3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Idée reçue : La peau est le plus grand organe du corps.

Idée reçue : La peau est le plus grand organe du corps.

Considéré comme un organe pour sa fonction physiologique, il arrive que dans des articles il est déclaré que "la peau est le plus grand organe du corps humain" en parcourant la littérature. Mais ce fait est-il confirmé par des données publiées ?

La peau, le plus étendu de nos organes ?

Pourquoi dit-on que la peau est l'organe le plus volumineux du corps humain ?

Selon les publications, la peau est certes un organe de quelques millimètres d'épaisseur (allant de 0,5 à 5 mm suivant la zone), mais serait considérée comme étant le plus grand et le plus lourd de tous nos organes. En effet, elle peut atteindre les 1,5 à 2 m2 de superficie totale et pèserait environ 4 kg, représentant ainsi entre 5 à 10% de la masse corporelle totale d'un adulte moyen, suivant la taille ou la corpulence.

Cette affirmation est-elle validée ?

En termes de poids, la peau peut être considérée comme le plus grand des organes par rapport à des organes de taille moyenne, c'est-à-dire le cerveau (généralement entre 1,3 et 1,5 kg), le coeur (en moyenne 250 à 350 g) ou le foie (une moyenne de 1,5 kg). En revanche, le poids de la peau n'est pas comparable aux grands organes du système musculo-squelettique, muscles, ligaments, squelette, cartilage et tissus conjonctifs compris. Il donne à votre corps sa forme, son soutien, sa stabilité et d'innombrable autres mouvements importants pour votre corps. Des études ont déterminé que la peau humaine, épiderme et derme compris, pèse 3,86 kg, soit représente 5,5% du poids corporel total de l'Homme moyen d'environ 70 kg.

Or, il a été rapporté que le squelette représente 14% du poids du corps humain (environ 10 kg) et 42% si on parle des muscles squelettiques. En outre, il a été rapporté qu'un homme adulte de poids moyen est constitué de 42% de muscles squelettiques, alors qu'une femme adulte de poids moyen en est constituée de 36%. Si l'on incluait la graisse sous-cutanée, la peau serait, en termes de masse, le plus grand organe du corps humain. Toutefois, pour certains, la graisse sous-cutanée ne fait pas officiellement partie de la peau.

La peau ne peut pas non plus être considérée comme le plus grand organe humain en termes de surface d'échange. La surface corporelle d'un Homme moyen d'environ 70 kg est d'environ 1,8 m2. En comparaison, la surface d'échange des voies respiratoires des poumons a été estimée à 70 m2, soit environ la moitié de la taille d'un court de tennis. La surface de la muqueuse du tractus gastro-intestinal humain a été estimée à la taille d'un terrain de football (300 à 400 m2). Ainsi, la peau humaine ne peut être considérée comme l'organe le plus grand du corps humain, ni en termes de poids, ni en termes de surface d'échange.

Quel serait alors l'organe le plus grand du corps humain ?

Une étude récemment publiée a mis en avant la découverte d'espaces macroscopiquement visibles à l'intérieur des tissus qui n'avaient jamais été évalués auparavant, remplis de liquide interstitiel, qui sont dynamiquement compressibles et distensibles, et soutenus par un réseau complexe de faisceaux de collagène épais. Cette structure a été détectée au niveau du derme, du tractus gastro-intestinal, des poumons, de la vessie urinaire, entre les muscles, autour des vaisseaux sanguins, et plus encore. Ce tissu aurait une structure anatomique et une fonction uniforme dans tout le corps. Très répandu, ce nouveau motif anatomique pourrait être l'organe le plus étendu du corps humain, en occupant un volume supérieur à celui de la peau. Toutefois, de nouvelles investigations sont nécessaires pour confirmer cette allégation.

Sources

  • GOLDSMITH L. A. My organ is bigger than your organ. Archives of Dermatological Research (1990).

  • SONTHEIMER R. D. Skin is not the largest organ. Journal of Investigative Dermatology (2014).

  • THEISE N. D. & al. Structure and distribution of an unrecognized interstitium in human tissues. Scientific Reports (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: