Votre panier est vide Produit ajouté avec succès Votre panier Découvrez nos Best-Sellers Commande groupée
${ item_count }

Les 16 étapes de la naissance d'un parfum


«
1.   La recherche de nouvelles matières premières odorantes :

La nature (végétaux et animaux) ainsi que les techniques de synthèse fournissent aux parfumeurs une grande palette de matières premières.
Aujourd’hui, on en compte plus de 3000, permettant des combinaisons à l’infini. Certaines sont liquides, d’autres sous forme de cires ou de cristaux.
Historiquement, les ingrédients qui proviennent des plantes sont très utilisés en parfumerie : fleurs, fruits, racines, feuilles, résine, bois, écorce, mousse, …
Ainsi, des sourceurs parcourent alors le monde afin de trouver de nouvelles plantes aux qualités olfactives surprenantes. 
Dans les laboratoires, des chimistes développent des molécules de synthèse. Elles permettent de s’ouvrir à un monde olfactif plus abstrait, mais aussi de reproduire des odeurs naturelles provenant du règne animal comme le musc par exemple.

2.   L’envie et la naissance du projet :

L’idée d’un parfum murit. Sa création est alors confiée à un parfumeur.
On dirige alors le parfumeur en lui dévoilant le concept du parfum, son univers, son histoire mais aussi sur son prix, son pays de commercialisation ...  

3.   La création du parfumeur : 

Aussi appelé Nez, le maître parfumeur a pour mission de retranscrire olfactivement une idée. Il assemble alors harmonieusement des matières premières soigneusement choisies pour aboutir à la création du concentré de parfum. Le maître parfumeur cherche alors à évoquer un souvenir d’enfance, un lieu symbolique, une saison …
Il explore différentes pistes olfactives jusqu’à arriver à une architecture intéressante de la fragrance.
De nombreuses tentatives sont nécessaires. Suite à chaque échange, la formule est retravaillée, peaufinée puis validée.

...

Nos concentrés Typology ont été réalisé en Provence par notre parfumeur.
Vient alors l’étape de fabrication à grande échelle

4.   La récolte des matières premières :

De nos jours, les matières premières végétales, précieuses, sont encore récoltées à la main. 

5.   L’extraction des matières premières :

Tout ingrédient de synthèse a été écarté de la formule, impliquant d’abandonner certaines notes comme les notes animales, marines et même certaines notes florales très rares qui sont aujourd’hui uniquement obtenues par synthèse chimique.
En ce qui concerne les molécules végétales, il existe plusieurs méthodes d’extraction telles que :
  ●  La distillation à la vapeur d’eau (où l’on sépare par évaporation les différents constituants d’une plante). On obtient alors une huile essentielle.
  ●   L’extraction par solvant (où l’on choisit un solvant ayant une affinité particulière avec la matière à extraire). On obtient alors un absolu.  
  ●   L’expression (pratiquée uniquement avec les agrumes, où l’on presse l’écorce).
Typology a choisi d’utiliser des huiles essentielles 100% naturelles : de cèdre, de vétiver, de cyprès, de genévrier, de jasmin, de néroli…

6.   Le contrôle qualité : 

Le but est d’identifier les matières premières. On s’assure alors de leur composition à l’aide d’une chromatographie et de leur conformité olfactive en la comparant à un lot témoin.

«
«

...

7.   La pesée : 

Le poids exact de chaque ingrédient qui compose le concentré de parfum est versé dans une cuve. Le gros volume doit avoir exactement les mêmes facettes olfactives que l’échantillon réalisé par le maitre parfumeur.

8.   Le mélange :

L’ensemble est homogénéisé, donnant vie au concentré de parfum.

9.   La maturation :

Le concentré repose pour une durée allant de quelques jours à quelques semaines. Le but est d’atteindre un équilibre olfactif. Cette harmonie résulte des interactions intra-moléculaires effectuées dans le mélange.

10.   La mise en alcool :

Le concentré est dilué dans de l’alcool. Le pourcentage du concentré peut varier de 5 à 30% en fonction des formules. C’est cette étape qui donne véritablement naissance au parfum et détermine son pays de fabrication.
Typology a opté pour un alcool de betterave, 100% naturel. La mise en alcool des eaux de parfum est réalisée en France ainsi que tout le processus de création, de fabrication et de conditionnement du parfum.

16.   Ajout d’additifs :

Lors de cette étape peuvent être ajoutés des colorants ou des filtres solaires afin de contrôler la couleur d’un parfum.

...

Typology n’ajoute aucun additif au jus.

12.   Ajout d’eau déminéralisée : 

L’ajout d’eau déminéralisée a pour but d’ajuster le degré alcoolique et de renforcer la tenue du parfum. 

13.   Macération : 

Le parfum repose dans la cuve. A l’image d’un vin, cette opération a pour but de donner au jus puissance et profondeur. 

14.   Glaçage : 

En dessous de 5°C, les impuretés se figent et précipitent (se déposent au fond de la cuve).

15.   Filtrage :  

Cette étape permet d’éliminer les dépôts figés à l’étape précédente et d’obtenir un parfum translucide.

16.   Mise en flacon, sertissage et étiquetage :

Le jus est conditionné dans un flacon en verre. Souvent, le design du flacon reflète l’univers du parfum.

 

«
«

×
${ product.number }
${ product.title }
${ product.subtitle }

Jusqu’au 27 janvier, bénéficiez d’une carte cadeau d’une valeur de 10,00 € pour l’achat d'une routine complète.

${ product.strings.availability }

Vous possédez déjà un Typology Pass actif

Voir le panier
Nous avons reçu un volume très important de commandes pour ce produit.
La prochain lot sera livré à partir du . Réservez dès maintenant votre produit (tout votre panier sera livré à cette date).
Ce produit sortira le . Commandez-le dès aujourd’hui. Il vous sera livré avec le reste de votre panier à cette date.
La quantité doit être supérieure ou égale à 1
-
+
Voir le panier
Rupture de stock —
Prix normal
1.000,00€

Ce produit a été discontinué et ne sera plus disponible sur Typology.

Nous avons reçu un volume important de commandes. Soyez averti dès que ce produit sera de nouveau disponible :