Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Solutions anti-cellulite fibreuse.

Cellulite fibreuse : comment en finir ?

La cellulite fibreuse est la forme la plus incrustée de la cellulite et est particulièrement difficile à éliminer. Elle est douloureuse et donne un aspect granulé à la peau. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment se forme la cellulite fibreuse et s'il est possible de l'atténuer.

Sommaire
Publié le 1 mars 2023, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture

Points-clés sur la cellulite fibreuse.

La cellulite fibreuse est incrustée, dure, et douloureuse au toucher. Elle prend parfois une teinte violacée. L'apparition de cellulite fibreuse fait suite au durcissement des fibres de collagène, entourant les cellules graisseuses, également appelées adipocytes. Ces cellules sont situées dans l'hypoderme de la peau.

La peau est composée de 3 couches principales : l'épiderme, le derme et l'hypoderme. L'épiderme, la partie superficielle, a un rôle protecteur et est recouverte du film hydrolipidique. Le derme est épais et élastique. Il contient notamment les glandes sébacées produisant le sébum. Enfin, l'hypoderme est la couche la plus profonde de la peau. Majoritairement constitué d'adipocytes, il sert de réserve énergétique et joue un rôle d'isolation thermique.

Comment se forme la cellulite fibreuse ?

Le durcissement des fibres de collagène à l'origine de l'apparition de cellulite fibreuse est dû à la glycation de ces fibres, c'est-à-dire au dépôt de sucres à leur surface. Cela modifie leur structure, ce qui peut entraîner une perte de leur fonction. Les fibres de collagène ont normalement pour mission de conférer aux tissus une résistance mécanique à l'étirement et à la traction. Lorsqu'elles durcissent, la peau est tirée vers le bas, ce qui comprime les cellules graisseuses entre les cloisons de l'hypoderme, formant des dépressions cutanées à l'origine des capitons.

La cellulite fibreuse peut être causée par plusieurs facteurs, parmi lesquels la sédentarité, une alimentation trop riche en sucre ou l'hérédité. Le durcissement des fibres de collagène peut aussi être causé par certains médiateurs inflammatoires, se manifestant avec l'âge ou lors de l'accumulation de toxines dans les tissus.

Peut-on éliminer la cellulite fibreuse ?

Les marques liées à ce type de cellulite sont les plus difficiles à estomper. Mieux vaut ainsi prévenir son apparition en adoptant un mode de vie sain.

Comment prévenir la cellulite fibreuse ?

Certains gestes ou pratiques quotidiennes aident à prévenir l'apparition de la cellulite fibreuse.

  • Adopter une alimentation équilibrée : un régime alimentaire trop riche en sucre favorise la glycation des fibres de collagène et l'apparition de cellulite.

  • Avoir une activité physique régulière : en plus d'avoir un effet bénéfique sur le moral, la pratique d'un sport permet de rééquilibrer la balance sucre ingéré / sucre dépensé.

  • Les massages : effectuer un palper-rouler permet de stimuler la circulation des graisse et de l'eau, et d'avoir un effet drainant. L'efficacité de cette méthode dans le cas d'une cellulite fibreuse est néanmoins très limitée.

Comment atténuer la cellulite fibreuse ?

Lorsque la cellulite fibreuse est installée, il est possible de se tourner vers certaines techniques de médecine esthétique pour atténuer son aspect.

  • La liposuccion : cette technique consiste à aspirer les graisses au moyen de canules rentrées dans la peau par de fines incisions. Après l'opération, il n'est pas rare de constater l'apparition d'œdèmes et d'ecchymoses, se résorbant au bout de quelques semaines.

  • La radiofréquence : l'émission d'une onde électromagnétique de très haute fréquence permet de chauffer l'hypoderme et de favoriser la lipolyse. La graisse accumulée est ainsi évacuée et les adipocytes dégonflent. Néanmoins, cette opération est déconseillée aux femmes enceintes, et aux personnes portant un pacemaker ou ayant un mélanome. Après la séance, il est possible de voir apparaître quelques rougeurs et gonflements pendant quelques heures.

Sources

  • RAWLINGS A. Cellulite and its treatment. International Journal of Cosmetic Science (2006).

  • HERMAN A. & al. Caffeine's mechanisms of action and its cosmetic use. Skin Pharmacology and Physiology (2013). 

  • SADICK N. Treatment for cellulite. International Journal of Women’s Dermatology (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: