Votre panier est vide Produit ajouté avec succès Votre panier Découvrez nos Best-Sellers
${ item_count }
-
+

Les oestrogènes

« WOMAN »

Les œstrogènes sont un type d’hormones sexuelles. Elles sont surtout féminines mais sont aussi produites par les hommes, en petite quantité. Les œstrogènes sont dominants avant l’ovulation.

Les œstrogènes sont produits à partir des androgènes : les hormones sexuelles masculines. Les œstrogènes sont produits en majorité par les ovaires avant l’ovulation, mais aussi par d’autres tissus (foie, glandes surrénales…) Le corps produit des œstrogènes principalement de la puberté à la ménopause. Les organes producteurs secondaires prennent ensuite le relai lorsque les ovaires sont inactifs. 

Rôles principaux :

À la puberté, les œstrogènes participent au développement des caractères sexuels secondaires. Elles sont par exemple responsables de l’apparition de la poitrine, de la croissance des poils pubiens, et de la féminisation de la voix… Les œstrogènes participent aussi à la préparation de la grossesse, en développant la muqueuse utérine pour permettre l’implantation de l’œuf. Le pic d’œstrogènes aboutit au déclenchement de l’ovulation. Les œstrogènes sont également impliqués dans l’augmentation de la libido. Enfin, au niveau des os, les œstrogènes stimulent les cellules qui fabriquent la matière osseuse, assurant la rigidité des os. C’est pour cette raison qu’après la ménopause, les os peuvent être plus fragiles.

Actions sur la peau :

Les œstrogènes stimulent les fibroblastes, des cellules du derme qui participent à la fabrication d’acide hyaluronique, de collagène et d’élastine. L’acide hyaluronique est une macromolécule qui agit en retenant l’eau dans la peau, tandis que le collagène et l’élastine apportent tonicité et souplesse à la peau. Les œstrogènes ont donc un effet bénéfique sur l’hydratation de la peau. De plus, des chercheurs ont voulu déterminer l’impact des œstrogènes sur la peau en comparant le ressenti des personnes ménopausées (où le taux d’œstrogènes est bas), et non-ménopausées. Ces études ont montré que la peau avait tendance à être plus sensible lorsque le taux d’œstrogènes était bas, c’est-à-dire après la ménopause mais aussi pendant les règles, moment du cycle où les œstrogènes sont au plus bas.

Retrouvez les premiers sérums périodiques

4 sérums pour répondre à chaque semaine du cycle périodique,
quelque soit le type de peau:
Semaine 1 : sérum hydratant et apaisant
Semaine 2 : sérum éclat et souplesse
Semaine 3 : sérum hydratant et astringent
Semaine 4 : sérum matifiant et anti-imperfections