Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Est-ce que le maquillage empire l’acné ?

Est-ce que le maquillage empire l’acné ?

La réponse à cette question n'est pas aussi binaire qu'un oui ou qu'un non. Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte, comme le type de maquillage que vous utilisez et la façon dont vous nettoyez votre visage.

Publié le 2 novembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 11 min de lecture

Le maquillage comédogène peut effectivement empirer l'acné.

Le terme "comédogène" vient du mot "comédons" et fait référence à la propriété d'un ingrédient cosmétique ou d'un produit cosmétique à obstruer les glandes sébacées, responsables de la fabrication du sébum. Cette occlusion empêche l'évacuation naturelle du sébum, ce qui a tendance à engendrer divers problèmes cutanés, tels que l’acné qui se présente sous la forme de boutons blancs persistants ou de boutons rouges gonflés et douloureux.

La notion de comédogénicité d'un produit de maquillage est particulièrement importante pour les personnes ayant une peau mixte à grasse ou qui souffrent d'une peau sujette aux imperfections, car elles sont plus à même de développer des comédons suite à l'utilisation d'un produit comédogène. Ces types de peau ont donc tout intérêt à choisir un cosmétique non-comédogène. Ainsi, un soin non-comédogène est tout simplement un produit dénué de substances comédogènes.

Mais comment savoir si mon maquillage et plus précisément mes formules de teint sont comédogènes ?

Un certain nombre de critères sont à prendre en compte :

  • Vérifier la liste I.N.C.I. de vos produits de beauté afin de repérer les ingrédients comédogènes.

  • Bien que ce ne soit pas une garantie, il est préférable d'utiliser des produits étiquetés avec des termes tels que "non comédogène", "non acnégène", "n'obstrue pas les pores" ou "ne provoque pas d'éruptions cutanées".

  • Prendre en compte le niveau de tolérance de votre peau, car la peau de chacun est différente et réagit différemment au produit. Par exemple, les produits étiquetés comme non-comédogènes peuvent obstruer les pores chez certaines personnes, et inversement.

La notion de comédogène se calcule sur une échelle. Les ingrédients sont classés de 0 à 5 selon leur effet comédogène, où un score de 0 signifie qu'aucun comédon s'est développé donc que les pores ne sont pas bouchés et un score de 5 signifie qu'il y a une forte probabilité qu'il provoque des comédons. L'indice de comédogénicité d'un ingrédient se base, entre autres, sur sa vitesse de pénétration dans les couches superficielles de la peau et sa fragilité face à l'oxydation. Tout ingrédient ayant obtenu une note de 2 ou moins est considéré comme non-comédogène. Voici la liste des ingrédients à éviter, incompatibles avec les peaux grasses ou à tendance acnéique, qui ont déjà des problèmes et des pores obstrués :

  • Les cires animales : Beeswax (cire d’abeille) et Lanolin (lanoline) ;

  • Certaines huiles et cires minérales dérivées d'hydrocarbures : Paraffinum Liquidum, Cera Microcristallina, Synthetic Wax, Petrolatum, Mineral Oil, Ceresin Wax, etc... ;

  • Certaines huiles et beurres végétales : Triticum Vulgare ou Wheat germ oil (huile de germe de blé), Argania Spinosa (huile d'argan), Persea Gratissima (huile d'avocat), Coco Nucifera ou Coconut Butter (huile de coco), Cocoa Butter ou Theobroma Cocoa (beurre de cacao), Butyspermum Parkii ou Shea Butter (beurre de karité), Rosa Canina ou Rosehip Oil (huile de rose musquée), Castor Oil (huile de ricin), etc ;

  • Certains esters gras : en particulier les dérivés des acides stéariques et oléiques ou encore le myristate d'isopropyle, les insaponifiables, les squalanes et scalènes, etc...

  • Les silicones : fréquemment présents dans les fonds de teint conventionnels en raison de la texture douce avec un fini non-gras qu'ils apportent, ces polymères sont généralement très obstruants. Vérifiez deux fois les ingrédients de vos produits et gardez à l'esprit que le silicone peut également être répertorié comme diméthicone (ou tout ce qui se termine par 'cône') dans la liste des ingrédients. Attention, certains silicones comme le cyclométhicone (mélange de silicones D4, D5 et D6 dans des proportions variables) sont reconnus perturbateurs endocriniens.

A savoir : certains ingrédients comme l'alcool ne sont pas comédogènes mais particulièrement asséchants pour la peau. On les retrouve dans des fonds de teint car les dérivés d'alcool améliorent le dépôt de pigments sur la peau. Or, ils sont aussi à éviter dans les produits de maquillage pour les peaux acnéiques car ils peuvent aggraver les micro-lésions et aussi provoquer une surproduction de sébum réactionnelle.

Quelles précautions prendre pour maquiller une peau acnéique ?

La peau acnéique peut être maquillée, mais sous certaines conditions. L’application de maquillage sur une peau acnéique nécessite l’adoption d’une routine beauté adéquate qui doit respecter plusieures règles essentielles.

  • Nettoyer sa peau au quotidien.

    Si vous avez de l'acné, nous vous conseillons de laver votre peau avec un nettoyant doux qui respecte l'équilibre cutané (sans alcool, sans parfum...). Dans le cas contraire, la peau se mettra à réagir en produisant plus de sébum. Vous pouvez utiliser notre soin lavant rééquilibrant à l'ortie, fabriqué artisanalement en France et 100% naturel. Saponifié à froid, il se compose d'huile essentielle d'eucalyptus globulus et de poudre d'ortie.

    Vous pouvez sinon appliquer notre gel nettoyant purifiant. Concentré en actifs purifiants comme du zinc PCA, ce gel nettoyant assainit la peau, régule la production de sébum et limite le développement des imperfections. Vous pouvez ensuite appliquer l’hydrolat de menthe poivrée pour rééquilibrer le pH cutané. A noter, pour les peaux grasses, le nettoyage avec un gel lavant peut s'opérer uniquement le soir afin de ne pas stimuler la production de sébum. Le matin, appliquez seulement l'hydrolat pour assainir votre peau.

  • Se démaquiller la peau tous les soirs.

    Quand on a de l'acné, il est d'autant plus important de ne pas faire l'impasse sur le démaquillage ! Vous pouvez par exemple appliquer notre huile démaquillante directement sur votre visage jusqu'à disparition complète du maquillage et compléter ce geste avec l'eau micellaire à 7 ingrédients.

  • Hydrater sa peau avec les soins adaptés.

    Une idée reçue consiste à croire que les peaux grasses ne nécessitent pas d'être hydratée. Le fait qu'elle produise du sébum en excès (hyperséborrhée réactionnelle) inciterait à ne pas en rajouter avec l'application d'un produit hydratant, pensant que cela pourrait être contre-intuitif. Même si ça paraît surprenant, une peau grasse peut également souffrir de déshydratation avec des conséquences sur l'aspect et le toucher de la peau : tiraillements, irritations, rougeurs...

    Si vous cherchez un soin pour hydrater votre peau grasse au quotidien, nous vous recommandons la crème visage purifiante à la texture légère, qui pénètre rapidement sans effet gras ou collant. Grâce au zinc PCA contenu dans cette crème, elle vous permettra d'hydrater votre peau sans obstruer les pores, tout en limitant l'apparition d'imperfections. Doté de propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes, ce minéral agit contre la prolifération de Propionobacterium acnes et lutte contre la réaction inflammatoire. En outre, sa formulation garantit un contrôle du sébum grâce aux pouvoirs absorbants de l'extrait de bambou et séborégulateurs du zinc.

  • Entretenir l'hygiène de ses outils de maquillage.

    Au fil du temps, les pinceaux peuvent accumuler poussière et bactéries. D’autant plus lorsqu’ils sont rangés dans un environnement humide tel que la salle de bains. Aussi, si vos pinceaux ne sont pas nettoyés régulièrement, la poussière et les bactéries se déposent directement sur votre peau, obstruent les pores et peuvent causer l’apparition d’imperfections comme des boutons d’acné ou points noirs.

    Les pinceaux utilisés pour le fond de teint, les soins contre les cernes et le blush, doivent être nettoyés au moins une fois par semaine, car ils peuvent devenir des terrains propices à la prolifération bactérienne. Aussi, si vous vous maquillez tous les jours, n’oubliez pas de les laver après chaque utilisation, ou au moins plusieurs fois par semaine.

  • Toujours appliquer un produit de teint avec les doigts propres.

    Si vous préférez appliquer un produit de teint à l'aide de vos mains, celles-ci doivent être nettoyées au préalable. Nous vous conseillons de prélever une noisette du produit de teint en question sur votre doigt propre et de tapoter légèrement votre visage, pour ne pas avoir un effet masque.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: