Découvrez nos coffrets responsables

Découvrez nos coffrets responsables

Noël
Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Cure de sébum : bonne ou mauvaise idée ?

Cure de sébum : bonne ou mauvaise idée ?

Naturellement sécrété par les glandes sébacées, le sébum est une substance graisseuse qui se répartit à la surface la peau. Le brossage des cheveux permet de répartir le sébum sur les fibres capillaires afin de les protéger. On laisse alors ce sébum imprégner les cheveux pendant plusieurs jours : c'est la cure de sébum. Cette pratique est-elle vraiment bénéfique ? On fait le point.

Publié le 21 septembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 6 min de lecture

Qu'est-ce que le sébum ?

Le sébum est une sécrétion grasse, blanchâtre et épaisse, élaborée par les glandes sébacées de la peau. Les glandes sébacées recouvrent la grande majorité du corps. Bien qu'elles soient souvent regroupées autour des follicules pileux, beaucoup existent indépendamment. Le visage et le cuir chevelu contiennent la plus forte concentration de glandes sébacées. La paume des mains et la plante des pieds sont les seules zones de peau dépourvues de ces glandes.

Chaque glande sécrète du sébum. Celui-ci renferment diverses molécules lipophiles : des triglycérides et des acides gras (57%), des esters de cire (26%), du squalène (12%) et du cholestérol (4,5%).

La fonction première du sébum est de protéger la peau et les cheveux contre la perte d'humidité.

Le sébum joue aussi un rôle important dans la protection de la peau et du cuir chevelu (action fungistatique et bactéricide). De plus, en se mélangeant à la sueur, le sébum forme le film hydrolipidique qui protège l'épiderme des agressions extérieures et du dessèchement. Au niveau des cheveux, le sébum protège le cuir chevelu et les fibres capillaires contre les agressions.

Cure de sébum, de quoi s’agit-il ?

La cure de sébum consiste à sauter le lavage des cheveux pendant une longue période, parfois pendant un mois ou plus, pour "autoréguler" la production de sébum dans le but d'obtenir des cheveux sains. L’objectif est de faire s’écouler le sébum depuis les racines jusqu’aux pointes. Comme la substance est produite par la peau, il n’y a aucun risque d’allergie et elle convient à tous les types de cheveux.

Quels sont les avantages d’une cure de sébum ?

Effectuer une cure de sébum peut avoir plusieurs intérêts comme la régulation de la production du sébum par la peau, l’entretien naturel des cheveux et du cuir chevelu, la réduction des risques de casse au niveau des longueurs, la réduction des fourches au niveau des pointes ou encore la lutte contre la déshydratation capillaire.

La cure de sébum peut être bénéfique aux divers types de cheveux. Pour les cheveux gras, une cure de sébum permet de réguler la production de sébum et ainsi d’espacer les shampooings. Pour les cheveux secs, la production de sébum va être naturellement stimulée pour mieux nourrir et maintenir l’hydratation de la fibre capillaire.

Néanmoins, cette pratique est aussi assortie d'inconvénients importants.

Les inconvénients de la cure de sébum.

Même si la cure de sébum apporte de nombreux bienfaits à la fibre capillaire, elle n’est pas conseillée. La réalisation d’une cure de sébum présente de nombreux inconvénients et même certains risques.

  • L’irritation du cuir chevelu

    Le sébum produit par le cuir chevelu est une matière grasse qui risque de boucher les pores de l’épiderme. Le lavage permet d’éliminer les résidus de sébum qui peuvent boucher les pores. En l’absence de lavage, l’accumulation de sébum sur le cuir chevelu peut provoquer des démangeaisons et même la formation des pellicules grasses. Lorsque les pores du cuir chevelu sont bouchés, les cheveux ne seront pas correctement nourris. Résultat, la pousse des cheveux est ralentie.

  • L’hygiène

    Le sébum qui s'accumule sur le cuir chevelu se transforme et s'oxyde, se décomposant en substances qui non seulement sentent mauvais, mais peuvent aussi provoquer des démangeaisons ou des squames, créant ainsi un environnement parfait pour un cuir chevelu en mauvaise santé. Les effets cumulatifs de ce phénomène peuvent avoir un impact négatif sur les cheveux. De plus, sur le plan social, cela peut être assez embarrassant d'avoir les cheveux sales pendant plusieurs jours.

La solution pour espacer les shampooings réside dans l'utilisation de shampooings doux et naturels, formulés sans sulfates, parabènes ou silicones qui peuvent aggraver le problème de la surproduction de sébum.

Choisissez ainsi des formules douces, avec ou sans huiles essentielles selon votre tolérance. Ces ingrédients naturels vont réguler la production de sébum et, petit à petit, vous permettre d'espacer vos shampooings tout en respectant votre cuir chevelu. Chez Typology, nous avons développé trois shampoings naturels pour répondre à diverses problématiques capillaires.

  • Le shampoing nutrition Complexe de biolipides 1% + huile de camélia répare et nourrit la fibre capillaire en profondeur, lisse et comble les écailles du cheveu. Il est particulièrement recommandé pour les cheveux secs et abîmés, ainsi que pour les cheveux frisés et crépus.

  • Le shampoing volume Protéine d'amande 1% + fortifie et gaine la fibre capillaire pour apporter structure et volume aux cheveux. Il est particulièrement recommandé pour les cheveux fins, en manque de densité.

  • Le shampoing anti-pelliculaire Piroctone olamine 1% + extrait de jujubier réduit la prolifération des pellicules, régule les desquamations et calme les irritations du cuir chevelu.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: