentes couches de l'épiderme, du derme et des tissus sous-cutanées. Cette méthode permet ainsi d'agir sur la régénération cellulaire générale ou sur des problèmes cutanés plus ciblés comme l'acné.

Zoom sur les bienfaits de la photobiomodulation.

En général, la photobiomodulation est une pratique dont les bienfaits sont essentiellement axés au niveau de la régénération des cellules. Lorsque le renouvellement cellulaire est optimal, la peau est oxygénée et hydratée. Vous pouvez constater une restructuration et une amélioration de la surface cutanée. En multipliant les séances d'exposition aux différentes longueurs d'onde, la régénération des cellules opère jusqu'aux couches cutanées profondes.

Par ailleurs, la photobiomodulation favorise la cicatrisation des lésions cutanées en stimulant la production de collagène. Elle diminue également la production des molécules responsables des inflammations. Il est possible d'utiliser la photobiomodulation pour réduire le stress oxydatif, l'inflammation et les douleurs liées.

Plusieurs couleurs de lumière correspondant à différentes longueurs d'ondes peuvent être utilisées en photobiomodulation.

  • La lumière bleue (longueur d’ondes d'environ 470 nm) se concentre sur l'épiderme. Elle est connue pour ses bienfaits contre l'acné et son action bactéricide. Elle permet aussi de calmer les inflammations.

  • La lumière verte (longueur d’ondes de 527 nm)  atténue les taches pigmentaires et uniformise le teint.

  • La lumière jaune (longueur d’ondes de 590 nm) réduit les rougeurs et booste la cicatrisation. Elle pénètre jusqu'au derme et peut aussi être efficace contre l'alopécie grâce à sa faculté à stimuler la microcirculation.

  • La lumière orange (longueur d’ondes d'environ 615 nm)  est utilisée pour favoriser la production de collagène, améliorer l'action des fibroblastes et traiter les vergetures ainsi que l'alopécie.

  • La lumière rouge (longueur d’ondes de 640 nm environ) pénètre très profondément dans le derme. Elle va augmenter sa capacité à produire des fibres d’élastine et de collagène, indispensables à la tonicité de la peau. Elle joue un rôle essentiel dans le raffermissement cutané.

  • Invisible à l’oeil nu, la lumière infrarouge (longueur d'ondes supérieure à 880 nm) agit sur le taux d’hydratation, inhibe la lipogénèse et active la production de collagène et d’élastine. Elle peut aussi être utilisée pour traiter l'alopécie et certaines vergetures.


https://www.corpoderm.com/technologies-esthetiques/photomodulation-led-esthetique

Existe-t-il des contre-indications ?

Elles sont très rares. Seules les personnes épileptiques et/ou aux antécédents de type cancers de la peau doivent s'abstenir de recourir à cette pratique si les LED sont utilisés en mode lumière pulsée. Les femmes enceintes peuvent pratiquer la photobiomodulation, mais avec une certaine vigilance. Par mesure de précaution, les yeux doivent être recouverts durant une séance.

Par ailleurs, tous les phototypes sont admis et cette pratique peut être réalisée à n'importe quelle saison. L'exposition aux rayons UV du soleil n'est pas interdite en cours de traitement.

A noter, une légère et éphémère sensation de chaleur peut être ressentie après une séance. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, utilisez une bonne crème hydratante quelques heures après.

Source :

  • LEAH PRINZIVALLI AND REBECCA DANCER, What Is LED Light Therapy and How Can It Benefit Skin? Dermatologists break down everything you need to know about this high-tech treatment, (2022)

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: